Dans le monde de la pop, on a coutume de dire qu’il n’y a qu’un roi : (feu) Mickael Jackson. Et une seule reine : Madonna. Le prince et la princesse désignés : Justin Timberlake et Britney Spears. Mais les frasques et l’absence de cette dernière ont laissé un vide que la nature a aussitôt comblé avec Lady Gaga.

Pas question ici d’aborder le phénomène Lady Gaga sous l’angle musical, David m’en voudrait trop. Ce qui est intéressant, c’est que si la comparaison avec Madonna a été maintes fois abordée par la presse (en évoquant souvent les concerts de Lady Gaga qui rappelle de fait ceux de l´icone des années 80), je n’ai encore jamais lu ou vu un rapprochement avec Marilyn Manson, qui me paraît pourtant évident. Si Lady Gaga devait être la fille de Madonna, alors nul doute que Manson en serait le père.

La ressemblance physique

Lady Gaga n’est pas, avouons le, ce que l’on pourrait appeler une beauté. Certes, elle a adopté le blond hollywoodien, le même que Maman Ciccone et entraîne son corps à vieillir aussi bien. Mais elle porte en elle les gênes de Papa, ça se voit sur son visage. Non, Lady Gaga ne peut renier être le fruit de l’union de ces deux êtres qui se rencontrèrent vers la fin des années 80 :

Lady Gaga family

Stylisme & esthétique

La mode, ou plutôt le stylisme font partie intégrante de l’univers de nos trois protagonistes. On connaît le goût pour la mode de Madonna, même si elle n’est pas à l’origine des créations qu’elle porte. On se souvient surtout de sa tournée pour laquelle JP Gaultier était le créateur des tenues de scènes.

Lady Gaga, elle, a hérité du goût pour la création et la couture de papa Manson. Avec un album au compteur, on ne sait pas encore comment elle fera évoluer son look. Manson, quant à lui développe une iconographie, un style et un univers propre à chacun de ses albums .

Marilyn Manson 1

Marilyn Manson 2

Marilyn Manson 4

Manson mechanical

Marilyn Manson se réinvente à chaque album un nouveau look. « Gothique SM » sur « Antichrist Superstar » (photos 1&2), « cabaret Berlin 1930 » sur « the Golden Age of Grotesque » ou encore « Alien androgyne » sur « Mechanical Animal »

Ce qui unit Lady Gaga et Manson dans leur approche stylistique et esthétique, c’est la fascination du corps humain. Parfois élément principal du costume (les corps sont dénudés, la plupart du temps en body, en slip ou porte-jaretelles …), parfois accessoire lui-même (les cheveux sont des objets), le corps est une oeuvre fragile. Manson est un grand fan et collectionneur de prothèses en tout genre qu’il utilise dans ses spectacles et ses clips ; dans sa dernière vidéo « Paparazzi », Lady Gaga apparaît avec une minerve bling-bling et effectue une chorégraphie dans un costume de maintient doré avec des béquilles : des objets qui dans ce cas servent l’histoire du clip mais qui auraient put être utilisés par Manson comme accessoires à part entière.

Lady Gaga minerve - Paparazzi

Lady Gaga Béquilles - Paparazzi

Dans son dernier clip « Bad Romance » plus encore qu’auparavant, le corps est difforme (Gaga y apparaît avec des yeux énormes, l’épine dorsale saillante, la taille ultra fine; dans une autre séquence ses pieds sont contraints dans des chaussures à talons où seule la pointe du pied repose sur le sol) et les bijoux dérives de prothèses faciales. Il règne par ailleurs dans ce clip une ambiance baroque et gothique (moderne) que Manson ne renierait pas. On y voit également la chanteuse arborer une coiffure proche de celle de Manson dans le clip the Nobodies.

Lady Gaga Mickey

Manson et ses oreilles de mickey

Lady Gaga Prison - Paparazzi

Marilyn Manson photo de commissariat
Gaga fait-elle tout comme papa Manson?

Si Manson et Gaga ne jouent définitivement pas avec les mêmes codes, on notera tout de même le soin quasi maniaque apporté à la création d’ univers ultra stylisés et visuels. Chacun, à leur manière tentent de choquer, à la ville comme à la scène, avec une iconographie personnelle. La différence principale se situe justement à ce niveau : quand Manson choque pour véhiculer un message, pour Lady Gaga ce n’est qu’un outil marketing comme le ferait … Madonna?

Deux musiques très différentes, deux époques et pourtant de nombreux points communs :

[pro-player width=’500′ height=’253′ type=’video’]http://www.youtube.com/watch?v=ACm9yECwSso[/pro-player]

Lady Gaga – Bad Romance

Marilyn Manson : I don’t like the drugs (but the drugs like me)


Join the conversation! 2 Comments

  1. Le clip est superbe, la chanson beaucoup moins et puis les fashions addicts sont complètement accros aux tenues de mademoiselle Gaga. @ +++

  2. Oui, le rapprochement est assez évident. Leurs stratégies sont silmiIaires. Emploi récurrent de références, excellente culture générale, et le fait qu’ils soient tous deux très influencés par l’art contemporain…

Comments are closed.

Category

Culture