Hier, j’ai décidé de devenir un super héro. Non pas par vocation, mais plutôt par amour de mon prochain. J’ai envie de mettre mes services au sein d’une Société corrompue par l’argent et le vice.

Je ne suis pas homme à me lancer dans tel projet sans valider au préalable sa faisabilité, j’ai donc étudié un peu le sujet.

Les super héros sont en général autodidactes : je n’ai pas trouvé sur Google d’organisme de formation référencé. J’ai donc appelé le 118 008 et pris contact avec quelques justiciers solitaires pour connaître les pré-requis à ce changement d’orientation :

« - posséder des capacités extraordinaires appelées communément super pouvoirs,

- porter un costume, le plus souvent moulant et de couleur vive », m’ont-ils dit.

Des capacités extraordinaires, pas de problème. Dès mon plus jeune âge le corps enseignant  inscrivait régulièrement sur mon bulletin scolaire : « A de grandes capacités ».  De là à parler de super pouvoirs, il y a une marge, c’est vrai.  Mais bon, on m’a déjà dit que j’étais « super beau », ça compte ? En bossant sur ma communication et ma gestuelle, je pourrai devenir super charismatique.

Bon, le costume, pas de problème j’en mets tous les jours pour travailler. Certes, ils ne sont pas moulants et de couleur vive, mais celui de Batman est noir, et celui de Hulk est tellement moulant qu’à chaque fois il le déchire. Hop, ça on valide.

Voilà. Après j’ai du trouver une raison de lutter : l’insécurité me paraissait pas mal. Après réflexion, je me suis dit que me balader tout seul la nuit en costard pour occire quelques malfaisants, c’était quand même un peu dangereux, et puis la violence appelle la violence, la violence est une preuve de faiblesse bla bla bla…j’utiliserai mon cerveau, de préférence de jour et avec du monde autour.

Les super héros protègent une ville, moi je suis ambitieux, je surveillerai la France ! Batman a Robin, moi j’aurai plusieurs larbins. Et oui, la France c’est plus grand qu’une ville, on ne pourra pas tout faire à deux.

En y réfléchissant, j’ai convenu que les super héros étaient bien gentils, mais que tout travail demandait rémunération. Je serai donc payé.

Passés tous ces points en revue, j’en ai conclu que je serai Ministre de l’Intérieur.

Join the conversation! 2 Comments

  1. moi aussi je voudrais etre un super hero pour defendre la loi !mais bon personne ne me prends au serieux

Comments are closed.

Category

Lifestyle

Tags

,