C’est une question saugrenue vous dites-vous ! Pourquoi irai-je me laver devant d’autres personnes alors que j’ai tout ce qu’il faut chez moi ? Si en France, le bain public est réservé aux clochards, dans d’autres pays, il s’agit d’un lieu de détente. Au cas où vous iriez, comment devrez-vous vous comporter ? Que faire si votre regard se pose sur l’énorme sexe de votre voisin ? et si son regard croise le vôtre à ce moment-là… ?

La mauvaise réputation

douches collectives

En France, les bains publics existent. Il y en a peu et la plupart du temps, ils sont considérés comme des lieux destinés à accueillir les sans domicile fixe, les vagabonds. Il est donc très rare que les gens aillent au bain public pour s’y détendre, se rencontrer ou se laver. Ils préfèreraient probablement se laver dans un canal que d’aller se mettre nus dans un endroit à la mauvaise réputation.

J’ai eu ces dernières années, l’occasion de voyager et d’aller dans des bains publics, des saunas ou des jaccuzis notamment au Japon, en Finlande ou même en Allemagne.
Culturellement, il s’agit de lieu de détente, de convivialité dans lesquels vous vous baignez, lavez et relaxez. On est loin, très loin de la version française qui vous donnerait des maladies du 18ème siècle.

onsen 2Au Japon, les onsen sont des bains publics ou privés, originellement remplis d’eau volcanique, chaude et réputées pour leurs propriétés thérapeutiques. Ce sont des sources thermales. Mais aujourd’hui, on trouve également des onsen dans des auberges, des immeubles, des hôtels ouverts à tous les clients, qui préfèrent s’y laver et s’y reposer plutôt que dans leurs salles de bains.
La nudité y est de rigueur et elle est considérée comme sociale, c’est-à-dire qu’elle doit mettre tout le monde sur le même plan. En revanche, les tatouages sont (toujours ?) interdits.

Saunas scandinaves

En Finlande, l’équivalent du onsen, c’est le sauna. Il est tellement implanté et dans la culture finlandaise qu’on dit même qu’une maison n’est pas vendable si elle ne possède pas de sauna.
Cette pièce sert le week-end ou pendant les vacances. On s’y retrouve en famille ou avec des amis. On boit des bières, on se lave, on discute, on rentre, on sort, on revient. C’est une pièce de vie, pas un luxe.
Si le sauna est quasiment toujours mixte, en famille et selon les âges, les hommes et les femmes se séparent parfois, moins par gêne que par affinité.
Concernant les ados en pleine puberté, ils sont libres d’y participer, nus ou habillés, comme ils le sentent.

sauna

Bon voilà, si vous voyagez un jour à titre personnel ou professionnel, vous aurez donc sûrement l’occasion de vous mettre tout nu avec des inconnus, de la famille ou même des collègues.
Pour ceux qui ont connu les vestiaires de foot, la nudité ne sera probablement pas un problème. Pour les autres, il faudra apprendre. Mais dans tous les cas, il faudra respecter certaines règles de courtoisie sociale.

Les règles de base

– Lavez-vous avant de rentrer dans le bain ou le sauna. Ces salles d’eau sont faites pour ça. N’incommodez pas les autres avec votre odeur. Souvent shampoings et gels douche sont mis à votre disposition, vous n’aurez donc pas d’excuse.
– Prévoyez des vêtements propres pour la sortie.
– En vous rendant dans le bain, mettez votre serviette autour de votre taille ou, si vous ne voulez pas la nouer, tenez-la faussement négligemment devant votre entrejambe et laissez vos fesses à l’air si vous les assumez (vous n’avez pas le choix de toute façon).
eye contactRegardez les gens dans les yeux! S’il y a un moment où vous devrez apprendre à ne pas mater vos voisins, c’est maintenant. Si vous partagez l’espace avec des femmes, faites de même. Qu’il s’agisse de grand-mères ou de jeunes femmes, soyez un gentleman.

Il existe beaucoup de tests sur Internet (Eye contact challenge) pour s’entraîner si nécessaire.
Personne n’a envie d’être celui qui mate l’engin de son camarade de sauna.
– Pensez à prendre une deuxième serviette que vous mettrez sous vos fesses. Plus qu’une question de pudeur, il s’agit alors d’une question d’hygiène. Vous n’avez pas envie de poser votre royal postérieur propre après ce gros monsieur poilu? Lui non plus.
– Détendez-vous, soyez confortable mais n’adoptez pas de posture qui s’avérerait gênante pour vous ou pour tous les autres: croisez vos jambes ou gardez les serrées!
– Si vous êtes dans un pays étranger, observez les autres (mais ne matez toujours pas!). Soyez un caméléon, parlez doucement, respectez les us et coutumes, vous mettrez tout le monde à l’aise.
– Enfin, la nudité n’est pas honteuse. Dans un pays catholique comme le nôtre, vous n’avez pas l’habitude de vous déshabiller. Mais ailleurs, les gens se respectent et considèrent qu’elle met tout le monde sur le même pied d’égalité. A poil, plus de différences entre les pauvres et les riches! Voyez ça comme une chance et une ouverture de shakras!

Pour terminer, l’office de tourisme islandais vous donne des conseils vidéos!

Join the conversation! 1 Comment

  1. C’est en Allemagne que j’ai découvert le sauna. j’avais 15 ans, nous y sommes allés à plusieurs garçons et filles du lycée.
    Surprise évidemment pour moi de voir que tout le monde était nu (et ça n’avait rien de sexuel), mais j’ai tout de suite adoré.
    Le corps sans complexes, sans honte, sans avoir à le cacher, à l’exhiber, le juger, simplement se détendre en toute innocence.

    Même chose aussi quand nous avons fait une randonnée à vélo qui s’est terminée au lac: et plouf! La plupart des lycéens et lycéennes n’avaient pas de maillot de bain.
    Chose qu’il y a peu de chances qu’on voie dans un groupe de lycéens et lycéennes français!

    Même chose encore quand après une partie de basket, lycéens et lycéennes se sont douchés ensemble, tout ce qu’il y a de plus naturellement, sans aucune idée derrière la tête.

    Tout ça m’a fait réfléchir sur nos conditionnements.
    Il me semblait « naturel » de mettre un maillot de bain, il me semblait « naturel », de dormir en pyjama, aussi évident pour moi que de mettre des chaussures de tennis pour jouer au tennis ou un kimono pour faire du judo.
    Mais j’ai réalisé que se baigner nue, se bronzer nue, était mille fois plus agréable (quand je dis mille, c’est une façon de parler, car en fait, c’est infiniment qu’il aurait fallu mettre, ça change vraiment tout, un sentiment de liberté et de bien-être incomparable et insoupçonnable tant qu’on n’a pas essayé).
    Depuis, mon maillot de bain, j’ai toujours le même, 25 ans après: je ne le mets que lorsqu’il n’y a vraiment pas le choix, comme à la piscine municipale à 50m de chez moi. Je regrette les piscines allemandes, où l’on peut nager nue, soit tout le temps (tenue libre, les gens sont soit nus soit en maillot), soit à certains horaires, horaires pour gens en maillot et horaires sans.

Comments are closed.

Category

Lifestyle

Tags

, , ,