18 décembre 2007

# okcowboy’s not dead

Pas un article depuis le 20 novembre. Depuis la naissance de ce blog, c’est sûrement le plus gros break que je me sois accordé.

Il faut dire que ces dernières semaines ont été plutôt chargées. J’ai redécouvert le plaisir de manipuler des jetons de poker, de faire des parties online, de passer des soirées avec des amis qui ne savent pas ce qu’est un flux RSS ou ignorent tout de l’existence de Facebook, ou tout simplement le plaisir de passer du temps avec mon amie.
Et puis la journée il y avait les formations, séminaires, réunions et autres entretiens de fin d’année. Hors, dans mon processus d’écriture, l’idée d’une note me vient dans la journée et je l’écris mentalement. Le soir, il ne me faut que peu de temps pour le retranscrire à l’écran.

Ce qui est intéressant, c’est que les premiers jours sans notes, je culpabilisais : « ça fait une semaine que je n’ai rien écrit, il faut que je sorte une note… », « ça fait deux semaines, il faut absolument que j’écrive … ». Je me mettais seul la pression, de peur de perdre des lecteurs, de baisser dans mes stats… Oui, c’est idiot, mais je suis sûr que pas mal de blogueurs comprennent ce que je veux dire.

Simple coïncidence sûrement, mais ce passage à vide correspond exactement au deuxième anniversaire de ce blog, le 30 novembre*. Coïncidence à nouveau, ce passage à vide correspond aussi à une période où je lis que la blogosphère est en perte de vitesse : contenu « pauvre », blogueurs moins prolyxes (cf. la course aux mots clés sur Laure Manaudou, Nico et Carla)….

Pourtant. Pourtant, pas un jour n’est passé sans que je jette un œil à mon Netvibes. Pas un jour sans que je pense à mon avenir professionnel que j’imagine lié à l’univers d’internet et à la communication (à court terme de préférence).

Presque pas un jour sans avoir un projet pour okcowboy ni l’envie d’en faire ce que j’aimerais en faire (un magazine, un blog collaboratif, faire des vrais dossiers avec des interviews, utiliser la vidéo) et non ce que je peux en faire (un blog).

J’ai plus ou moins digéré ces réflexions, ces remises en cause. Je me sens dorénavant prêt à attaquer 2008, à atteindre mes objectifs personnels et professionnels. I’m not dead (yet)!

* 2 ans de blog c’est:
- 816 000 pages vues, 263 200 visiteurs uniques
- 338 notes, 1153 commentaires
- une formidable expérience, des rencontres enrichissantes, des perspectives…