15 mai 2007

# Erwin Olaf

Ma quête d’inspiration pour un futur redesign de ce blog m’a mené au portfolio d’un photographe hollandais, Erwin Olaf. Autant le dire de suite, la photographie n’est pas mon domaine de prédilection et j’aurais beaucoup de mal à faire une analyse de l’œuvre. Je manque en effet cruellement de références. Par ailleurs, si je sais reconnaître qu’une photo est belle ou bien prise, je perçois rarement le message du photographe à travers l’image. Du moins pas au premier abord. Il est encore plus rare que la photo d’art suscite en moi une émotion.

Mais le travail d’Erwin Olaf y parvient. Il met en scène le vivant mais ce sont le vide et l’inanimé qui prennent le pas. Le teint cireux ou le fardage des modèles contribuent à renforcer ce sentiment, tout comme l’espace et les objets viennent rapidement dominer le sujet principal. En parcourant le folio on perçoit également rapidement un message contestataire de la société de consommation, mais aussi de nos icônes et de notre mode de vie. Erwin Olaf ne rechigne pas à une mise en scène parfois « choquante » (comme dans les séries Royal Blood, Fashion Victim ou Squares) mais qui a le mérite de mettre en lumière notre relation inconsciente avec le sujet traité.

Un artiste qui ne vous laissera pas indifférent : Erwin Olaf portfolio