Il s’agit de Lena, elle est suédoise et elle a 63 ans…  Elle est devenue célèbre presque par hasard. Si aujourd’hui elle même devenue une référence voire un étalon, cette femme ne vous dira sûrement rien du tout à moins que vous n’ayez travaillé dans l’imagerie numérique ces 30 dernières années… C’était la playmate du Playboy de novembre 1972.

Une star qui s’ignorait

playboy novembre 1972Au début des années 1970, l’Université de Sud Californie fait des recherches sur le traitement de l’image. Les chercheurs du labo sont depuis quelques temps à la recherche d’une bonne image pour accompagner une publication, fatigués par les mêmes images noir et blanc utilisées par la télévision dans les années 60. Ils voulaient quelque chose de lumineux, d’humain.
Quand soudain, quelqu’un est passé dans le couloir avec un Playboy sous le coude (la couverture à gauche). Lena était la playmate de ce numéro!
Pendant longtemps, le chercheur qui a choisi cette photo est resté inconnu. Ce n’est que 25 ans plus tard, en 1999 qu’on sût qu’il s’agissait de William K. Pratt (certains le remercient encore).

Car Lena est devenue pendant des années, LA photo utilisée pour le traitement de l’image.

Pourquoi Lena ?

lena safe
Il y a plusieurs raisons.
Techniquement, les chercheurs voulaient une image lumineuse, contrastée et un visage humain, celui de Lena convenait très bien.
Lorsqu’ils ont découpé la photo, celle-ci est parfaitement rentrée autour du cylindre du scanner. Ils voulaient une image en 512×512, le scanner ayant une résolution de 100 lignes par pouces, l’image s’arrêtait parfaitement aux épaules de Lena.
Et puis il se trouve aussi que Lena était une jolie femme et que les ingénieurs étaient des hommes qui aimaient les jolies femmes tout simplement.

lena compressionLa photo de Lena est rapidement devenue un étalon pour la compression, le traitement de l’image. Devenue une référence technique, tout le monde a continué d’utiliser la photo pour comparer ses résultats, améliorer les performances sans trop savoir pourquoi celle-là, ni d’où elle venait.
D’ailleurs, beaucoup n’ont jamais su que Lena était nue sur cette photo…(ah vous non plus?)

Oui, Lena (ou Lenna) Soderberg, c’était la playmate du Playboy de Novembre 1972. Sur la photo, elle a 20 ans, elle mesure alors 1m68.
Peut-être est-ce un hasard mais ce numéro de Playboy est le plus vendu avec 7 161 561 exemplaires malgré ou grâce à une couverture plutôt sobre.

Lena est toujours vivante et elle a même participé en 1997 à une convention sur le traitement de l’image. Elle n’a découvert sa popularité qu’en 1988, par hasard.
L’utilisation de cette photo a été primordiale pour le succès d’Internet. Elle a permis de maîtriser la compression des images et de favoriser leurs diffusions sur le Web.

Voici la photo originale de Lena.
len_full

Pour les plus curieux, l’intégralité des photos de Lena nue est visible là (évidemment NSFW mais c’est ce qui vous intéressaient coquins…)

La première photo du Web

horribles-cernettesSi Lena est la « first Lady du Web », ce n’est pas pour autant la première photo du Web.
Il s’agit de cette photo assez moche mise en ligne par un programmateur du CERN en Suisse.

En 1992, c’est le début du Web. Silvano de Gennaro, un chercheur, vient de photographier le groupe « Les Horribles Cernettes » qui sortent de scène, pour faire leur couverture. Bernars Lee, un des inventeurs du Web vient de mettre au point un système pour uploader une photo et il en demande une à Gennaro. Pourquoi celle-là ? Parce qu’il n’y a que des filles et qu’elles attirent naturellement l’attention.
La photo a été éditée sur Mac, sur la première version de Photoshop au format GIF. Classe non?

Et le premier mail?

« qwertyuiop »
C’est véridique mais ça ne m’a pas intéressé de savoir qui l’avait écrit, ni pourquoi…