5 janvier 2006

# Blog et égocentrisme

J’ai lu avec intérêt cet article sur les blog sur wikipédia. Je ne vais pas débattre sur la partie sémantique qui a l’air de préoccuper pas mal de monde. Comme pour tout média, on utilise les codes de la cible, à chaque « blogueur » d’employer le vocabulaire propre à son public.

C’est plutôt la réflexion sur l’égocentrisme qui m’a interpellé. Un ami m’avait déjà fait la remarque selon laquelle « les blogs en général sont désespérément égocentriques (cela dit, c’est le propre même de tout être humain…) ».

C’est vrai, il y a un côté narcissique dans le blog (consulter son audience, scruter les commentaires) et égocentrique (ma vie, mes amis, mon opinion, ce que j’aime ou pas) incontestable. Soit.

Mais quand j’ai découvert le blog (récemment je l’avoue), j’ai été attiré par la vie et les opinions des « autres ». Sans perversité ou voyeurisme, et cela que je partage l’opinion des auteurs ou non.

Je pense que beaucoup de gens ont des choses à partager et qu’il est bien qu’elles le fassent (dans le respect de la loi, de la morale etc etc….). Cela permet de découvrir des tranches de vie de personnes que l’on n’aurait jamais rencontrées. L’opinion des autres est un excellent moyen de remettre en cause ses propres certitudes, pour peu que l’on soit ouvert d’esprit.

Le blog permet aussi de ne pas perdre des idées, des pensées que l’on a en tête et qui se seraient perdues en chemin (un peu comme dans la pub de la SNCF avec les bestioles roses…) : une idée de texte, un dessin que l’on aimerait faire, un coup de gueule…

Ce que je regrette le plus c’est la non participation des visiteurs. Car comme le souligne judicieusement wikipédia, la différence entre un site perso et un blog c’est aussi la possibilité d’interaction et d’échange qu’offre le blog. Souvent (je ne parle pas que pour okcowboy) les commentaires sont relativement pauvres, n’amènent pas au débat ou au consensus, voire sont en total décalage avec le sujet.

Comme Jérémy Dumont, j’ai une vision utopique du blog, espace de partage et de construction. Aussi mes opinions, sujets peuvent être à loisir critiqués et discutés (de manière constructive s’entend). Mes points de vue ne sont dès lors que des amorces pour  échanger des idées, et non des vérités absolues.

Dès lors, cette notion d’égocentrisme dans le concept du blog s’estompe pour laisser place à celle de partage..