Il y a un intérêt certain à sauvegarder ses documents en ligne si vous possédez plusieurs ordinateurs, téléphones, tablettes. C’est également efficace pour ne pas perdre ses données en cas de panne, de casse ou de vol.
Pour commencer, il faut utiliser tout l’espace gratuit qu’offrent les grands du secteur. Si vous avez une adresse Gmail, un iPhone et un compte Hotmail, vous disposez déjà de 17 Go offerts : un espace non négligeable pour débuter et stocker vos premières données.

Confidentialité

cloud verrouSi vos données ne sont plus sur votre ordinateur, elles sont bien quelque part ailleurs, en l’occurrence dans des data centers géants. Pour autant, elles ne sont pas à la disposition de tout le monde, les flux de données sont sécurisés et il y a réellement un risque infime pour que vos données soient piratées. Aujourd’hui, vos mails fonctionnent déjà sur ce principe-là et vous ne vous faites pas plus de souci que ça.

 

 

Les limites

Le Cloud computing est vraiment destiné à du partage de données plus qu’à du stockage pur. Le prix du Go est bien au-dessus de ce que vous pourriez trouver si vous achetiez un disque dur externe (180€ pour 1000 Go, soit 0.18€/Go). Le problème est toujours le même: vous devez faire une copie de sauvegarde régulière pour éviter de perdre des données si un problème arrivait. Dans ce cas-là, le Cloud revient à louer un petit appart alors que vous pourriez acheter une grande maison.
Demain, en mettant toutes vos données  sur le Web, vous devenez également dépendant des prix pratiqués par votre prestataire. Google, Microsoft ou Apple pourrait augmenter ou doubler les prix de stockage, vous n’y pourriez rien. Vous êtes presque captif.

Le Cloud Computing suppose également d’avoir accès au haut-débit partout, tout le temps. Une gageure lorsqu’on habite en ville mais qui peut vite devenir problématique si vous devez uploader des fichiers de grosse taille lors d’un week-end à la campagne…

La jurisprudence MegaUpload

megauploadLe site de partage fermé cet hiver pour piratage de fichiers propriétaires servait également de façon légale pour de nombreux utilisateurs payants, d’espace de stockage en ligne. Lorsque le FBI a bloqué la totalité des accès à Megaupload, tous ceux qui n’avaient pas de sauvegarde ont définitivement perdu leurs fichiers.

Aujourd’hui, aucune donnée sur le Web n’est à l’abri d’une législation (US ou Francaise) et est donc susceptible d’être bloquée, perdue. Il faut le savoir et donc le prévoir.

 

Conclusion

Si le cloud computing peut aujourd’hui être très pratique pour délocaliser certains de ses fichiers (photos, musiques, documents utiles), il faut avant tout, utiliser l’espace que l’on vous offre. Essayez chaque solution et ensuite vous pourrez vous engager. Sachez que le cloud n’est pas la solution à tous les problèmes et qu’une sauvegarde régulière est obligatoire.
De mon coté, j’ai commencé à stocker mes fichiers sur Skydrive et iCloud, j’en suis pour le moment très satisfait, même si je n’ai pas encore mis mes dossiers okcowboy…

Join the conversation! 3 Comments

  1. Le cloud n’est pas à voir « à la place de » mais « en plus de » 😉
    Perso, j’ai mes fichiers sur mon ordinateur (sauf les gros volumes que sont photos/vidéos/MP3, sur un petit DD externe), une sauvegarde automatisée sur un serveur à mon domicile et la plupart de mes fichiers éclatés sur des cloud idoines.
    Cette triple sauvegarde me permet de dormir sur mes deux oreilles (je suis content que mon commentaire à l’époque t’ait fait réagir!).
    Par ailleurs, le cloud est un facilitateur en permettant de consulter un même document sur plusieurs ordi/devices (par exemple prendre des notes sur son smartphone et les retrouver sur son ordi ou encore commencer la rédaction d’un texte sur ordi et le poursuivre en déplacement sur tablette).
    En tant qu’utilisateur Mac de longue date, mon seul regret se dirige vers iCloud qui n’est franchement pas à la hauteur (surtout quand on a connu les services antérieurs .Mac et MobileMe, iCloud est une vraie régression…).
    Ma remarque est que LE cloud parfait et global n’existe pas, il faut éclater ses données vers des services appropriés pour chacun 😉

  2. Merci pour cet article très interessant et utile!

Comments are closed.

Category

Web

Tags

, , ,