koh lanta logoPour la première fois depuis son existence, l’émission de télé-réalite koh lanta réunit les vainqueurs et les participants marquants des éditions précédentes. Sobrement intitulé « le retour des héros », cette saison « bonus » tient ses promesses dès le début. Alliances, stratégies, dépassement de soi et pétages de plombs, les ingrédients d’un bon Koh Lanta sont déjà là.

Rappelons le, Koh Lanta est un jeu de télé-réalité dans lequel des participants répartis dans deux équipes doivent survivre dans un environnement hostile. L’aide extérieure se limite à une maigre quantité de riz pour la durée du séjour et à de l’eau potable. A eux de se débrouiller pour trouver de la nourriture, s’abriter etc…
Les journées sont ponctuées par une épreuve quotidienne qui leur permet de bénéficier d’un peu de confort soit d’éviter « le conseil » à l’issu duquel un candidat est éliminé.

L’intérêt de Koh Lanta se situe essentiellement au niveau de la psychologie des personnages : plus que dans les autres jeux télé, on trouve des candidats aux âges, origines sociales ou ethniques très différents. Ceux-là devront cohabiter mais aussi collaborer s’ils veulent gagner.
Surtout, on observe combien la représentation que l’on peut avoir de soi-même est mise à rude épreuve dans un contexte différent. Ainsi, il n’est pas rare de voir des chefs d’entreprises très sûrs d’eux-mêmes et de leur victoire, s’effondrer au bout de quelques jours devant la dureté de l’expérience. A contrario, des personnages apparemment timides ou manquants de confiance en eux se révèlent comme d’incroyables compétiteurs au mental d’acier.

Dans cette saison de Koh lanta, une nouvelle dimension apparaît. Les personnages ont déjà vécu un Koh Lanta, certains l’ont remporté et tous savent à priori quelles sont les erreurs à ne pas commettre, l’importance de la stratégie et des alliances (système d’élimination par vote).
Il ne fut donc pas surprenant de constater que dès les premières heures de jeu, certains commençaient à placer des pions.

Le deuxième « plus », c’est la connaissance réciproque des candidats. Tous ont eu l’opportunité de voir les autres lors de la diffusion de leur saison. Ainsi, certains personnages emblématiques débarquent avec le poids de l’à priori sur leurs épaules. Et dans ce contexte, les plus forts deviennent alors une proie pour le groupe qui n’attend pas de faire connaissance pour les désigner comme l’homme ou la femme à abattre.

Parmi les personnages qui ont marqué les précédentes saisons et que l’on trouve aujourd’hui il y a :
Tony - Koh LantaTony : le fameux « Tony de Koh Lanta », immortalisé par cauet et sa bande. Gendarme à la retraite, Tony est là pour montrer qu’à 65 ans il peut encore faire le poids face aux jeunes et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il est impressionnant. Tony c’est aussi le Mac Gyver du programme, celui qui construit les cabanes, les radeaux, donne des conseils de survie. Mais c’est aussi un militaire pour qui ordre et discipline sont les maîtres mots.


Moundir - Koh LantaMoundir : coach sportif reconverti dans le stylisme de vêtements de sport (!), Moundir est un grand gaillard pour le moins sanguin. Sûr de sa supériorité physique et intellectuelle, très macho, Moundir ne supporte pas la contradiction et s’emporte facilement. Il a alors tendance à insulter, menacer, avec force mauvaise foi, avant de systématiquement vouloir quitter le jeu, victime de la « discrimination » des autres qui n’ont « pas d’honneur », « pas de dignité », « pas d’éducation ». Si Moundir a réussi à cacher son naturel les premiers jours, son naturel l’a finalement rattrapé donnant lieu à des séquences déjà cultes.

Christelle - Koh LantaChristelle : jeune policier, Christelle est la gagnante de la précédente édition et l’atout sexy du jeu. Sa plastique retient toute l’attention des cameramen, mais elle a surtout démontré dans le passé un niveau de combativité exemplaire et des capacités physiques qui lui ont permis de laisser de nombreuses fois les hommes derrière elle. Dans cette édition, Christelle a cependant fait preuve de manque de discernement dans le choix de ses alliés.

Sans citer tous les protagonistes, il est intéressant de retenir que tous ont un rôle dans la pièce dramatique qui se joue sur les campements : rôle du héros ou de l’héroïne, méchant, alliés, facilitateurs, élément perturbateur … l’aventure devient de plus en plus intéressante à mesure que les seconds rôles se font éliminer.

Koh Lanta est réellement un programme intéressant, loin des Secrets Story et autres Iles de la Tentation, pour sa portée sociologique, sa construction dramatique et la diversité de ses personnages.
Par ailleurs, on ne peut que saluer la pertinence et la justesse de Denis Brogniard, animateur du jeu qui sait parfaitement tenir son rôle d’arbitre et de modérateur du programme.
Koh Lanta, télé réalité certes, mais pas télé poubelle…

Koh Lanta – Tous les mardis à 20h50 sur TF1 (dernier épisode : #3)
Disponible en téléchargement légal sur iTunes (1,99€ / épisode)

Join the conversation! 11 Comments

  1. je trouve ke le oups de jade (on peut voir son string a larivé du rado) un peu insultant poure klkun kome jade PS c une de mé meilleur ami je pe meme vs siter une sicatrice a un endroi intime

Comments are closed.

Category

Société

Tags