23 avril 2007

# Kill the bloggers

Massacre de Virginia Tech. Un étudiant qui  «pète les plombs» décide d’occire ses camarades de classe, pour des raisons plus ou moins claires (débauche et immoralité avec un peu de mysticisme…). Choc puis forcément scandale, il faut bien trouver un responsable puisque l’auteur du carnage s’est supprimé : police, société, télévision, psychiatres, armes à feux…

Personnellement, sans nier l’horreur de l’évènement, l’avis que j’ai est relativement proche de celui de l’auteur de cet article sur Agora Vox.

Mais l’objet de cet article n’est pas un débat sur le sujet. Non. En fait ce fait divers m’a inspiré la trame d’une nouvelle sous forme de blog.
Le pitch : IL est seul et passe le plus clair de son temps devant son PC sur Internet. Timide, mal dans sa peau, il fantasme une vie qui n’est pas réelle. Sur les forums et les chats il se sent à l’aise, dans son élément. Et puis il y a plein de personnes dont il se sent proche. Ces personnes il a le sentiment de bien les connaître à travers leurs blogs. Elles racontent leurs vies, parlent de ce qu’elles aiment ou non, étalent leurs états d’âmes, décrivent leur entourage. Parfois elles se mettent en scène sur des photos ou des vidéos. Parfois, IL ose laisser un commentaire et souvent on lui répond. De ces échanges, il tire un véritable sentiment d’intimité avec ces personnes qui le fascinent.
Et puis il y a ELLE. Le jour où sa déclaration d’amour par e-mail reçoit un accueil très froid de sa blogueuse préférée, il entre dans une colère noire et sombre peu à peu dans la psychose. IL ne LES supporte plus ces blogueurs arrogants, exposants leurs vies comme si elles valaient mieux que la sienne. Bien décidé à se venger de cette humiliation, il entame une croisade sanglante pour faire payer à tous ces blogueurs le prix de leur orgueil…

La nouvelle prendrait la forme d’un blog. Premiers articles dédiés à la situation de l’histoire, chaque nouveau billet serait le récit de l’exécution d’un blogueur réel. A tout seigneur tout honneur, je commencerais par ma propre exécution par ce « serial/blogger killer ».

Mais bien sûr, pas assez de temps pour le faire et pas politiquement correct…les blogueurs accepteraient-ils de figurer dans cette étrange blogroll? Et puis, mes précédentes proses n’ont pas subjugué (celle-là, celle-là et puis celle-là aussi…). Allez hop, dans un carton la fausse bonne idée…

Et vous, quel blogueur élimineriez vous en premier ? 🙂

« Je n’ai aucun mal à m’identifier aux serial killers, croyez-moi. Jusqu’à un certain point, où je m’arrête net : réalisation. Ca, je peux seilement l’imaginer… » Hubet Selby Jr.

PS : le premier qui me traite de psychopate….

technorati tags: