undefinedMarian Salzman, à qui l’on doit en autres le terme et le concept de « métrosexuel » est l’une des  » dénicheuses de tendances » les plus reconnues au monde (juste devant darkplanneur ;)). Pour 2008 elle nous propose 10 tendances de société :

Les Babymoons (vacances de procréation) : les hôteliers vont proposer des séjours pour les couples qui souhaitent « se retrouver » pour devenir parents. Ces offres seront conçues autour de services comme des « traitements de fertilité, des massages, des dîners aux chandelles… ».

– Le tourisme social ou « Slum Tourism » : les organismes et associations humanitaires proposeront des séjours organisés pour découvrir le mode de vie dans les zones défavorisées, les bidonvilles…pas d’hôtels 5 étoiles mais les mêmes conditions de vie que les locaux, le prix du séjour finançant une action humanitaire.

La santé high-tech. Les programmes d’entraînement sportif seront basés sur une étude personnalisée de vos capacités intrinsèques. Comprendre que la génétique fait son apparition pour déterminer votre profil et vos possibilités physiques.

Le bleu remplacera le vert comme couleur symbolique de l’environnement. Avec un focus sur le ciel et les océans, le bleu prend naturellement la place du vert.

L’identité devient publique. La vie privée laisse place à la vie publique. Les blogs et les réseaux sociaux ont montré le chemin, le phénomène se déplace hors de la sphère Internet.

Les Stay-cations : les séjours de 1 ou 2 semaines disparaissent au profit de week-ends prolongés ou l’on profite de son « chez soi ».

Le Couch Surfing : « Déjà 300.000 personnes ont rejoint le projet de Couch Surfing dont les adhérents « offrent » un canapé pour les voyageurs du réseau social »

Démocratisation des tests génétiques : baisses de prix aidant, le recours aux tests génétiques devrait se banaliser (tests de paternité
etc.)

– L’e-ddiction : l’addiction à Internet croît notamment par le développement des MMORPG, des chats, des réseaux sociaux, des jeux de casinos.

L’iTerrorism : « L’enrôlement des terroristes se fera par Internet via des sites de propagande offrant des blogs et des vidéos, en anglais, aux militants djihadistes »

Les vêtements high-tech : nous embarqueront avec nous GPS, capteurs mais aussi fibres intelligentes.

Que dire de ces prédictions ? En premier lieu qu’elles ne sont pas révolutionnaires. Beaucoup des points abordés ne sont que des évolutions de phénomènes apparus en 2007 : la notion d’identité publique, le développement durable (écologie, consommation, action citoyenne et sociale), cocooning…

Je mets de côté l’ « iTerrorism » et les « vêtements high-tech », pour ne retenir que 2 points : la notion de réseau social et le concept d’ « instant ».

Le réseau social est dorénavant un terme générique pour décrire les interconnexions entre individus autour d’un centre d’intérêt commun. Il sort du petit monde de l’internet pour prendre corps IRL (« in real life »). En découle la notion d’identité publique (et de l’extime en opposition à l’intime) pour faire coïncider nos différentes identités virtuelles.

Par ailleurs, on peut s’apercevoir que dans une société « hyper speed » notre vie est plus que jamais une succession d’instants. Apparaît alors la notion du « temps pour soi » et de services « instantanés » : « spa-ing », « staycations », « baby-moons » que l’on consomme comme des sandwichs à emporter.

En janvier sort l’étude de Trend Observer sur les tendances émergentes,  nous verrons si leurs conclusions sont les mêmes qu’outre Atlantique.