Peugeot RCZ thumb

Peugeot RCZ thumbA l’occasion de la participation d’une Peugeot RCZ au championnat VLN en Allemagne au Nürbürgring, les Vilains ont été invités à essayer la RCZ version 200 chevaux sur le mythique circuit de la Nordschleife (la boucle nord) en Allemagne. Un voyage sur un des hauts lieux du sport automobile, devenu un pèlerinage pour certains fans.

Après un vol chahuté et plusieurs heures de retard à Francfort dues à de violents orages, l’arrivée aux alentours du Nürbürgring annonçait rapidement la couleur : le sport automobile est une religion, la voiture son prophète. La région, entre Cologne, le Luxembourg et Francfort, accueille depuis 1920 deux circuits mythiques: la boucle Nord (die Nordschleife) et le circuit GP.
Autour, de nombreux hôtels, des restaurants, des pistes de karting célèbrent les constructeurs automobiles et les pilotes, venus brûler leurs gommes sur les 22 km du circuit.

Epic Norschleife is epic

NordschleifeC’est dans une ambiance toute germanique, enjouée et respectueuse, que se déroule le championnat VLN, un championnat d’endurance où se mélange voitures de série et GT. Ainsi, chaque samedi, les spectateurs ont librement accès aux stands et à la grille de départ donnant aux paddocks des allures de fourmilière dans laquelle se mélange mécanos et badauds.
Spécialiste de l’endurance, Peugeot, en partenariat avec Nokia, a tout naturellement décidé d’inscrire deux RCZ en catégorie D1T (diesel de moins de 2000cm3) pour des courses qui peuvent durer de 4 à 6 heures. Le week-end fut bon puisque les voitures finirent 1ère et 3ème de leur catégorie.
Mais si cette première journée fut extrêmement intéressante et divertissante, c’est le dimanche qui fut riche en sensations et en émotions.

200 tours minimum

C’est notre baptême et nous ne sommes pas seuls. Comme nous, des centaines de personnes sont venus avec leur voiture personnelle affronter la Nordschleife. Au milieu des Porsche préparées et des Ferrari, certains s’élancent au volant d’un break ou d’un Renault Espace, avec souvent à bord, femme et enfants. Parcourir la Nordschleife est un rêve que l’on doit partager.
Ce rêve, nous le faisons avec des RCZ de 200ch, de série. Le coupé sportif va nous montrer par deux fois qu’il peut rivaliser face aux Allemandes.

22 kilomètres

C’est la distance de la Boucle Nord et les pilotes Peugeot nous assurent qu’il faut, au minimum 200 tours, pour la maîtriser. C’est donc avec appréhension et plaisir qu’ils vont jouer pour nous les copilotes de luxe.
Pendant les dix minutes que durera le tour, la RCZ se révélera diaboliquement agile, puissante et réactive. Lorsque les virages aveugles s’enchaînent, la RCZ répond présente. Pour venir à bout des 73 virages, des montées à 16% et des descentes à 11%, le coupé Peugeot confirme qu’il faut plus qu’un gros moteur : il faut aussi un châssis parfaitement équilibré.

La différence entre lui et moi

Pied au plancher, j’avais déjà l’impression d’aller vite dans les courbes descendantes et les épingles bosselées mais mon copilote, désormais derrière le volant, su faire la même chose, en 6ème cette fois-ci… La différence entre lui et moi, c’était les 600 tours d’expérience, sa capacité a exploité pleinement la voiture, qui, bien que de série, révélait ses gênes pour la course.

C’est ainsi que la RCZ fut pour moi une très agréable surprise. L’intérieur de la voiture est parfaitement élégant et soigné : avec des inserts en aluminium et une planche gainée de cuir, les finitions sont tout à fait conformes aux standards de la catégorie même si je regrette l’affichage des compteurs orange (mais pourquoi ??). La RCZ est au final une excellente voiture, très agréablement surprenante, qui ne souffre pas la comparaison avec ses cousines germaniques.

Enfin, je tiens à remercier l’ensemble du Team Peugeot Nokia RCZ, pilotes, mécaniciens, accompagnateurs et organisateurs pour ce week-end riche en découvertes et uniques en sensations.

Retrouvez la suite sur :

Les Rhabilleurs
Matérialiste
Et Soblacktie