Il y a presque un an jour pour jour je vous livrais 10 conseils pour devenir un blogueur influent. A l’époque, mon lectorat était plutôt réduit, et il était assez ironique que je donne moi-même ces conseils. A ma grande surprise l’article avait reçu « bon » accueil (i.e. avait suscité des réactions : « bonne analyse », « A quoi ça sert d’être influent ? », « on ne blogue pas pour être influent »…). Un an plus tard, j’ai l’impression que les choses ont un peu changé et je livre ici la version 2007 de l’article « Devenir un blogueur Influent ». Quels sont les changements ?

Je pense qu’avant, pour être un blogueur influent il fallait avoir un « pied dans la place » : travailler dans le marketing, la communication, l’internet ou les TIC*, fréquenter certains milieux parisiens. Il fallait une carte de visite qui garantissait à l’annonceur la réussite de sa campagne. L’influence était en quelque sorte réservée à une élite. Il y avait, pour caricaturer, d’un côté les « barons » et la « blogeoisie », et de l’autre le peuple et son lot de journaux intimes ou des blogs au lectorat ultra-limité.
Une démocratisation a eu lieu, et celle-ci a pour cause :
– une montée en expertise des blogueurs (maturité et appropriation de l’outil),
– un gros travail de référencement de la part des agences (sérieuses) pour identifier quelle campagne pour qui, et une meilleure connaissance du blogueur et de ses attentes.
– des internautes et lecteurs qui connaissent mieux les blogs (importante médiatisation en 2006), les mécanismes de la recommandation et les différentes communautés.

Partant de ce postulat, voici donc la version 2007 mise à jour.

1/ Soyez expert : Les blogs sont devenus une réelle source d’information pour les internautes. Soyez conscients que vos lecteurs sont très sensibles à la pertinence des informations que vous donnez. Etre expert ne signifie pas savoir tout sur tout. Non, il s’agit sur un sujet donné d’être en mesure de donner des informations précises ou de mener un travail d’analyse et de synthèse d’éléments que vous avez pu récolter.

2/ Choisissez une ligne éditoriale : réfléchir à une ligne éditoriale, c’est être déjà dans une optique de fidélisation de vos lecteurs. Quel que soit le domaine sur lequel vous vous exprimez, vous donnez un fil conducteur à vos lecteurs qui savent quel genre de sujets vous allez aborder, ou sous quel angle. Nous parlons là d’une identité qui permettra une classification de votre blog.

3/ Soyez en état de veille permanente. Sur les sujets que vous abordez, gardez un œil sur l’actualité, sur ce qui se dit, ce qui se buzze : la veille contribue à renforcer votre expertise. Vous devez également savoir ce qui se dit sur vous ailleurs. La veille est une étape dans le processus de blogging. Les agrégateurs de flux sont de bons outils pour vous aider dans cette tâche.

4/ Prenez position : les lecteurs attendent de vous une opinion, une position. Vous devez être en mesure de formuler une critique. C’est votre valeur ajoutée en tant que blogueur. Ceci ne vous prive cependant pas d’étayer vos réflexions et arguments. Si vous ne souhaitez pas être partisan, adoptez la formule classique : thèse/antithèse synthèse qui permettra au lecteur de ce faire son opinion à la lumière de votre argumentaire.

5/ Jouez la transparence. Soyez honnête, ne cachez pas la vérité, ne mentez pas sur vos sources, ne faites pas les choses pour faire plaisir. Un article sur un autre blog vous plaît et vous voulez le faire partager à vos lecteurs ? Demandez l’autorisation à l’auteur de reproduire l’article et mettez un lien vers son blog. Mais ne faites pas un copier/coller discret. Un jour ou l’autre ça se saura. On vous a demandé de tester un produit/service ? Ne vous sentez pas obligé d’en dire du bien, c’est justement votre opinion qui compte, on ne vous a pas demandé un publi-rédactionnel.

6/ Networkez : Cultivez votre réseau. Il vous faut intégrer le fait que la blogosphère est un réseau interconnecté de communautés et de personnes. Essayez d’intégrer les communautés qui traitent des mêmes sujets que vous, essayez de rencontrer les gens. Rendez service.

7/ Mettez de « vous-même » dans votre blog. Que vous choisissiez ou non de parler de votre vie privée dans votre blog, on doit pouvoir « sentir » l’humain qui est derrière l’écran. Faites passer vos idées avec humour, ironie, tout en restant accessible et ouvert. Faites de votre blog un vecteur de votre personnalité…pour que disparaisse le blog influent au profit du blogueur influent.

8/ Maîtrisez le buzz. Cela signifie comprendre les rouages selon lesquels la rumeur et l’information se diffusent. Les bannières, liens d’un site vers un autre ne sont que la partie émergée de l’iceberg « buzz ». Un blogueur influent sait générer du buzz pour lui, relayer les buzz de son réseau. Surtout il sera sélectif.

9/ Soignez la rédaction. Même si le fond de vos articles est pertinent, la qualité de rédaction est fondamentale. Vos visiteurs viennent peut être pour la première fois sur votre blog. S’il est bien écrit vous inciterez le lecteur à passer plus de temps sur votre page, vous lui donnerez envie de découvrir d’autres notes, et donnerez un gage du sérieux. Prohibez donc le langage SMS et les expressions argotiques.

10/ Faites-vous plasir.

*TIC : Technologies de l’Information et de la Communication

technorati tags: