C’est un peu tardivement que je m’attèle au test du Philips Cool Skin qui, il y a environ d’un moi avait suscité un certain buzz. Rappelez-vous : les éditions Del Alto (parodie des éditions Del Prado) avaient envoyé à quelques blogueurs les premières pièces d’un robot rasoir. Le mystère qui entourait cet envoi avait, bien entendu, suscité la curiosité de tous.
Le produit mystère n’était autre que le rasoir électrique Philips Cool skin, avec système de diffusion de crème hydratante.

Si aujourd’hui mon visage est assombri par une courte barbe, j’ai tout de même eu l’occasion de le tester. En réalité, plus qu’un test, il s’agissait d’un match qui l’opposait à mon fidèle compagnon, un rasoir de la marque Braun.

Phase 1 : Déballage de l’appareil. Le rasoir est sous blister, ce qui en termes de perception produit me paraît un peu cheap pour un appareil vendu dans les 90€… Même si d’autres appareils électroniques d’une valeur supérieure adoptent le même conditionnement.
En termes d’équipement : un support de chargement, un pinceau, une recharge de crème. Le standard. Le look est moderne, dans l’esprit de cette gamme de produits.

philips cool skin hs 8060Phase 2 : Le rasage. La glisse est facile et le résultat correct. Mais il faut tout de même une certaine dose de crème. Sans cela le rasoir colle à la peau, ce qui est plutôt désagréable.
Point positif, le rasoir est waterproof, ce qui permet une utilisation sous la douche (même si, sous la douche, je me lave, je ne me rase pas…) et un nettoyage facile. En contrepartie, il n’y a pas de réceptacle à poils. Mais selon moi, le point négatif est l’absence d’une partie pour le rasage « fin » (taille des pattes, de la moustache ou de la barbe). Cela signifie qu’il faudra utiliser un autre rasoir (mécanique ou électrique) pour cette tâche.

Précisons que la peau du visage ne s’acclimate réellement à un nouveau système de rasage qu’au bout de trois semaines. Un nouvel acquéreur pourra donc voir apparaître des rougeurs, mais il en aurait été de même avec un autre système de rasage.

Rasoir hydratant Philips NIVEA FOR MEN

envoyé par RobotRasoirDelAlto

Au final je reste fidèle à mon Braun, pour la simple et bonne raison que j’ai toujours préféré la tondeuse droite plutôt que le système à trois têtes Philips qui demande des mouvements de rotation. Le geste me semble moins naturel. Mais ceci est une question de goût, et les amateurs de rasoirs Philips devraient apprécier le confort que procure le nouveau Coolskin.

À noter, le côté sensuel et tactile du rasage mis en avant par Philips, qui montre une nouvelle fois sa capacité à communiquer de façon décalée.

 

Article connexe : Soin Homme Didier Rase

technorati tags: