Vous allez en entendre parler pendant un petit moment. Nintendo vient en effet de sortir son jeu basé sur l’univers Pokemon en réalité augmentée. Pour vous qui n’avez jamais joué à Pokemon ou qui ne connaissez que le célèbre Pikachu, vous allez enfin comprendre pourquoi Pokemon GO, sortie il y a 10 jours seulement fait déjà autant parler de lui.

Pokemon, machine à cash

pokemon game boySorti en 1996 sur Game Boy au Japon puis un peu plus tard aux Etats-Unis, ce jeu vidéo s’est vendu à plus de 30 millions d’exemplaires, ce qui en fait un record de ventes à l’époque.
Les Pokémon sont des créatures imaginaires qui vivent dans un monde humain. Des dresseurs de Pokémon parcourent le monde pour les capturer grâce à des Pokeball, les entraîner et les faire se battre dans des arènes. Oui c’est horrible mais dans le monde merveilleux des Pokémon, tout le monde est heureux et le meilleur dresseur porte le titre de Maître Pokémon.
Il y a plein de sortes de Pokémon basée sur les éléments naturels tels l’eau, le feu, la terre, le poison, l’électricité etc… On trouve donc les Pokémon-eau dans les lacs, les Roche dans les grottes etc…
Une fois entraînés, les Pokémon grandissent et évoluent, changeant ainsi de forme, de nom et de pouvoirs.
La mécanique est hyper simple, ludique et incite à jouer beaucoup pour trouver des espèces rares et former des créatures de plus en plus puissantes.

Voilà pour l’histoire. En terme de business, la franchise Pokémon est une machine à cash. Avec 742 Pokémon différents, des cartes à collectionner, des films, des mangas, des dessins animés, du merchandising et 7 suites au jeu original, Nintendo a gagné des fortunes grâce à la licence.

Réalité augmentée

réalité augmentéeLa réalité augmentée cherche à concilier le monde réel et le monde virtuel.
Il s’agit la plupart du temps d’afficher sur un écran le monde réel et d’y ajouter des informations ou des images. Il peut s’agir d’un itinéraire comme sur certains GPS ou bien d’afficher la proximité d’un restaurant, d’une station-service, etc…
Le problème, jusqu’à présent, c’était qu’il fallait des systèmes de localisation suffisamment précis pour rendre la réalité cohérente avec l’affichage de votre smartphone ou de votre GPS. De plus, il faut prendre en compte l’orientation de la caméra pour que les informations se superposent correctement.
L’autre souci, c’est que vous devez à la fois regarder un écran et la « vraie vie », ce qui, pour ceux qui tapent des textos en marchant, n’est jamais facile.
Attention, il ne faut pas confondre réalité virtuelle, qui est un univers totalement construit et la réalité augmentée qui est votre univers direct sur lequel on ajoute des éléments de synthèse.

Le renouveau de Nintendo

photo-pokemon-goDepuis quelques années, la marque japonaise était en perte de vitesse, notamment depuis l’échec de sa console Wii U et un virage jamais amorcé vers les jeux smartphones.
C’est chose faite désormais avec le lancement de Pokémon GO, un jeu en réalité augmentée.
Vous avez compris le principe donc du jeu. Vous devez attraper vos Pokémon, non plus en dirigeant un personnage dans un jeu mais en vous déplaçant, vous, dans votre univers.
Le jeu a positionné des créatures un peu partout et votre téléphone vibre, vous indiquant qu’une bestiole est à proximité. Certains lieux mémorables donnent des bonus ou des objets.
A un certain moment, vous devrez choisir un camp parmi le jaune, le bleu et le rouge. Certains lieux physiques comme une gare, une place, deviendront alors des endroits à protéger des autres clans ou à attaquer avec des créatures que vous laisserez sur place.
Pour faciliter vos recherches, Nintendo a prévu un bracelet « le Pokemon Go Plus » qui vibre à proximité des bestioles et les capture automatiquement sans sortir son téléphone. Un gadget indispensable qui sera mis en vente fin juillet. J’ai hâte de connaître le prix de vente de cet indispensable objet 🙂

Business is business

bracelet pokemon go plusSi l’application est gratuite et disponible officiellement que dans les pays Anglo-Saxons, les joueurs pourront faire des achats en ligne pour habiller leurs personnages ou améliorer certaines de leurs capacités.
Certains lieux « sponsorisés » paient également pour avoir sur leurs sites des Pokémon rares. « Oh regardez ce magnifique Pokemon-frite chez Mc Donalds, il me le faut ! ».
Vu l’engouement généré par les Pokemon et le jeu, nul doute que Nintendo va pouvoir renflouer ses caisses de tunes réelles. On parle déjà  de 1,6 millions de dollars PAR JOUR, grâce aux micro-transactions.

La folie, la bêtise…

psychokwakLe jeu est à peine sorti qu’on note déjà des faits divers qui prêteraient à rire s’ils n’étaient pas vrais. Ainsi deux joueurs sont tombés d’une falaise en cherchant un Pokemon (ils ne sont pas morts).
Un poste de police aurait été envahi par des joueurs à la recherche d’un objet intéressant.
Une église en Belgique était considérée comme une arêne de combat et voyait de nombreux joueurs venir s’y « affronter ».
Au-delà de la blague, de plus en plus de joueurs prennent des risques inconsidérés pour se rendre sur des lacs et capturer des faux poissons ou traversent la route sans faire attention pour atteindre un Goupix de l’autre côté de la rue

Pokemon Go serait officiellement disponible d’ici peu en France. Si vous trouvez que vous ne passez pas assez de temps sur votre smartphone, vous pourrez alors le télécharger et deviendrez probablement alors l’heureux propriétaire d’un Psychocouak !

Join the conversation! 1 Comment

  1. 😉 okcowboy, toujours au fait des dernières tendances !
    Bon en ce moment, mes enfants me rencardent pas mal aussi. Je peux donc ajouter qu’il est déjà possible et assez simple de récupérer l’application Pokémon GO et d’y jouer en France. Les seuls bémols sont que pour l’instant les serveurs saturent (est-ce du à l’effet nouveauté ou est-ce qu’ils ont vraiment été sous-évalué) et que cette application nécessite impérativement un accès internet pour pouvoir y jouer en se déplaçant. Les opérateurs vont pouvoir lui dire merci pour vendre leurs forfaits data.

Comments are closed.

Category

Société

Tags

, , ,