Google-Glass-655x400

Vous avez peut-être vaguement entendu parler des dernières nouveautés technologiques comme les Google Glass, les drones ou les traqueurs d’activités ? Le concept vous paraît encore flou et le prix est sûrement abominable. Peut-être. Mais si vous aviez la possibilité de tester tous ces concepts, le feriez-vous ? En tout cas, Flashmatic vous en donne la possibilité. Vous pourrez ainsi vous faire votre propre opinion.Flashmatic logo

Des objets innovants

Si vous êtes un adepte de la rubrique Nouveautés dans Télématin, vous avez déjà sûrement vu des concepts technologiques pas encore disponibles mais qui semblaient intéressants. Vous n’avez pas vu l’utilité immédiate mais si vous aviez la possibilité d’essayer ces objets, vous n’hésiteriez pas (longtemps).

Google-Glass-655x400Aujourd’hui Flashmatic de participer à de nouvelles expériences et de faire partie des premiers à avoir accès à certains appareils.
Parmi ceux-là, les Google Glass, des lunettes connectées à Internet, qui donneraient l’heure, prendraient des photos, des vidéos ou vous guideraient dans la ville. Connectées à un smartphone, vous pourriez appeler ou lire vous sms sans décrocher.

FitbitLes traqueurs sont également à la mode. Pour la plupart, il s’agit de bracelets ou de pendentifs que vous portez toute la journée ou lors d’activités sportives et qui vont vous permettre de suivre sur le long terme, vos progrès,vos performances ou votre rythme biologique (activité cardiaque, sommeil, alimentation).

Enfin, des appareils plus « gadgets » comme des imprimantes portables, des drones télécommandés ou des appareils photos aléatoires sont également essayables.
Au pire, si vous ne trouvez pas votre bonheur, vous pouvez toujours suggérer de nouvelles choses.

Le principe est assez simple mais…

JamboxPour pouvoir essayer un objet, vous devez le « débloquer », à savoir être plusieurs à vouloir l’essayer. Une fois le nombre d’inscrits suffisant (différent selon les objets), l’expérience se débloque et chaque inscrit peut désormais réserver un créneau, payer 15€ et aller chercher son objet.
Une fois en votre possession, vous en faites ce que vous voulez. Vous pourrez même l’acheter.
Si le fonctionnement est assez simple, l’expérience reste pour le moment limitée aux Parisiens, puisque le gadget est remis en main propre. Il faudra également vous acquitter du prix de 15€ par expérience et laisser un chèque de caution.

Flashmatic3

A tester…

L’idée est selon moi excellente. Je fais partie de ces gens qui aiment avoir les objets en main pour les juger, qui a besoin d’utiliser les objets pour « leur trouver mon usage propre ». C’est pourquoi, l’initiative est intelligente et en accord avec notre temps. Le seul bémol que j’apporterai concerne le coût d’utilisation. 15€ ça peut paraître peu mais je trouve ça cher, surtout en fonction de la durée d’utilisation (réduite si l’appareil est cher).
Je ne comprends pas pourquoi il faudrait payer pour essayer un objet. Contre le vol ou la casse ? La caution est déjà une « garantie ». Pour « forcer » l’utilisateur à essayer son gadget ? Il l’a réservé et a déjà traversé Paris pour venir le chercher. Pour payer l’objet ? Surement.

… sans payer

Pourtant, ce sont les marques qui devraient mettre leurs objets à disposition. Ce genre d’appareils connectés, personnalisables et personnalisés font leurs réputations sur le bouche à oreille. En touchant les précurseurs, les trend setters ou les early adopters et si le produit est bon, tout est réuni pour créer un engouement.
Si votre produit est mauvais, de toute façon, rien ne vous sauvera (la Samsung Gear, la montre connectée est un échec).
Si votre produit est bon, il aura toutes les chances de devenir le prochain iPod.