11 mars 2011

# L’expérience iWash

Logo iwashLa semaine dernière, j’ai voulu tester un nouveau concept nommé iWash à mi-chemin entre laverie et pressing dans le XIème arrondissement. Le fonctionnement assez simple, permet de déposer son linge, de le récupérer une fois prêt et ce, à n’importe quelle heure.
Lavé, plié, repassé, c’est selon votre choix et surtout quand vous voulez.

Interface homme-machine

A mon arrivée, l’accueil est surprenant. Une borne. Pas de grande salle carrelée comme dans une laverie, pas de machines qui tournent, juste une borne. Lors de la première utilisation, il faut laisser son numéro de téléphone et un code secret qui permet d’être averti et de venir récupérer son linge plus tard.
Par la suite, les options habituelles de lavage (couleur/blanc, température..) de séchage se font directement sur la borne. Puis vient la nouveauté, le repassage et le pliage.
Sur l’écran de saisie, on choisit de faire repasser tout ou partie de ses chemises. Pour le choix, c’est simple, il suffit de taper « repasser chemises bleue + blanche ».
Une fois le pré-paiement effectué, un hublot sur le côté s’ouvre et donne accès au tambour de 6kg. Pas de lessive à mettre, c’est fini, mon linge est parti sans que je sache vraiment où il allait.

Je suis parti travailler sans attendre. Vers 16h, j’ai reçu un SMS m’informant que mon linge était prêt. Service plutôt pratique, je dois avouer, qui permet de savoir si je peux passer sans devoir appeler.

Pas d’attente

machine laverLa trappe s’ouvre, c’est bien mon linge que je retrouve, il est sec et pas trop froissé. En revanche, mes chemises n’y sont plus. Après un instant d’étonnement, je m’aperçois qu’une porte de l’autre côté s’est ouverte. Ce sont mes chemises, sur cintre sous film plastique.

Au global, mes deux visites n’ont pas du me prendre plus de 5 minutes. Pour une lessive complète, avec trois chemises repassées, cela m’a coûté 12 euros environ. Le linge était propre, le repassage semblable à ce que je peux avoir en pressing. Le concept entre la laverie et le pressing est assez déconcertant mais intéressant.

Déposer son linge sans attendre s’avère très pratique et évite de rester deux heures devant un hublot. Deuxième avantage, lorsqu’on travaille, il est possible de venir récupérer son ligne après 18h30.

Au final, l’expérience s’est avérée plutôt agréable. Le concept mériterait de se développer dans les villes étudiantes ou les quartiers de jeunes travailleurs pour être pleinement exploité.

iWash
40 rue Chanzy
Paris 11
http://www.iwash.fr/

Join the conversation! 3 Comments

  1. très interressant, mais il n’y a qu’1 seul tambour? ou il y en a X qui tournent derrières? on fait comment quand le tambour est déjà occupé.

  2. Il y a toujours des tambours disponibles. En fait, il y en plein derrière la borne qui sont lavés en même temps.

  3. Anthony, désolé de te contacter par ici, mais peux-tu revenir vers moi par mail? Osmany@nosite.tv

Comments are closed.

Category

Non classé

Tags

, , ,