6 septembre 2006

# La chemise

Okcowboy donne-t-il le « la » ? Une semaine après le premier « Sois beau » le monde fait paraître un article sur le dress-code des cadres en France.
Sans épiloguer d’avantage, le sujet de ce jour est naturellement consacré à la chemise, support indispensable de votre cravate que vous savez désormais si bien nouer.
La chemise est trop souvent négligée. On s’arrête surtout à la couleur alors que nombre de détails sont à prendre en compte.

– La Matière : En entrée de gamme on trouve les mélanges synthétique / coton. On peut trouver de belles choses, mais pour une meilleure qualité, mieux vaut choisir un 100% coton. En effet, le tissu vieilli moins bien : soit il a tendance à « pelucher », soit à se lustrer (au repassage).
On trouve différents tissages dans le 100% coton, ce qui donne lieu à différentes appellations : batiste, popeline, oxford, sea island etc… l’aspect, mais aussi son entretien (froissement) dans vos choix. A défaut d’un bon vendeur, regardez l’étiquette de composition et d’entretien.
A noter qu’en termes d’aspect, c’est une question de goût. Mais évitez le total look en mettant votre belle chemise au tissu finement tramé avec votre costard le plus stylé, la cravate la plus chic etc…l’accumulation à plutôt tendance à nuire à l’élégance.

– La couleur, les motifs: c’est malheureusement une question de goûts*.  Autorisé mais en perte de vitesse, la rayure. Les flashy et les gros motifs resteront dans le placard cet hiver. Le blanc, le noir, le bleu ciel (attention à la nuance, pas la chemisette de gendarme) sont à privilégier.

– La coupe : Une belle coupe de chemise met votre torse en valeur. La jonction des manches et du plastron se fait au niveau de l’épaule, le dernier bouton du col doit se fermer sans gêne, ni flottement. Choisir une chemise à sa taille est donc important : allez vers des fabricants qui proposent toutes les tailles 38, 39,40, plutôt que 38/40.
– L’encolure : faites vous plaisir la variété ne manque pas dans les cols : rigides, mous, italiens, français etc… Un col rigide est toujours très classe avec une cravate, un col mou se porte plutôt sans cravate.
– Les poignets : là aussi, l’originalité est permise ! Manches classiques, poignets mousquetaires avec ou sans boutons de manchettes. Ce dernier détail étant la touche qui fait la différence et revient en force.

Alerte police du style** !! Les interdits :
– La chemise en 100% polyester (la chemise de chez Quick…je sais je l’ai portée)
– Le jaune poussin, broderie Snoopy ou Tintin sur la poche, toutes les nuances du caca d’oie, les effets irisés (ou alors à porter avec une 205 GTI tunée)
– La chemise surdimensionnée : manches trop longues, épaules tombantes, col baillant…
– Le col américain (col à boutons) + cravate : résolument has been.
– Les manches courtes (la chemisette si vous préférez)… même quand il fait chaud !!!

Tendance :
L’hiver 2006 sera à l’élégance : chemise noire ou blanche, coupe sexy (cintrée), matière souple ou amidonnée. A porter avec ou sans cravate mais avec boutons de manchettes.

* un geek se porterait-il volontaire pour développer le «générateur paramétrable de tenues de bon goût » ?
** J’ai découvert qu’il y avait aussi une police du style pour les femmes

tags technorati :