Jooks 2

jooksAprès avoir lu GQ, Men Health ou mieux Entrevue,  il vous reste un sentiment bizarre, une légère frustration au bout du doigt. A force de feuilleter, vous avez effectivement le sentiment d’avoir lu mais quelque chose vous manque. L’humour. Jooks, « le site qui veut devenir ton meilleur pote » se propose donc de répondre à toutes les questions interdites que les Hommes se sont déjà posé:«Les claques sur les fesses, c’est lourd?», «Peut-on draguer dans le métro? », «Aime-t-on les filles qui font des blagues ?» «A-t-on le droit de niquer sa cousine?». Tout un programme…

La vérité sort de la bouche de vos potes

Entre amis mecs, quand on se voit au bar, c’est pas vraiment le café Philo. On boit, on parle de foot, de mode, de rien, du boulot et surtout du sexe opposé. Le niveau de langage s’en ressent tout de suite, on perd en qualité et on ne dit plus rencontrer une fille mais «niquer une meuf « . C’est avec cette liberté de ton, cette absence de finesse que Jooks vous propose de discuter des sujets les plus anodins.
Ainsi, le site se propose de répondre régulièrement et de manière humoristique à toutes ces questions, interdites ou tabous mais qui font parler les Hommes, entre eux.

Les titres accrocheurs et le choix des photos, malgré un filtre Instagram, rendent les articles très aguicheurs. Un rapide passage en revue des autres sujets vous donnera envie d’aller plus loin…

Infréquentable

Jooks 2Il ne faut pas se voiler la face. Jooks, c’est drôle, irrévérencieux, parfois beauf et vulgaire, souvent misogyne et sexiste. Mais drôle.
Dans un humour second degré (et parfois plus), c’est comme votre pote le plus infréquentable, celui que vous ne présentez pas à votre copine, celui qui vous fait tellement rire parce qu’il ose tout, dit tout, particulièrement ce qui est honteux et politiquement incorrect.
Malheureusement, sa compagnie n’est pas du goût de tout le monde. L’acidité des propos, la rudesse du verbe, la légèreté de l’argumentation peuvent choquer certaines sensibilités.

Ainsi, « Ces meufs un peu moches mais qui nous excitent » a été récemment retiré du site, provoquant un « mini-clash » dans une blogosphère un peu cucul sur le coup. Taxé de misogynie, de sexisme (voire de racisme), l’article a provoqué la « colère » de féministes, un peu trop premier degré sur ce sujet.

Jooks c’est de l’humour de mec. Pas celui de tous les jours mais celui du vestiaire, du bar ou de la soirée Playstation. Une parole masculine décomplexée, outrancière mais jubilatoire.
On peut ne pas comprendre ou ne pas aimer. Mais il n’y a pas plus de poux à chercher dans la tête d’un Jooks que dans celle d’un Glamour qui donne « 20 preuves qu’on sort avec un con« , que dans celle d’un Marie Claire qui parle « des Hommes qui aiment les Femmes qui réussissent » ou d’un Elle qui compare « les Hommes à des sextoys« .
Dans les magazines féminins aussi, le langage est décomplexé et on apprend ainsi comment « choper un collègue de travail » ou  qu’un Homme est un « quickie » dont on peut « manger la bouche ».
Tout ça n’est pas sérieux et rien ne le laisse penser.

Sur le fil

Jooks n’est pas subversif. Il s’inscrit dans la lignée de blogs masculins qui ont voulu montrer qu’ils avaient des couilles, en décryptant à grand coups de franc-parler les relations Hommes-Femmes ou plutôt mecs-meufs. On est dans le « décryptage » social, le comique de situation, et style oral oblige, plus souvent dans la critique que l’éloge. Le problème avec cette écriture instinctive, c’est qu’il est difficile de se renouveler et d’innover.
Personnellement, c’est un style que je trouve amusant et divertissant. Ca change des discours laudatifs qu’on retrouve généralement dans les magazines masculins. On est dans le coup de gueule, le « défouloir littéraire » qui tranche avec un quotidien un peu tiède.

Dans le même genre:

Je t’encule Therese
Lundi, c’est télévision. Mardi, société. Mercredi, musique. Jeudi, cinéma et vendredi, courrier des lecteurs.
Comme le nom l’indique, c’est trash et satirique. Le rendez-vous des putes et des batards.
Les deux derniers billets:
- La St-Valentin au Leon de Bruxelles avec la miss, qu’est ce que c’est?
- Pourquoi la bub c’est de la merde et que si tu bosses dedans et bah t’es un connard?

# Fier Panda
Bon goût. Mauvaise foi. Petits chats.
Chroniques décapantes (et parfois expéditives) de cinéma, musique et de sujets de société. Revues de web. Tout est dans la baseline finalement.
Les deux derniers billets:
Plus que du mépris, c’est de la haine que je ressens pour Mickaël Youn.
Étonnant que Gangster Squad n’ait pas eu d’Oscar car c’est vraiment de la merde.

So chicks Tumblr
Présentation minimaliste, format Tumblr oblige, So chicks est une version féminine d’un Jooks avec des conseils un peu décalés et plutôt mignons.
Les deux derniers billets:
- Pourquoi la clope est-elle encore tendance en France?
- Dilemme: Que faire de son plan cul, une fois maquée?