LEAP Motion

LEAP MotionLa souris fêtera l’année prochaine ses 50 ans ce qui constitue une longévité exceptionnelle dans le monde l’informatique. On imaginait qu’avec l’évènement du tactile, elle aurait pu rapidement tomber aux oubliettes mais c’est encore loin d’être le cas. Une nouvelle invention baptisée LEAP, basée sur Kinect, devrait pouvoir dans quelques années bousculer quelques habitudes mais pas pour autant éradiquer le mulot.

Au doigt ou au clic?

Souris cyborgEn 50 ans, la souris n’a pas beaucoup évolué. Certes entre le modèle en bois et la Cyborg, on a rajouté des boutons, une molette, enlevé un fil, une boule mais le principe de pointage est resté le même. La souris occupe toujours fièrement les bureaux de millions d’utilisateurs, de dessinateurs, de joueurs, se révélant utile aussi bien pour la bureautique que pour le jeu vidéo.
Pourtant, tout le monde s’est empressé d’annoncer sa mort à la présentation de LEAP, un concept qui reproduit les gestes de votre doigt à l’écran, à l’instar d’un Kinect de Microsoft.

Le principe est simple et la vidéo ci-dessous explique clairement le procédé.

LEAPMOTION est une start-up américaine issue du MIT, découverte lors d’un concours sur l’innovation(MIT 100k Entrepreneur Competition), qui a créé une nouvelle interface à mi-chemin entre les gants de Minority Report, Kinect de Microsoft et l’écran tactile.
Le principe est simple : un boîtier plus petit que le Kinect placé à côté ou devant l’écran, reproduit les mouvements de votre main ou de votre stylo sur votre écran. L’espace pris en compte est un cube de 60cm de côté, ce qui est largement suffisant pour y faire bouger sa main ou dessiner.

Ouvert, précis et peu cher

Très précis et capable de reproduire les mouvements d’un doigt ou d’une pointe de stylo, les développeurs annoncent une sensibilité 200 fois supérieure aux systèmes existants, soit un centième de millimètre.

Leap est encore en cours de développement et il reste encore quelques détails à régler. Cependant le prix a déjà été estimé à 70 dollars et il est déjà possible de le commander. Comme Kinect, le système est un système ouvert et Leap est déjà proposé aux développeurs afin qu’ils puissent l’améliorer, l’optimiser, voire se l’approprier.

LeapDe nouveaux TMS?

Finalement, ce qui est étonnant, c’est la vitesse à laquelle beaucoup se sont empressés d’annoncer la mort de la souris. Cet objet devenu quotidien serait une espèce en voie d’extinction.
Mais c’est oublier que tout le monde n’a pas pour vocation de dessiner, de modeler des objets 3D devant son écran, encore moins de se faire avec une tendinite de l’épaule (les Troubles MusculoSquelettiques). A l’instar de l’écran tactile, LEAP trouvera sa place dans des applications nouvelles et dédiées (le dessin, la présentation, la formation, l’entraînement des chirurgiens ou le jeu) mais il ne remplacera jamais ce bon vieux mulot, indéboulonnable sur nos bureaux lorsqu’il s’agit  de bureautique. Sa simplicité d’utilisation et son positionnement naturel, la rende tout simplement immortelle… jusqu’à la prochaine invention !

Join the conversation! 3 Comments

  1. J’ai exactement les mêmes réserves. La seule alternative à la souris que j’aime c’est la boule mais elle n’a pas été largement plebiscitee.

  2. Pas mal le LEAP, mais si on veut arrêter le défilement à l’écran, il faut alors sortir du cube de 60cm??? Attention au voisin. En plus, il faudra se muscler les bras. Car tenir en l’air les mains, c’est pas évident (expérience Kinect). Mais j’aime bien le concept!

  3. Bonjour à tous,

    J’ai créé un blog d’informations sur le leap motion http://www.monleap.fr
    Vous retrouverez toute l’actualité, des vidéos traduites en français et un forum spécialisé.

    À bientôt,

    Monleap

Comments are closed.

Category

Lifestyle

Tags

, ,