28 mars 2006

# Marilyn Manson

Il y a des artistes qui ne laissent pas indifférents. Marilyn Manson fait partie de ceux-là. Sa musique, son look, l’image et les valeurs qu’il véhicule laissent rarement sans opinion.
Focus sur cet artiste si controversé :

Brian Warner, aka Marilyn Manson est né en 1969 dans l’Ohio aux  Etats-Unis. Avant de devenir la rock star que l’on connaît il s’essaye à l’écriture et au journalisme. C’est d’ailleurs lors d’une interview qu’il rencontre Trent Reznor le leader des Nine Inch Nails qui produira « Portrait of an American Family ». D’abors très peu connu le groupe connaît une ascension fulgurante dès l’arrivée du bassiste Twiggy Ramirez et notamment lors de la sortie de l’album « Smells Like Children » , sur lequel se trouve la reprise culte « Sweet Dreams« . Le groupe prend une dimension réellement internationale avec la sortie de l’album « Antichrist Superstar ».

Le personnage de Manson est ambivalent : Marilyn (Monroe) pour le côté strass et paillettes des Etats Unis, et  Manson (Charles*) pour son côté noir et sordide. Tous les membres du groupe ont un nom formé sur ce principe, celui d’une star féminine, et d’un tueur en série.
L’univers de Manson, s’il est très cohérent dans son oeuvre n’en demeure pas moins différent à chaque album. dans « Antichrist Superstar », Manson est l’antéchrist, dans « Mechanical Animal » il est un extra-terrestre androgyne, dans « Holy Wood », un homme d’église, dans « The Golden Age of Grotesque », il revisite le Berlin des années 30 dans un univers cabaret. Chaque album est l’occasion d’inscire de nouvelles influences dans la musique (pop, punk, ska, électro etc…).

Certains thèmes sont récurrents dans la discographie de Manson.
La religion vient en première ligne. Elevé dans une école  ultra  religieuse, Manson a developpé une aversion pour la religion, notamment le Christianisme qu’il juge hypocrite et violent. Il est d’ailleurs Grand Prêtre (à titre honorifique) de l’Eglise de Satan, un mouvement fondé par Anton LaVey**.
Le sexe. La relation de Manson au sexe est influencée par sa jeunesse. Enfant, il surprend son grand-père dans des pratiques peu communes. L’image le marque à jamais.
La drogue. Très jeune il est baigné dans un milieu « artistique » très consommateur. Il expérimente toutes sortes de produits, avant une overdose qui lui fait prendre conscience des dangers des stupéfiants(!).
Autres thèmes abordés, la stupidité humaine, le gouvernement américain, les armes à feu (notament une prise de position radicale contre leur posséssion, cf. Bowling for Columbine)…

Marilyn Manson s’implique dans de nombreux projets artistiques, notamment la peinture et plus récemment le cinéma (apparitions dans plusieurs films, dont un court métrage publicitaire pour BMW aux côtés de Gary Oldmann). Il présentera d’ailleurs au prochain festival de  Cannes son premier long métrage: Phantasmagoria. Il interprétera le rôle de Lewis Carroll, auteur d’ « Alice au pays des merveilles »…

En vrac:
– MM est connu pour ses prises de position toujours intelligentes, aux antipodes de l’image qu’il renvoie.
– MM est considéré comme un groupe gothique : c’est en fait un groupe Industriel aux influences multiples. Concernant le look de scène, c’est en fait une esthétique baroque et non gothique.
– MM conçoit et réalise ses costumes lui-même.
– MM n’a jamais mangé de pigeons sur scène, écrasé de petits chats et autres…rumeurs lancées par des associations « Familiales » proches des conservateurs évangélistes républicains américains.

A lire:
« The Long Hard Road Out of Hell – Mémoires de l’Enfer ». Autobiographie de Manson, pour mieux comprendre le personnage.

Discographie :
Lest We Forget – The best of (2004)
Golden Age of Grotesque (2003)
Holy Wood (2000)
The Last Tour on Earth (Live) (1999)
Mechanical Animals (1998)
Antichrist Superstar (1996)
Smells Like Children (1995)
Portrait of an American Family (1994)

Prochain focus : Britney Spears, ou Lorie, au choix…

tags technorati :
* Charles Manson, criminel américain. Fondateur d’un groupe sectaire et raciste appelé « La Famille ». Notamment à l’origine de plusieurs meutres dont celui de la femme du cinéaste Roman Polanski.
** Eglise de Satan : Mouvement fondé par Anton LaVey en 1966.