A vos claviers!!Alors que je viens de m’avaler quelques saisons de séries US (Californication, Dexter, The Office et j’en passe), j’en arrive encore à me demander comment et pourquoi, en France, nous ne sommes pas capables de faire UNE bonne série française. La première excuse que l’on trouve est souvent le manque de budget. C’est à mon avis une grossière erreur. C’est le manque d’idées. Je propose ici d’aider les scénaristes à trouver des idées pas forcément innovantes, pas forcément géniales, juste des idées, puisqu’ils n’en ont pas.

Lorsqu’on observe les séries US, elles n’ont pas toutes 100 millions de $ de budget. Bien sûr, il y a Lost, bien sûr il y a Rome, les chroniques de Sarah Connor, mais il n’y a pas que ca. Il y a les How I Met Your Mother, les Scrubs avec leurs 3 décors, les The Shield, NY Police Blues, qui ne regorgent pas d’effets spéciaux. Qu’est ce qui fait alors la différence ?

Je proposerais d’abord les acteurs. Mais on en trouve plein en France ! On a même une cérémonie des Césars pour les récompenser ! On trouve beaucoup de comédiens aussi bien dans des films français qu’américains, dans les théâtres français, qui gagnent des prix. On doit bien en trouver des bons pour jouer dans une série, non ?

Apparemment non.

Il faut dire que les concepts de série en France sont nuls. Qui aurait envie de jouer dedans ?

Les seules séries pondues en France, sont les épisodes de Dolmen, formatés pour nos soirées d’été. Comme si nous avions que ca à faire ! Aux US, tout s’arrête en juillet août, il doit bien y avoir une raison ??

Dans + Clair, ce dimanche, on nous parlait de LA nouvelle série sur TF1, Seconde chance avec ses 30 millions de budget, qui espère concurrencer… Plus belle la vie !! Le reportage montrait les décors, les costumes, à croire que c’est le plus important. Rien sur les dialogues, les personnages, on rêve !

On publie des livres, on écoute des chansons, on produit des films en France mais pas moyen d’avoir une série ! Je vous propose donc d’aider les scénaristes français en leur donnant des concepts, que vous auriez envie de voir.

Je me lance, après 20 secondes de réflexion :

  1. Reprenons le rôle de Romain Duris, dans le Péril Jeune, des jeunes qui se remémorent les conneries de leur jeunesse dans les années 70 ou 80…
  2. Reprenons le thème de la Haine, des jeunes de banlieue, sans cliché, qui évolue entre dans leur cité en Province…
  3. Reprenons le thème du « cœur des Hommes » (il parait que c’est un bon film…), avec les même acteurs pourquoi pas !
  4. Demandons à Bénabar, à marc Lévy, à amélie Nothomb de nous écrire enfin des scénarios qui font rire, avec des vrais dialogues et des vraies histoires !

Vous avez des idées, publiez-les !

Au point où on en est, n’ayez pas peur…

Join the conversation! 18 Comments

  1. c’est entre autre un probleme de budget, et de niche.

    vu la taille du marché américain (voire mondial vu que leurs séries s’exportent), le marché est tellement grand que chaque série peut viser une niche précise (autement dit, rester fidèle à une vision artistique forte) sans craindre de ne toucher que 3 spectateurs et demi.

    en france, si on fait une série de niche, vu l’étroitesse du marché, il est impossible de financier 1 seul épisode. encore moins de l’exporter.

    c’est pour entrer dans leurs frais que les producteurs font du « généraliste », consensus mou qui fait de bonnes audiences en france depuis 20 ans, mais désespère les téléspectateurs exigeants.

    le fait est que nous sommes des téléspectateurs très minoritaires, donc notre avis n’est pas très intéressant.

    cqfd.

  2. @nicolas
    je suis plutôt d’accord avec toi, mais si nous faisions de vraies séries de qualité, on pourrait les exporter et la problématique de taille du marché ne se poserait plus.

  3. Oui Nicolas et Florian
    mais c’est bien là le problème , c’est que nous ne ferons jamais de bonnes séries avec autant de cliffhangers que les séries Us et comme dit plus haut
    certes diffuser 3 4 épisodes à la suite, mais on perd en suspense comme pour Lost ou chaque fin d’episode est Enorme et où l’on ne fait qu’attendre voir esperer le prochain la semaine suivante ce qui nous met en haleine totale
    bref quand on voit que les experts ou grey’s ou lost ou meme ( mon sitcom préféré : Mon oncle charlie ) réunit plus de 15 millions de téléspectateurs ben peut ton rivaliser avec ça ?

  4. @sebastien
    L’exemple de mon oncle Charlie est assez bon.
    Série avec 3 comédiens dont un enfant. Deux décors tout pourris… mais la série est géniale.

    Est ce qu’un tel concept en France, avec 3-4 millions de téléspectateurs (donc pas une grosse audience) ne serait pas rentable?? Je pense que si et pourtant on est pas capable de le faire.

    De tels exemples sont légion: The Big Bang Theory, The Office, Mon oncle Charlie, How I met your mother, Scrubs…

    Ca se trouve la Guilde des scénaristes francais est toujours en grève….

  5. Quelques séries à tenter…

    Ce sont d’après moi de très bonnes séries avec des bonnes idées… des personnages intéressants et profonds.

    Je vais d’abord commencer par deux incontournables :

    Caméra Café
    Kaamelot

    Ensuite, LA seule chaîne qui parvient à faire de bonnes choses dans le PAF (chaîne hertziennes), c’est bien sûr Canal +.

    Allez, je lance les hostilités :
    – Scalp
    – La Commune
    – Engrenages
    – Hard

    Ensuite, sur MTV France, il y a Nerdz, excellente série réalisée avec un budget tout pourri.

    Bon, d’accord, les iniatives sont rares mais elles restent honorables dans le combat qui les oppose aux nullités policiéro-sentimentalo-grand public dont les autres chaînes nous abreuvent…

  6. Mon grain de sel ..
    peut être que c’est aussi un problème de reconnaissance dans le milieu de cinéma ?
    Aux US, les acteurs, les réalisateurs de séries sont de devenus plus stars que ceux du cinéma (avec à la clé des cachets de pub etc..).
    En France, cela reste moins bien vu d’être un acteur , realisateur, …de série que de films.

  7. Je pense qu’au lieu de viser trop haut, nous devons plutot nous rattacher au niveau des séries allemandes ou anglaises. En effet construire quelque chose à l’echelle européenne me parait plus envisageable. J vois que beaucoup de personnes se préoccuppent des scénarios, mais j pense aussi qu il faut se préoccupper de la réalisation: qualité d’image, plans… parcque parfois on a l’impression que certaines séries sont de simples reportages.

  8. @Mikael Da Silva – Pour avoir vécu en Allemagne, je ne pense pas qu’il faille prendre exemple sur leurs séries, qui sont du même niveau que les nôtres. En revanche, je suis d’accord avec toi, il faut faire un effort sur les images, les plans, les ambiances. Toutes nos séries ont l’air d’être réalisées dans les studios de plus Belle la Vie ou les décors de Sous le soleil (des séries qui cartonnent d’ailleurs).

    @Catherine – Je pense que le problème des passerelles inter-métiers en France est un problème majeur, car cela ne touche pas que le cinéma ou la télévision. Il existe une frilosité (voire une étroitesse d’esprit) qui fait que les choses sont un peu immuables et étiquetées à vie.

Comments are closed.

Category

Culture

Tags