dinhn-van-pav Lundi 21 avril, j’approchais pour la première fois un monde qui m’est relativement inconnu, celui de la joaillerie. Invité par balistik*Art à venir célébrer 1968 avec la marque Dinh Van au Grand Palais, je me suis rendu à l’évènement…curieux et un peu dubitatif.

« Célébrer les 40 ans de liberté de Dinh Van et le souvenir révolutionnaire de mai 68 »
Dinh Van a réunit au Grand Palais, clients, artistes, people, journalistes et blogueurs autour d’un évènement : plus de 40 ans de carrière et la réédition d’un bijou à l’esprit très 68 : Le Pavé, symbole d’expression et de liberté.

A cette occasion, des artistes urbains comme la très célèbre Miss Tic pour ne citer qu’elle ont donné leur vision du Pavé et proposé une performance live au son du showcase de Thomas Dutronc.

Le Luxe et Internet
Si nous avons de plus en plus l’habitude d’être sollicités par les marques de luxe qui ont compris tout le potentiel d’Internet, Dinh Van est l’un des premiers joaillers à approcher les blogueurs.
Le luxe et l’internet font bon ménage. Ce secteur a très vite compris que les technologies mises en œuvre sur le net leur permettaient de mettre en scène leur univers, leur identité de marque, et de raconter des histoires. D’ailleurs, de nombreuses marques de Luxe ont tenté l’aventure du e-commerce avant les secteurs de consommation courante.
Inviter des blogueurs relève-t-il de l’opportunisme ou d’une réelle stratégie ? Forcément un peu des deux. Quand Dinh Van invite 14 blogueuses et blogueurs dans une soirée mondaine ultra bondée on se dit que l’investissement est minime pour des retombées potentielles intéressantes en terme de com’.
Cependant la soirée était une première prise de contact et une démonstration que la marque est capable de rompre avec le cliché conformiste traditionnel du Luxe: artistes bobo, performance artistique sur le thème de la contestation et de la liberté, blogueurs comme nouveau symbole de la liberté d’expression ( ?).
On attend avec impatience la suite des contacts avec la marque pour connaître ses réelles attentes envers la blogosphère. Mais il semble en premier lieu que Dinh Van souhaite communiquer essentiellement sur les valeurs portées par son créateur et sa vision si personnelle du luxe.

Rester émerveillé
Hasard du calendrier, l’évènement Dinh Van était le premier de deux rendez vous avec des marques du Luxe. Je vous parlerai de la seconde dans un prochain article.
Toujours est-il que je reste enthousiaste et que j’ai toujours le sentiment d’être privilégié de participer à des évènements dans des lieux d’exception avec des marques prestigieuses, et de pouvoir faire des rencontres vraiment enrichissantes.

Join the conversation! 2 Comments

  1. J’étais également présente à  cette soirée. Je l’ai vraiment appréciée. Dinh van a vraiment fait preuve d’originalité en mettant à  l’honneur des « artistes de rue » – un art qui en l’occurence était parfaitement approprié pour fêter les 40 ans de liberté de la marque ! Une soirée inattendue, qui, je l’avoue, m’a bleuffée !
    J’attends également avec impatience mais aussi beaucoup de curiosité la suite des contacts avec la blogosphère !

    A bientôt !

  2. Je crois que chacun des boggers présents a été agréablement surpris par l’accueil que nous a réservé la marque & la capacité de Dinh Van à  injecter un peu (beaucoup) de street dans le luxe.
    Juste parce que ils ont été super cool aussi, les autres street artistes étaient Tanc, Teurk et l’Atlas.

Comments are closed.

Category

Lifestyle

Tags

,