JWLRY MachineDébut octobre, les joailliers de la maison Boucheron dévoilaient une œuvre surprenante, un attracteur étrange aux formes animales venu se poser sur un célèbre garde temps. La Jwlry machine a été conçue pour rapprocher l’univers de la joaillerie et de l’horlogerie, Paris et Genève, Boucheron et MB&F.


Une rencontre entre deux arts

L’histoire débute en 2009, lorsque MB&F, acronyme de Maximilian Büsser and Friends dévoile sa HM3. La Horological Machine 3, en trois dimensions, est une montre en or et titane, caractérisée par son imposant balancier en forme « d’astéro-hache » et par deux cônes en relief. La pièce, d’une remarquable technicité, se situe hors des références habituelles et ne laisse pas indifférent.
Si les montres de MB&F ne sont pas conçues pour être serties de diamants, la rencontre avec Boucheron a naturellement abouti à la création d’une œuvre commune.

Si la métamorphose de la HM3 en hibou paraît évidente, elle résulte néanmoins d’un défi technique et artistique. Le corps en or massif de la chouette devait devenir celui de la montre et tenir compte de la précision extrême des mécanismes horlogers.
Les yeux du hibou sont des cabochons brillants enchâssés dans les cônes. Le premier affiche les heures et l’indicateur jour/nuit tandis que le second est réservé aux minutes.
Les ailes sont pavées de pierres de taille brillantes, tandis que la poitrine n’est qu’un seul bloc d’améthyste ou de quartz rose. Cette délicieuse subtilité permet d’entrevoir le cœur battant du hibou, une illusion créée par les oscillations du rotor astéro-hache, emblématique de MB&F, au travers de la pierre.

Le raffinement de la performance

Au final, les 304 composants du moteur, assemblés à la main, se lovent sous une parure d’or blanc 18 carats, d’améthystes, de diamants et de saphirs bleus et pourpres ou dans une livrée en or rouge 18 carats, du quartz rose, des tourmalines roses, des diamants et des saphirs roses.
L’œuvre, audacieuse, est destinée à quelques privilégiées qui n’auront pas peur de passer inaperçues ou bien pourra s’apprécier au Cabinet des Curiosités de la maison Boucheron, place Vendôme.
Une bien jolie suite au Délit d’initiés… à renouveler le plus vite possible.