Homeland

La fermeture du site Megaupload, la fin du peer to peer, des sites de streaming et la généralatisation d’Hadopi vont naturellement ralentir une partie du piratage. En conséquence, beaucoup ne verront pas la fin de leurs sitcoms préférées. Le succès de certaines séries US en France, souvent non diffusées, prouve que le téléchargement n’est pas un acte marginal. Mais, est-il possible de faire autrement ?

Séries TV, l’exception

MegauploadC’et vrai, le cinéma et la musique sont (peut-être) gravement touchés par le piratage. Naturellement, les artistes et les films les plus téléchargés sont ceux qui ont le plus de succès.
Ainsi, Fast & Furious, Very Bad Trip 2, Thor étaient sur le podium des films les plus piratés. Call of Duty et Battlefield 3, records de vente en 2012 étaient les jeux les plus copiés, quand Lady gaga, Rhianna, Britney Spears étaient le trio perdant/gagnant en musique.

Paradoxalement, les séries TV connaissent le phénomène inverse puisque le téléchargement touche majoritairement des séries qui ne sont pas diffusés en France ou alors discrètement.

Les plus piratées

En 2011, les séries les plus piratées étaient dans l’ordre :
- Dexter
- Game of thrones
- Big bang theory,
puis House, HIMYM, Glee, Walking Dead, Terra Nova, True Blood et Breaking Bad.

En regardant ce classement, il y a énormément de raisons qui expliquent le téléchargement des séries TV.
Premièrement, ces séries sont sur des canaux de diffusion marginaux (excepté House diffusé sur TF1). Dexter passe sur Canal+, Game of Thrones sur Orange Cinéchoc, Big Bang Theory sur MTV, d’autres sur W9 voire Arte.
Deuxièmement, il s’écoule souvent un an entre la diffusion US et la diffusion FR. Un délai qui est difficilement acceptable lorsque les trailers, les BO, les spoilers sont partout sur le Net. Un délai qui s’explique par l’achat des droits par les chaînes françaises d’une année sur l’autre.
Troisièmement, la VO sous-titrée n’est plus un obstacle au visionnage, bien au contraire. Avec un épisode téléchargé, la qualité des sous-titres est variable mais personne ne le reproche jamais aux passionnés qui s’en occupent.
Enfin, l’ordre et le rythme de diffusion sont respectés. Fini l’épisode 22 puis le 13 dans la foulée. Fini les 4 épisodes consécutifs qui vous torchent une saison en 5 semaines. Chacun peut regarder les séries à son rythme et à l’heure qu’il veut.Big Bang Theory

La possibilité d’une offre légale

On a beau avoir les meilleures raisons du monde pour télécharger ses séries, le téléchargement est hors-la-loi.
Mais existe-t-il une alternative légale? Petite présentation non exhaustive des possibilités (que vous pouvez compléter).

TF1 Vision
Sur le site de VOD (Vidéos à la Demande) de la 1ère chaine, vous avez accès aux séries le lendemain de leurs diffusions aux US en VOST.
Parfait en apparence mais cela ne concerne malheureusement que le catalogue TF1 (Alcatraz, Mentalist, House, Esprits criminels, Gossip girl, Les experts, Grey’s anatomy).
De plus, il faut compter environ 2€ par épisode, soit 50 euros la saison de 24 épisodes, en streaming ou téléchargement.

M6VOD
Sur M6 VOD, il faut s’abonner pour avoir accès au catalogue des séries M6 (NCIS, Medium, The Good Wife..). Disponible 24h après la diffusion américaine, cela vous coûtera entre 6 et 10€ par mois. Pour ce prix là, la faiblesse du catalogue est rédhibitoire.

Canal Plus
Sur Canal, c’est l’abonnement classique avec les séries maison. Dexter se visionne bien mais malheureusement toujours avec une saison de retard, tout comme Mad Men.
Il faut compter 40 euros par mois, ce qui est cher mais la chaîne cryptée ne mise pas que sur son offre de séries TV. Sur Canalplay, c’est de la VOD pour des films ou des vieilles saisons, ce qui ne correspond pas au besoin actuel.

Pour compléter leur offre en VOD, Canal Play Infinity va bientôt être lancé via les box, promettant du contenu par milliers, mêlant films et séries. Le contenu n’est pas encore très clair mais l’offre promet d’être complète avec beaucoup de films, anciens comme récents. Il faudra débourser 10 euros par mois, sans abonnement. A voir.

