12 mai 2006

# La vie sans sexe

Une vie sans sexe est-ce concevable pour vous ? C’est en tous cas le parti pris du mouvement dit « asexuel ».
En cours d’organisation aux Etats-Unis et aux Pays Bas, le mouvement arrive en France. Marginal, selon l’article du « Figaro Madame *» le phénomène touche aussi bien les hommes que les femmes pour des raisons diverses.

L’accessibilité et la surexposition du sexe (médias classiques, internet etc.) engendrerait une réaction allergique pour certains qui tomberaient dans le dégoût et le refus.
Les hommes quant à eux, seraient vierges de plus en plus longtemps et se sentiraient effrayés par des femmes de plus en plus exigeantes et écrasantes. Les mâles complexent désormais autant que les femmes d’où une certaine appréhension vis-à-vis de la nudité semble-t-il. Par ailleurs avec les nouvelles configurations de couples mono parentaux, l’Oedipe des hommes ressurgit, créant une peur panique de la femme.
Nous, hommes et femmes, aurions perdu l’habitude d’apprendre à nous connaître avant de passer à l’acte, nous empêchant de prendre confiance en nous. Notre société, vouée à la culture de la performance, exercerait une pression telle que nous préférerions nous tourner vers la voie de la chasteté.

(Soupir)

Même si l’on parle de mouvement ou de comportement minoritaire, cela me semble surnaturel. Mais où va donc notre société ?
Avons-nous tellement brouillé les codes, effacer les repères pour que nos instincts, nos réactions naturelles disparaissent ?

Le tronc commun à cette asexualité reste tout de même l’éducation. Quelle soit parentale ou sociétale c’est l’absence d’éducation qui crée l’absence de repères réels. Car il existe bien une éducation fictive (pornographie et banalisation dans les médias) et une large désinformation sur la sexualité avec comme leitmotiv: « le sexe est pratiqué par tous, l’orgasme est une finalité en soit : nous allons vous montrer comment atteindre le plaisir, regardez nos émissions de télé, lisez nos guides, consultez nos sites ».

Je pense qu’ une éducation saine doit être mise en place, via les parents et le système éducatif : cours approprié dans les collèges et lycée, information parentale et par des médias appropriés (presses jeune, internet)…mais sans tomber dans l’extrême opposé.

Et vous quelle est votre position à ce sujet ?

* et oui je lis tout type de presse, parfois même Cosmo

tags technorati :