Les robots vont être de plus en plus présents dans nos vies et cela semble ne déranger personne, au contraire. Si on excepte la menace Skynet (l’Intelligence Artificielle qui veut détruire les humains dans Terminator), toutes les machines sont mises au service de l’Homme et de son bien-être dans la pure tradition des lois d’Asimov. Cependant, il existe un concept qui décrit la répulsion d’un Humain vis-à-vis d’un robot presque ressemblant : la vallée dérangeante.

Real-humans Serie Robot

Des robots pour tout faire

Ce matin, un article de Slate évoquait la possibilité que des machines remplacent les employés de centres d’appel téléphonique. On imagine aisément pourquoi : tâches répétitives, disponibilité permanente, coût réduit. Un journaliste du Time a donc vécu une drôle d’expérience: il est persuadé que son interlocutrice était un robot. Réponses formatées et saccadées, difficultés à comprendre les absurdités, apparemment, la conversation était aussi naturelle qu’avec Siri.
Finalement, si l’opératrice était bien réelle, ce n’est pas vraiment elle qui parlait. Possédant un accent non-américain, elle doit répondre avec des messages préenregistrés via un « serveur vocal interactif », d’où la difficulté d’avoir une conversation naturelle et décousue.
Cependant, la gêne vécue par ce journaliste face à un « humanoïde » (une personne humaine avec des limitations de machine) serait normale et correspondrait à un petit tour dans la vallée dérangeante.

Concept et exemples

Graphique vallée dérangeanteLa vallée dérangeante est un concept inventé dans les années 70 par un roboticien japonais, qui décrit la répulsion qu’un humain peut ressentir lorsqu’il est face à un robot vaguement ressemblant. On parle de vallée puisque les machines non humanoïdes ne seraient pas anxiogènes ni les robots suffisamment bien imités avec peau et expression sympathique.
On voit donc que le robot industriel ne suscite aucune émotion, que les animaux en peluche suscitent de la sympathie mais qu’au delà d’une certaine limite certaines machines ou objets auraient tendance à repousser voir effrayer les Humains. En effet, parmi eux, les prothèses humaines de main ou de jambe, les automates mal articulés, les poupées sont souvent embarrassant (et utilisés dans les films d’horreur).

 

Survie de l’espèce et mortalité

Geminoid robotPlusieurs raisons coexistent pour expliquer cette gêne. Dans la vallée dérangeante, notre inconscient aurait tendance à repousser les individus un peu « difformes », susceptibles d’être peu fertiles ou de souffrir de problèmes hormonaux ou immunitaires. Les petites différences avec nous-mêmes deviennent énormes et carrément monstrueuses, d’où un dégoût manifeste mais incontrôlable.
Par ailleurs, les robots renvoient à notre propre mortalité. Leur désincarnation est effrayante et rappellerait que nous serons un jour aussi, des corps sans âme.
La peur d’un remplacement de l’Homme par la machine est également une préoccupation. Dans la littérature ou le cinéma d’anticipation, le thème est souvent abordé. Soit l’Homme est pourchassé par les Machines (la sage Terminator) soit l’inverse (Replicant de JCVD ou le moins bon Blade Runner).

Syndrôme de Capgras

Le concept de Vallée dérangeante considère que des robots imitant parfaitement les Hommes deviendraient moins perturbants. En effet, la répulsion laisserait place à une peur beaucoup plus consciente, celle d’avoir de ressentir des émotions pour une machine (non, pas une voiture), voire de se laisser duper.
Il existe une maladie assez proche, connue chez les schizophrènes, le syndrôme de Capgras. La personne qui en est atteinte est convaincue que les personnes qui l’entourent sont des imitations, des sosies maléfiques qui lui veulent du mal. Elles peuvent donc se montrer violentes envers ces doubles, ces imitations.
Comme dans la vallée dérangeante, certains détails physiques mineurs deviendraient hideux et trahiraient ces sosies mal faits.

Robot Diesgosan

Barbie ou petite voiture?

Robot enfant dérangeantA Noel, si vous ne voulez pas traumatiser vos enfants, vous allez donc devoir réfléchir à deux fois avant d’offrir ce merveilleux poupon articulé, qui parle, sourit et rote quand vous le nourrissez. Sinon, vous risqueriez bien sans le vouloir de jeter vos enfants dans la vallée et de les traumatiser à vie.

Pour ne pas se tromper, optez pour un cadeau utile: l’aspirateur… une machine qui ne fera peur qu’au Chat et à Papa…