BarbesOn a cru que la barbe avait tué le métrosexuel, vous savez cet homme qui prend trop soin de lui, qui agace les autres avec sa peau bien lisse, bien propre et son torse épilé. On pensait que Sébastien Chabal avait dévorés David Beckham, qu’Eric Cantona avait savaté Cristiano Ronaldo. Que Nenni ! Si les deux footballeurs restent les meilleurs représentants du métrosexuel, la rumeur court désormais que les précieux imberbes se cacheraient sous des barbes de trois jours

Pour continuer à s’occuper tranquillement de son look et de son allure, sans pour autant paraître efféminé, porter une barbe est un excellent moyen pour le métrosexuel de se camoufler, de sortir du stéréotype dans lequel on l’a enfermé. Car l’avantage de la barbe, c’est qu’elle vieillit assurément. Elle prouve aux femmes (et aux autres hommes) que l’adolescence est finie, que le duvet que vous aviez sur les joues et votre moustache naissante ne sont que des vieux souvenirs. Cette barbe, ces poils désormais drus et ordonnés, rapproche le jeune homme de l’homme mûr, donc de l’Homme.

Barbe de trois joursSi une majorité des femmes aiment la barbe pour le look, elles n’aiment en revanche pas se faire piquer. Elles n’apprécient pas l’irritation, que leurs joues deviennent rouges ou que leurs lèvres s’enflamment au moindre baiser. Mais inconsciemment un Homme qui pique, c’est un Homme que l’on ne possède pas si facilement, c’est un côté sauvage qui oblige à prendre ses précautions. Le caractère que l’on jugeait un peu lisse s’envole, le minet devient chat sauvage. Le métrosexuel prend du relief en piquant celle qui s’y frotterait.

Une barbe ? Quelque chose à cacher… ou il est communiste!

Certains clichés ont la vie dure. Mais la barbe de trois jours est un bon compromis entre rebel attitude et négligence assumée. Du caractère donc, qui brise l’image d’un homme qui passe 6 heures dans la salle de bains chaque matin. L’homme à barbe n’a donc rien à cacher, il s’assume. Sans pour autant se laisser aller, il utilise désormais ces nouvelles tondeuses, petites et maniables, qui possèdent un sabot « barbe de trois jours ». Un accessoire indispensable et abordable qui évite de devenir un ZZ Top ou Gandalf le Magicien.

Beckham à barbeVous l’aurez compris, le métrosexuel se cache désormais derrière une barbe. Mais une barbe de trois jours ! Si Chabal peut se le permettre, il est, pour les autres, impossible en effet, d’arborer une pilosité hirsute qui révèlerait le chaînon manquant entre l’homme et l’ours. Tout le monde n’a pas pour vocation d’effrayer les gens qu’ils croisent. La barbe de trois jours s’entretient facilement avec une bonne tondeuse et peut s’avérer très douce si vous la soignez. Elle permet de sortir de la case trop restrictive du métrosexuel et de rejoindre le groupe des George Clooney, des Romain Duris, séduisants, propres et virils. N’hésitez donc plus à laisser pousser vos poils! Mais attention à la faute de goût si vous décidiez d’opter pour un bouc ou une moustache. La sentence pourrait être impitoyable puisque vous seriez alors, avec un bouc, assimilé agent de sécurité (ou pompier) et avec une moustache, à un ringard.

Join the conversation! 8 Comments

  1. [...] branchées : D&G, Tom Ford, Armani, Gas, Diesel… Seules imperfections autorisées : barbe de trois jours et coiffure coiffée/décoiffée. Le Tabu (prononcer « tabou » acronyme de Tasty & Bally) est par stricte opposition un homme [...]

  2. La barbe est une énigme ; la barbe, c’est le temps qui passe.
    Elle marque un trait de différenciation mais lequel?

    L’usage des codes et ses recours : application aux monde de l’entreprise par exemple.
    - les Consultants en Maîtrise d’Ouvrage (MOA) en portent-ils?
    - les Consultants en Fusion-Acquisition (FUSAC) en portent-ils également ?

    La barbe ou le Concept du Moins pour le Plus appliqué à la Barbe théorisée. Moins de temps perdu = Plus de temps pour composer des chansons (ou picoler :)) sans pour autant négliger le style vestimentaire.
    Un vieil adage du rock dit : « A la vie comme à la scène ».

    Pourquoi certaines personnes portent la barbe, le bouc ou la moustache et ne sont jamais raillées?
    (cf. Brad Pitt sur sa moto-bécane qui se renverse toute seule).
    Au contour de la barbe, tout dépend de ce qui l’entoure : un costume, une bleu de travail, une blouse blanche…

    La barbe, tout dépend comme elle est portée et qui la porte.
    La barbe ou la légitimité d’une identité affirmée voulue ou revendiquée.

  3. bon tu me rassures un peu, il y a peut-être alors un espoir pour que la toison de 5 jours redevienne à la mode. Aldo Maccione c’est un peu tout much mais un peu de fourrure ça rappelle tout de même la puissance animale et sauvage. Ah mais peut-être que ça fait peur à certaines…
    J’avoue que même avec une barbe de 3 jours un mec trop épilé aura quand même du mal à me sembler viril, fort et rassurant.

  4. Perso je suis preneuse de tips pour rendre soyeuse une barbe de 3 jours. Je préfère mon mec mal rasé, mais ca pique tellement…

  5. Et ça gratte aussi !
    Moi j’ai du mal à supporter la barbe !

  6. Pour éviter que ca gratte, il faut un peu brosser sa barbe. Ca gratte parce que le poil n’a pas sa place, ne pousse pas dans le bon sens.
    Ensuite, il faut bien hydrater sa peau.

  7. @Emma – lu sur l’article du figaro madame justement à ce sujet: http://madame.lefigaro.fr/societe/en-kiosque/2728-male-a-barbe-attention-fragile/1
    Il existe visiblement un baume assouplissant spécifique: Rêves d’Hommes, de Clarins, sinon les après shampoing pourraient également améliorer. Bien évidement comme pour toute les zones plus on laisse pousser et moins ça pique car le bout de poil précédement coupé droit et net par la lame du rasoir fini par s’user.

  8. Mais quid des hommes à vraie barbe d’un mois ou plus ?

Comments are closed.

Category

Société

Tags

, , ,