Le mois d’avril est prolifique en films issus de comics. Le prochain à sortir, mercredi 21, s’intitule « Kick-Ass » et est sans doute l’une des séries les plus trash parue chez Marvel, dotée, de plus, d’un réalisme plutôt poignant. En effet, les héros ne sont ni plus ni moins normaux que vous et moi, mais décident toutefois d’enfiler la première tenue moulante qui leur tombe sous la main pour aller « botter les fesses » des racailles du quartier.
Loin d’être un simple film pour ado, comme semble le montrer les bandes-annonces, Kick-Ass devrait chambouler l’idée que vous vous faites des justiciers masqués et vous motiver pour lire un comics situé en dehors des sentiers battus.

kick Ass Poster

Deux artistes et un comics


Kick Ass couvertureKick-Ass c’est avant tout l’œuvre de Mark Millar et de John Romita Jr.. Ah, j’en vois qui sourcille : qui c’est ceux-là ? Pour replacer les choses, Mark Millar c’est Superman : Red Son (en librairie actuellement), The Authority, Wanted (dont le fim éponyme avec Angelina Jolie a été adapté) et plus récemment la saga Old Man Logan sur le futur de Wolverine. Quant à John Romita Jr. c’est simplement l’une des plus grosses pointures du dessin dans le monde des comics qui a beaucoup travaillé sur Spider-Man et sur les X-Men.

Les deux compères se sont donc réunis autour d’un projet un peu tordu : un ado, pas franchement geek, découvre un jour les comics et devient accro. A tel point qu’un jour il se demande pourquoi personne n’a jamais tenté de rendre la justice affublé d’un costume de carnaval ! Cette question est le point de départ de la BD. Il est vrai que dans notre monde où l’on voit beaucoup de choses un peu folles, personne n’a jamais pensé enfiler une paire de collants et un masque pour aller se frotter à des malfaiteurs dans les ruelles sombres !
Du coup, Dave Lizewski (le héros de l’histoire) dégote une combinaison de plongée et une cagoule, se fait des matraques de fortune, et déboule dans la rue pour sa première mission. Le résultat est prévisible : il se fait passer à tabac, rouer de coup, poignarder et, pour finir, renverser par une voiture.
Ouch ! Ça saigne de partout, Millar et Romita ne cachent rien, on en prend plein les mirettes et… on en redemande. Les auteurs attisent en effet le côté voyeur du lecteur en touchant la corde sensible du fan de comics : le rêve de porter un costume et d’en tirer une certaine gloire. C’est d’autant plus évident qu’une fois notre « héros » remis sur pied et dans ses collants, il arrive enfin à sauver sa première victime. Son action est alors filmée sur un mobile, « Youtubée », « Facebookée » et c’est un véritable buzz qui se met en place : Kick-Ass ouvre sa fan-page et il explose les scores. D’un autre côté, quand on voit le succès de Star Wars Boy, il est facile d’imaginer l’effet que produirait une vidéo d’un « vrai » super-héros !

kick Ass page 11 Kick Ass page 12 Kick Ass page 13

Et ça ne s’arrange pas avec la venue des autres personnages. Big Daddy et Hit Girl naissent en effet du phénomène Kick-Ass mais, eux, ne lésinent pas sur la manière d’agir : pistolet, sabre… ça découpe, ça tranche et ça fait exploser les cervelles ! On peut alors être choqué par le débordement de violence du comic (qui fait l’objet d’un « parental advisor »), toutefois l’histoire s’inscrit raisonnablement dans cette dynamique et le ton frôlant le second degré laisse penser que ce n’est pas du sang pour du sang, mais une satire relativement comique des débordements de la « geek attitude ».

Original et très bien monté, le comic compte actuellement 8 épisodes qui ont servis de matière première pour le film. Panini Comics, éditeur de Marvel en France, a déjà publié les 4 premiers numéros dans un premier tome, les 4 derniers épisodes arrivant en juin, deux mois après la sortie du film. Cela peut sembler bizarre comme choix éditorial mais c’est un moyen de ne pas planter la sortie ciné, d’autant que la fin diffère apparemment entre les deux supports.

Sur grand écran

Affiche film kick AssC’est Matthew Vaughn qui se colle à la réalisation, à la production et au scénario de Kick-Ass. Je dirai que c’est un bon choix : producteur entre autre de Snatch (avec Brad Pitt) et réalisateur de Stardust, le bonhomme nous a habitués à un ton décalé et fantaisiste qui sied parfaitement au comic.
Les quelques bandes annonces qui circulent se montrent aussi alléchantes. Les personnages sont bien respectés servis par une poignée d’acteurs motivés. Hormis Big Daddy (excellent Nicolas Cage) qui flirte du côté de Batman pour son costume, le reste colle aux cases de la BD. La bande-son, quant à elle, est plutôt rock ce qui est logique pour un film censé bouger beaucoup. Certains pourront toutefois grincer des dents sur la chanson du générique interprétée par Mika, mais l’allure et le style du chanteur ne sont pas si éloignés de l’ambiance du comic.

Kick Ass Wallpapaer 1024

Bref, on s’attend à quelque chose de très, très sympa autant au niveau visuel qu’au niveau scénaristique : de quoi faire un bon film ! Il est juste regrettable qu’une semaine après débarque l’imposant Iron Man 2 qui risque de faire passer Kick-Ass à la trappe. Je ne vous proposerai pas de choisir car moi-même je suis très intéressé par les deux. Toutefois, si vous le pouvez, offrez-vous les deux séances, ce seront, apriori, deux bons investissements !
Rendez-vous donc mercredi prochain dans les salles obscures !

Bande-annonce :


Auteur de l’article : Jeff

Jeff est le créateur du site Cable’s Chronicles, spécialisé dans les comics et à leur exploitation (BD, cinéma, figurines, séries…). Avec ses 3 rédacteurs et un trafic toujours croissant, Cable’s Chronicles est un des sites référent dans le domaine des comics en France.
– autre article de Jeff sur okcowboy : Watchmen

Retrouvez aussi Jeff sur Twitter et Facebook

Join the conversation! 4 Comments

  1. A vrai dire, les Américains possèdent déjà des ligues de super-héros sans pouvoirs. Ils sillonnent les rues, la nuit pour protéger leurs quartiers ou bien venir en aide aux désoeuvrés, mélange de croix-rouge, d’association de surveillance de quartier et de militants écologistes.

    Ils possèdent un site Internet où vous pouvez voir leurs costumes.
    http://www.worldsuperheroregistry.com/world_superhero_registry_gallery.htm

  2. Les américains sont fous !! ^_^
    J’arrive pas à croire ce que je vois sur ce site !!!!
    Y’en a même qui ont des vrais costumes moulants !!!

  3. Parti avec quelques à priori (Mika au commande de la bande son…), ce film s’avère au final vivement intéressant, effectivement décalé et drôle.
    On frôle très souvent le second degré.
    On sort des sentiers battus comme tu le soulignes Florian avec un (super) héros qui prend des coups, ça castagne sec pour lui.

    La réalisation/production est très bien faite mais quand on voit qui est aux commandes, aucun doute sur le résultat.

    Quant à la bande son, il n’y a plus qu’à comparer/compléter avec d’autres telles que celles d’Iron Man 2, des Watchmen…
    Ma préférence se portant sur le dernier cité.

    A bientôt.

Comments are closed.

Category

Culture