Le site de vidéos amateurs devrait bientôt sortir une nouvelle interface, plus épurée, avec des vidéos stars en page d’accueil, comme Dailymotion ou Myspace. En attendant, le portail nous inonde de publicités jusqu’à en devenir repoussant. La publicité, devenue le seul moyen de rémunération viable sur Internet se multiplie sur de nombreux supports. Les smartphones sont presque épargnés mais l’arrivée du futur Facebook Phone pourrait changer la donne.

Trois en un

Nouvelle interface YoutubeLa nouvelle interface bientôt programmée par Youtube ne concernera que la homepage. Cliquer pour agrandir. Elle se déclinera en trois parties: à gauche, les infos liées aux chaînes, au milieu les « actualités » et à droite, les vidéos recommandées sur la base de vos visionnages précédents.

Plus que le changement graphique, ce qui me dérange depuis plusieurs mois, c’est que le site impose une publicité de vingt secondes avant le visionnage de certaines vidéos. Rien d’extraordinaire puisque le principe existait déjà sur les plateformes musicales comme Deezer par exemple.
A l’instar d’autres sites comme Allociné, Youtube héberge également en fond d’écran une publicité qui prend toute la page. Pour vous achever, un dernier lien s’incruste parfois sur l’image pendant le visionnage.
Trois pubs pour une vidéo!
Si vous n’en regardez qu’une, vous vous en accommoderez facilement. Après la deuxième, cela deviendra juste insupportable.

Les limites de l’acceptable

Google cherche logiquement à monétiser les visites en vendant des espaces publicitaires. Mais entre la dégradation de la qualité des vidéos, la disparition de contenus propriétaires et les films amateurs sans intérêt, Youtube devient infréquentable. L’apparition de la publicité à outrance ne fait que repousser les limites de l’acceptable.Facebook Phone

Une âme, un diable…

Pour gagner de l’argent sur Internet, on peut vendre de la publicité ou vendre les données des utilisateurs. Avec 350 millions d’utilisateurs actifs sur téléphone mobile, Facebook est l’une des applications les plus populaires sur smartphones, incontournables pour tous les OS, tous les fabricants, hardware comme software.
Pour définitivement briser les frontières entre nos vies numériques et réelles, Facebook prévoit de sortir son téléphone en collaboration avec HTC.
Le projet BUFFY (c’est le nom de code du projet) vise à s’affranchir de la mainmise de Google et d’Apple (les vampires!) sur les OS et le marché du smartphone en général, et à ne pas laisser d’espace libre à Google+, le réseau social concurrent.
Mais le but ultime pour Facebook est de court-circuiter sa propre application et d’intégrer votre vie entièrement sur le réseau social. En prenant une photo, vous pourrez l’uploader directement via l’appareil photo et votre liste d’amis fusionnera automatiquement avec votre carnet d’adresses.

Autant dire que le FB phone deviendra un cauchemar pour les défenseurs des données privées.

Finalement, la publicité (et surtout les gains qu’elle génère) devient le nerf de la guerre pour les grands acteurs du Web qui font du Software. En polluant petit à petit les espaces de communication qu’ils ont créés, Google et Facebook risquent pourtant bien de tuer leurs propres poules aux oeufs d’or.

Mais de toute façon, continuez-vous d’aller sur Youtube et Facebook?

Join the conversation! 2 Comments

  1. Pour répondre à la question qui n’est que le commencement, je vais en moyenne une à deux fois par mois sur Facebook et quasiment tous les jours sur Youtube pour y matter de façon quasi exclusive, des vidéos musicales. Je dois être chanceux car la plupart des vidéos que je regarde n’ont pas de pub ou à la limite un bandeau.

    C ‘est vrai que la pub omniprésente sur des sites tels que Deezer ou Youtube comme tu le soulignes est devenue à mon goût également, un peu trop envahissante. Mais vu qu’il s’agit de leur principale source de revenu, comment faire autrement? Là est la question centrale. C’est du win-win, du moins pour eux.

    Je pense quand même que YouTube a encore de beaux jours devant lui. Avec un catalogue inépuisable et des vidéos sans cesse renouvelables ou renouvellées, le modèle économique pourra continuer à être pérenne. De plus, la concurrence semble très faible pour le moment. Il y a Dailymotion ou quelques autres sites mais bon…

    Le fait que Facebook veuille se « co-brander » avec HTC ne m’apparaît pas comme la meilleure stratégie. Sur le court terme, j’aurai plutôt choisi Apple et sur le long terme, Google.

    Quand on voit que la part de marché d’iOS représente 61% de l’internet mobile et que 1 milliard d’apps sont téléchargées chaque mois (Source : iCreate – Novembre 2011), on peut alors se demander qu’est-ce qui pousse Facebook à vouloir s’allier à HTC qui fait néanmoins office de challenger non négligeable.

    En revenant deux secondes à Facebook, on peut, comme tu le fais remarquer, s’interroger sur l’avenir de la vie privée. Avec les réseaux sociaux qui sont devenus de véritables rouleaux compresseurs à données, le respect des libertés individuelles et de la vie privée semblent menacés. La machine est déjà en marche et les conséquences risquent d’être sans commune mesure si rien n’est fait.

    La vie privée survivra-t-elle à Facebook?
    Affaire à suivre.

  2. Pour répondre à ta question: j’utilise toujours internet assidument mais je n’ai toujours pas trouvé l’intérêt de Facebook en dehors des jeux qui te font collecter de nouveaux contacts facebook juste pour avoir plus de « voisins » dans tes jeux.
    Quand à youtube: même constat et même rejet d’autant que je n’ai pas une bonne connection alors quand il faut attendre en plus du temps de chargement de la vidéo le temps de chargement de la pub ça devient vraiment très long.

Comments are closed.

Category

Web

Tags

, , ,