J’ai lu récemment un article dans un webzine canadien, une information sur les politiques d’entreprises en matière de sécurité des données. L’article expliquait que certaines sociétés, tellement effrayées par la possibilité de perdre des données confidentielles, avait décidé d’interdire aux employés d’apporter sur leur lieu de travail des appareils type iPod…

 

Et si une entreprise allait plus loin dans l’absurde? On pourrait arriver à ça :

 

18/07/2006 : Compte rendu N° 1 du groupe de travail « protection des données confidentielles »

« [...] Suite au groupe de travail mené ce jour sur la protection des données confidentielles au sein de l’entreprise, il a été décidé pour les collaborateurs équipés de PDA (agendas électroniques), que la synchronisation de leur appareil avec leur messagerie électronique est désormais limitée : celle-ci sera restreinte à la synchronisation du calendrier ; les courriers électroniques ne pourront plus être téléchargés sur ces appareils. Il en est de même pour les appareils de type Blackberry [...] »

 

25/07/2006: Compte rendu N°2  du groupe de travail « protection des données confidentielles »

« [...] Les différentes discussions de ce jour ont permis de statuer sur le point suivant : tout matériel électronique permettant le transport de données à l’extérieur de l’entreprise est désormais prohibé. Cela s’applique pour les appareils suivants: clés USB, disques durs externes, graveurs de CD/DVD, PDA, lecteurs MP3. Est également interdit l’usage des téléphones portables avec appareil photo ou caméra etc. [...]»

 

01/08/2006 : Compte rendu N°3 du groupe de travail « protection des données confidentielles »

« [...] Des utilisateurs ont soulevé des incohérences entre les mesures prises pour garantir la protection des données et les moyens de communication mis à disposition par l’entreprise. Nous avons donc convenu de remédier à ce point avec la décision suivante : l’insertion de pièce jointe dans les courriers électroniques  est désormais interdite. Le personnel équipé d’ordinateurs portables ne peut en faire usage en dehors du site, et toute connexion électronique est désormais limitée à l’intranet de l’entreprise [...]».

 

11/09/2006 : Compte rendu N°5 du groupe de travail « protection des données confidentielles »

« [...] Suite aux vives protestions du personnel à la suite du retrait de la messagerie électronique, nous avons décidé de ne pas retirer le parc de fax/photocopieurs du site. Nous étudierons lors de notre prochaine réunion, la mise en place d’une charte d’utilisation de ces appareils [...] »

Ca fait peur hein?!

tags technorati :