fifty-shades-of-grey-trilogy

50-Shades-GreyVous n’allez entendre parler que de ça dans les prochaines semaines. Le best-seller estampillé « porno », « SM », « érotique » ou même « cul-cul », The Fifty Shades of Grey sort bientôt en France. Ne vous réjouissez pas trop vite car tout sera fait pour que votre mère se jette sur ce roman, déjà responsable d’un « baby-boom » et d’une vague de mariages aux US.

 

Une uchronie sexuelle de Twilight

« 50 Shades of Grey » est un best-seller du début de l’année 2012 et qui sort en octobre en France sous le nom de « 50 nuances de Grey » (vous l’aurez compris, le jeu de mot est mort, Grey/Gris étant le nom du personnage principal).
A l’origine, le récit est une « fanfiction », écrite par une amatrice de Twilight, E.L James, 40 ans, dans laquelle les héros de la saga de vampires auraient une histoire d’amour alternative, sorte d’uchronie sexuelle en l’occurrence.

L’histoire

Les 50 Nuances de Grey raconte la rencontre d’Anastasia Rose Steele, étudiante en littérature de 22 ans, jolie brune aux yeux bleus avec Christian Grey, un homme d’affaires de 28 ans, un beau milliardaire tourmenté.
Mais notre Demoiselle est vierge et Monsieur est un vilain cochon qui va vouloir lui apprendre toutes les subtilités du SM à travers un subtil jeu de domination…

Qualifié de « porno », « érotique », « SM », « coquin », le bouquin attise forcément la curiosité du lecteur.
Deux extraits sexy ci-dessous (en anglais) vous permettront de vous faire votre propre avis.

50 Shades est une littérature coquine, un peu « Harlequin », qui donne aux lectrices qui n’aiment pas le voir, le porno qu’elles aiment imaginer. Entre tirage de cheveux, sextoys et turlutes, le récit passe en revue tous les jeux sexuels que Grey expérimente sur sa nouvelle soumise.fifty-shades-of-grey-trilogy

Panpan Cul-cul

Le bouquin a tout de suite trouvé son public et s’est très bien vendu aux US. Il incarne aujourd’hui LE retour de l’érotisme pour les mamans américaines. C’est donc tout logiquement qu’il débarque aujourd’hui chez nous, auréolé de l’étiquette « Best-Seller à lire absolument ».
Cependant, les critiques pleuvent déjà sur le premier tome de ce qui sera une trilogie, notamment sur l’image qu’il donnerait de la Femme.

50 Shades of Sasha Grey

Ana, la jeune intellectuelle serait une oie blanche un peu niaise (elle prend notamment la première cuite de sa vie avec lui). En souhaitant changer cet homme malheureux, que la vie n’a pas épargné, elle incarne un fantasme féminin caricatural qui passe forcément par la soumission à (tous) ses désirs.
Par ailleurs, tout ce qui paraît extrêmement pervers ou sexuel aux yeux des Anglo-saxonnes, réputées prudes, ne semblent pas émoustiller le moins du monde les premières lectrices françaises, décidément plus ouvertes… d’esprit.
A croire que 50 Shades of Grey aura du mal à faire frétiller les fidèles de la rubrique sexo de Marie-Claire, déjà habituées à des thèmes comme « Oser le SM en douceur », « Divine Sodomie » ou « Aime-t-on le vraiment le sexe oral? »…

Sex is Money

Matt BomerMais 50 Shades of Grey, ce n’est pas que de la littérature, c’est aussi un business.
Avec 40 millions d’exemplaires déjà vendus dont la moitié au format numérique (pour ne pas s’afficher avec le bouquin dans le bus), le livre est déjà un succès commercial énorme dont certains veulent profiter.
Ainsi de nombreux sex-shops ont vu leur chiffre d’affaires exploser, tout comme les ventes en ligne de sex-toys. Plus improbable encore, les bébés et les mariages verraient également une recrudescence.

En France, le bouquin sera vendu avec la Bande Originale des morceaux écoutés par les personnages (included Bach, Verdi et Chopin !).
De la lingerie officielle, estampillée « Grey » devrait également faire son appartition. Vous pourrez la porter en refaisant le parcours d’Ana à Seattle puisque des formules de voyage avec survol en hélicoptère sont déjà disponibles.

Enfin, un film, dont Brett Easton Ellis aimerait signer le scénario, est déjà prévu. Le Net brûle d’envie de connaître le casting et propose déjà des noms pour incarner notre fieffé coquin et notre gentille vierge pas si farouche.
Si Matt Bomer, déjà vu dans Chuck ou Magic Mike et Ryan Gosling tiennent la corde pour incarner Christian, tout reste ouvert chez les filles même si on parle d’Emma Watson ou de Kristen Stewart… (19 autres propositions ici)
Bizarrement Sasha Grey n’apparaît pas dans la liste…

Si vous êtes trop impatients, de nombreux fans ont déjà réalisé la bande d’annonce du film via des « fantrailers ». C’est plus ou moins drôle en fonction de la réalisation mais ca laisse présumer à quel point la communauté de fans s’est emparée du titre (ici (drôle) et ici (bien fait)).

A demain la lecture !

Nul doute que vous entendrez parler des 50 nuances de Grey et de Mummy Porn dans les prochaines semaines. La puissante machine érotico-porno-SM est en marche et vous pourriez très bien vous laisser emporter. Ce « Marc Lévy de cul » devrait donc apparaître sur de nombreuses tables de chevet. Si c’est sur la vôtre, vous saurez à quoi vous en tenir. Dans tous les cas, n’oubliez pas de vous équiper en conséquence.

# Extraits

“He holds out his hand, and in his palm are two shiny silver balls linked with a thick black thread … Inside me! I gasp, and all the muscles deep in my belly clench. My inner goddess is doing the dance of the seven veils … Oh my … It’s a curious feeling. Once they’re inside me, I can’t really feel them—but then again I know they’re there … Oh my … I may have to keep these. They make me needy, needy for sex.” (362, 364)

“I pull him deeper into my mouth so I can feel him at the back of my throat and then to the front again. My tongue swirls around the end. He’s my very own Christian Grey-flavored popsicle. I suck harder and harder … Hmm … My inner goddess is doing the merengue with some salsa moves.

Join the conversation! 1 Comment

  1. J’ai rien contre un peu de *** par contre j’ai du mal avec les sévices même consenti surtout si c’est la femme qui trinque. J’ai déjà lu ce style apparemment c’est indispensable à la panoplie du parfait petit porno outre atlantique. Dommage.

Comments are closed.

Category

Culture

Tags

, , , , , ,