Orange
Chez Orange, c’est le bouquet Orange Cinéma Séries qui propose 5 chaînes thématiques. On peut y trouver actuellement Walking Dead S2, Boardwoalk Empire S2 et Game of Thrones S1, le tout en VM (VF, VOST, VO) ce qui est plutôt bien. Le reste (des séries) n’a aucun intérêt et sert à remplir des cases.
12 euros par mois.

Total VOD
En dehors des acteurs traditionnels, le site Total VOD propose des séries à la demande. Le catalogue est celui de TF1 vision, de ArteVOD et CanalPLay (24, Skins, Weeds). Il est possible de louer, d’acheter, de télécharger ou de regarder en streaming. Rien n’est donné puisque l’épisode est entre 2 et 5€ (en fonction de son ancienneté).

iTunes
Enfin, sur iTunes, il est également possible d’acheter des films et des séries. Je n’ai pas réussi à connaître le catalogue exact. Si vous l’avez, mettez-le en commentaire.
Comme d’habitude chez Apple, rien n’est donné. Les séries sont à partir de 3€ en HD. Quant aux films, entre et 8 et 14 euros par film, c’est plus qu’une place de ciné. Du délire.

Vous n’en aurez pas pour votre argent

HomelandSi l’offre légale est pléthorique, il est difficile de s’y retrouver.
Un amateur de séries aura du mal à choisir une offre plutôt qu’un autre. La faiblesse des catalogues est LE problème majeur car très souvent seules une ou deux séries sont intéressantes.
Dernier écueil, le prix. Il n’est évidemment pas possible de prendre tous les abonnements sauf à vouloir dépenser 80-100 euros par mois.
Et c’est là que le téléchargement illégal prend toute sa dimension.
En proposant une offre immédiate, variée, simple et gratuite, le Net ne souffre pas la comparaison par rapport aux multiples autres plate-formes légales et payantes.

Depuis la fermeture de Megaupload, les sériephiles vont donc devoir mettre la main à la poche et surtout choisir la ou les séries qu’ils ont envie de voir.
Il va également falloir faire une croix sur les nouveautés, les surprises que certains pays (l’Angleterre), que certaines chaînes (Showtime, AMC) nous réservent parfois. Vous devrez donc attendre pour voir peut-être un jour des séries comme it Crowd ou l’excellent Homeland.

Il  vous reste toujours les rediffusions de la petite maison dans la prairie, Monk, les Experts ou Papa Schultz…

N’hésitez pas à partager vos bons plans!

Join the conversation! 5 Comments

  1. Je ne savais même pas qu’il existait une offre légale pour ma série du moment. Je viens d’aller voir sur TF1: téléchargement possible mais avec des contrainte rédhibitoire: l’épisode même téléchargé doit être visionné dans un délai d’1 mois après son téléchargement et une fois qu’on a commencé à le visionner il faut regardé l’épisode entier dans les 48h!
    Tu achètes une bulle de savon en quelque sorte.
    Pour ceux que ça intéresserait, j’ai retrouvé ce site:
    http://rapidseriez.blogspot.com

  2. Le plus drôle là dedans, c’est qu’Hadopi, aussi inefficace et inapplicable soit il fait peur à tout le monde.
    Avais vous déjà vu quelqu’un qui avait reçu une première lettre Hadopi… Quelqu’un qui en a reçu 2?

    Quand on sait le nombre de lettre qu’hadopi peut envoyer par jour et qu’il faut en recevoir 3 pour être vraiment puni… On se dit que les torrent ont encore de beaux jours devant eux.

    Continuez comme vous le faisiez avant… une fois les deux premières lettres reçues vous pourrez avoir peur…
    D’ici là une véritable offre existera peut être.

  3. @Baptiste – Oups, j’aurai mieux fait de relire mon commentaire avant de le publier, ça fait mal aux yeux! Désolé.

  4. Le problème d’Hadopi n’est pas vraiment le risque que l’on court mais la pression qu’il fait peser sur les personnes qui mettent les fichiers à disposition. Même si la menace n’est pas réelle, la peur du gendarme a joué à plein sur les downloadeurs les moins précautionneux et finalement, c’était peut-être le but…

  5. Merci pour le lien Cleanette!

Comments are closed.

Category

Culture

Tags

, ,