bougieCe blog a aujourd’hui trois ans. Déjà. L’occasion de faire un bilan sur ce média qui a eu un impact sur moi que je n’aurais pu imaginer en ouvrant okcowboy.

les débuts

Ce ne devait être qu’une expérience. A la recherche d’une solution qui me permettrait de formaliser mes réflexions, partager mes centres d’intérêts, je suis tombé sur le blog. En 2005, la notion de blogosphère m’était inconnue, de même que ses acteurs ou ses enjeux. Pour moi, il s’agissait uniquement d’une solution technique qui me permettrait de ne pas m’enfermer dans une ligne éditoriale étriquée.

J’ai commencé sur la plateforme over-blog, guidé par la gratuité et une communauté qui me permettrait de me mettre le pied à l’étrier. Débuts solitaires, sans visiteurs et anonyme, l’aventure aurait pu s’arrêter au bout de quelques mois. La rencontre avec quelques blogueurs, d’abord virtuelle puis réelle, a été le déclencheur et le stimulateur. Et puis il y a eu quelques interviews – Europe 1, la RTBF (Pure FM), Pointblog (qui était alors une référence pour les blogueurs) – qui ont contribué à me donner confiance en ce blog, un nombre de visiteurs croissant, soit plus d’échanges et plus de sens.

Au cours de ces 3 ans, okcowboy a muri, laissant de côté le mimétisme et affirmant sa différence :
-    du contenu original, pas de reprises de sujets traités X fois par toute la blogosphère. Une volonté de me tenir à l’écart des « buzz du moment », des conflits blogo-blogosphériques (blogueurs vs journalistes, monétisation des blogs, blogueurs vs blogueurs …)
– une ligne éditoriale claire : « Société, tendances, lifestyle », un positionnement un peu bâtard qui me fait au mieux rentrer dans la catégorie « divers » des classements mais qui correspond à mon univers.
– Des articles d’une page A4 sous Word, police Arial 10. Systématiquement. Un format qui va à l’encontre des « bonnes pratiques » sur les blogs, mais qui est le minimum selon moi pour développer une information ou un thème.
Au cours de ces 3 ans, ce qui était un loisir est devenu « un signe distinctif », ma carte d’identité personnelle et professionnelle. Ce blog suffit à lui seul à expliquer ce qui m’intéresse, comment j’interprète et analyse les choses. Il exprime mes goûts, ma sensibilité, aussi bien à travers mes propos que son design.

Pendant ces années, le blog m’a permis de rencontrer les acteurs d’une sphère qui ne m’était pas familière : agences, marques, communicants, marketeurs et autres planneurs stratégiques. Un milieu qui m’a tour à tour intrigué, fasciné et attiré au point de vouloir en faire partie et de changer de métier : il y a plus d’un an, je me suis fixé l’objectif de quitter l’Industrie pour  le webmarketing. Objectif pratiquement atteint à ce jour grâce à ce blog.

Doutes et galères

Le blog, ce ne fut pas que des moments de plaisir : des heures à me prendre la tête sur du code pour faire ressembler ce blog à quelque chose, des baisses de motivation, des gros doutes, des moments de solitude face à la page blanche, des coups de gueule avec ma chère et tendre sur le temps passé sur okcowboy, des grosses frayeurs quand j’ai « perdu ma base de données », du stress lors du concours égérie, du découragement quand il a fallu copier/coller tous les articles d’over-blog vers wordpress et me résigner à en sacrifier une centaine ainsi que tous les commentaires des deux dernières années …

Mais tout cela en vaut la peine. Largement. Ne serait-ce que pour toutes les rencontres et ce que cela m’a apporté en confiance, en ouverture sur les autres et en culture personnelle. Et aujourd’hui, je suis content de partager cet espace et cette passion avec mon frère, Anthony aka Toy, qui m’a rejoint sur okcowboy il y a quelques mois.

Demain

J’ai deux projets qui me tiennent à cœur en tête. Des projets dont les contours s’esquissent dans les notes des dernières semaines, avec des personnes que j’apprécie. J’espère les concrétiser dans les mois à venir.

Pour conclure, un grand merci à vous lecteurs, dont la seule présence justifie tous ces efforts.


EDIT : vous pouvez désormais vous abonner à ce blog par e-mail, simplement en cliquant sur le lien « email » en haut dans la colonne de droite.

Join the conversation! 14 Comments

  1. « Happy Birthday To You, Mister Ok Cowboy ».
    Pour avoir connu ce blog a ses débuts, je ne peux que dire bravo.
    Le chemin parcouru est énorme et ce n’est visiblement pas prêt de s’arrêter.
    Je sais pas comment tu fais pour pondre des articles aussi complets régulièrement sans jamais tomber dans la facilité. J’en suis incapable :(

  2. Bon Anniversaire Mister Florian. Je te souhaite plein de belles choses. Et merci pour ce lieu de grande qualité que tu nous offres chaque jour.
    Bonne journée à toi et à très vite. Demain, pour être exact.

    James

  3. @James Bort -
    Merci à toi, et à tout à l’heure!

    @qyrool -
    Tu es sans doute un de mes plus anciens lecteurs! Effectivement, je ne compte pas m’arrêter.
    Concernant les articles, j’ai fait depuis longtemps le choix de privilégier la qualité sur la quantité et en cédant le moins possible à la facilité des sujets « buzz » du moment.

  4. Avec un peu de retard, bon anniversaire et félicitations pour ce blog.

Comments are closed.

Category

Non classé