rinoceroseDeuxième rendez-vous Interviews; j’espère que l’on pourra bientôt parler des interviews du mardi d’okcowboy.
Cette semaine, je suis content de vous proposer l’interview d’un groupe, dont le nom ne vous évoque peut-être rien, mais dont le son ne peut vous avoir échappé cet été (la musique de la nouvelle pub iPod, c’est eux!). Rinôçérôse, après des débuts en 1994 et un quatrième opus(Schizophonia), arrive aujourd’hui légitimement sur le devant de la scène. Interview avec Patrice (patou) la bassiste du collectif.

FloW : Salut Patou, tu es la bassiste de « rinôçérôse » Comment définirais-tu le projet musical du collectif ?
Patou : La base du projet est de créer un pont entre les musiques de danse et le rock ( comme d’autres l’ont fait en d’autres temps ( Rolling Stones, Happy Mondays, New Order ou Primal Scream).

FloW : « rinôçérôse » est parfois qualifié de son French Touch. Comment se fait-il selon toi que « rinôçérôse » n’ait pas été autant diffusé et médiatisé que d’autres artistes du même courant (Daft Punk, Air …) ? Le côté instrumental et expérimental?
Patou : Dans tout courant musical, il y a des locomotives. A l’époque du grunge, tous les groupes n’ont pas vendu 12 millions d’albums comme Nirvana. Dinosaur Junior était pourtant aussi un des meilleurs représentants de ce style musical. On pourrait dire que Daft Punk sont les « Nirvana » de la french touch…….
Pour « rinôçérôse » , notre style musical nous a toujours positionné en outsider. On n’a jamais utilisé de boucles filtrées ou de voix disco et on peut aujourd’hui re-écouter nos disques sortis dans les années 90, ils ont plutot bien vieilli. Ce que nous voulons, c’est durer dans le temps. Nous avons encore des choses a dire.

FloW : Après Daft Punk, votre titre « cubicle » est associé à la pub iPod, est-ce que cela a une valeur particulière pour vous ?
Patou : Avoir fait la pub Ipod est un des trucs les plus cools qui pouvait nous arriver en terme de synchro.
Faut savoir que beaucoup de groupes comme nous recoivent régulièrement des demandes pour des musiques de pub (synchro) qui n’aboutissent presque jamais…. A tel point qu’on n’y croyait pas au début… Jusqu’a ce qu’on la voit a la télé.

FloW : Quelles sont les retombées pour vous de cette exposition soudaine ?
Patou : Des sorties dans le monde entier (Japon ou ca marche beaucoup pour nous), Australie, USA……. Et le fait que beaucoup de gens nous découvrent à travers cette pub……

FloW : Vous êtes sur MySpace. Qu’est ce qui vous a amené à mener cette démarche? Qu’en tirez-vous ?
Patou : C’est un bon moyen de communication, intéressant et ludique, qui fonctionne en paralèlle avec notre site www.rinocerose.com sur lequel on reçoit beaucoup de messages aussi….

FloW : Quelle est votre position vis-à-vis du téléchargement ? Pensez-vous réellement que cela nuise aux artistes ? N’est ce pas un moyen de faire découvrir sa musique à un public qui n’aurait pas forcément acheter la musique de manière traditionnelle ?
Patou : Ca nuit globalement a l’industrie du disque qui perd beaucoup d’argent et devient frileux pour signer des nouveaux artistes.
Cependant, le phénomène est complexe et en relation avec les nouvelles technologies et les mutations profondes dans notre environnement culturel et médiatique. Pour le moment on a tous « la tete dans le guidon »: Personnellement, on télécharge peu (excepté pour mettre sur notre ipod) car on aime les objets (vinyls, CD).On est peut-être trop fétichistes……

FloW : Quels sont vos artistes préférés du moment ?
Patou : Pendant nos tournées on a l’occasion de voir d’autres artistes. Cet été, on a beaucoup aimé les Strokes au Fuji Rock Festival, on s’est éclaté sur les Happy Mondays et Digitalism et on a été Impressionné par les Artic Monkeys…….

FloW : Quel message avez-vous envie de faire passer aux lecteurs d’okcowboy ?
Patou : stay cool, have energy and Be yourself!

crédit photo : Bernard Azais
Album:Schizophonia
Rinôçérose
2005- V2
*avec l’autorisation des artistes – Merci à vous!

tags technorati :