betty page maillot de bainDans le précédent article consacré aux pin-up, je vous ai introduit, si vous ne le connaissiez pas, le personnage de Bettie Page. Les Marilyn Monroe, Veronica Lake, Rita Hayworth and co. n’ont malgré leur succès jamais exploré aussi loin leur potentiel d’érotisme, de fantasme, d’admiration, de culte que Bettie Page.

De Bettie à Betty

Bettie naît en 1923 dans le Tennessee dans une famille modeste. Elève modèle, elle ne fréquente que peu les garçons et préfère s’adonner à la rédaction du journal de son lycée. Elle obtient une bourse scolaire et devient enseignante en 1944. Elle se marrie divorce un an après et déménage à San-Francisco où elle enchaîne les jobs de secrétaire et devient mannequin.

C’est en 1951 qu’elle rencontre Irving Klaw qui la met en scène dans des photos fétichistes, en particulier de bondage. Elle rencontre un vif succès dans ce genre distribué sous le manteau.
En 1954, elle rencontre Bunny Yeager, super model de l’époque, et réalise avec elle des photos qui seront parmi les plus connues. C’est d’ailleurs ces photos qui la font connaître auprès de Hugh Heffner(créateur de Playboy). Bettie fait la couverture du mois janvier 1955 de Playboy.
Vers 1959, Bettie prend sa retraite et se consacre à la religion. Elle finit par disparaître et laisser derrière elle le mystère Bettie Page. Jusqu’au années 90, personne ne sait si elle en vie ou si elle se cache. Une équipe de journalistes la retrouve à Los-Angeles, où elle vit tranquillement dans l’anonymat. Ayant laissé son passé de modèle derrière elle, elle ignore qu’un véritable culte lui est voué. Depuis, avec Hugh Heffner et son armée d’avocats, elle tente d’être indemnisée des royaltees non perçues depuis plusieurs décennies sur ses photos et produits dérivés. On estime à plus de 20 000, le nombre de photos de Bettie Page.

Qui est Bettie Page ?

betty page combi cuirbetty page january playmate playboyLe succès de Bettie page est essentiellement lié à la contradiction de son personnage. Celle que l’on nomme «The Body», «L’Allumeuse du Tennessee», «La Reine des plaisirs défendus», «The Queen of Bondage» « The Dark Angel, » est loin d’être le personnage sulfureux que l’on pourrait penser. Bettie faisait son travail de modèle avec enthousiasme, consciencieusement. Même lorsqu’il s’agissait de participer à des séances de bondage, Bettie prenait beaucoup de recul, voire faisait preuve d’une certaine naïveté :

betty page plage« Je ne sais pas ce que cela veut dire d’être une icône ». Je n’ai jamais pensé à moi comme étant cela. Je trouve ça étrange. Je ne faisais que poser, penser à faire le plus de poses différentes possibles. Je gagnais plus qu’en étant secrétaire. J’avais beaucoup de temps libre. Vous pouviez revenir travailler après plusieurs mois d’absence. Je n’aurais pas pu faire ça si j’avais été secrétaire. »

Cette distance avec le métier se ressent dans ses photos. Tantôt naturelle, tantôt sophistiquée, parfois timide, parfois audacieuse, allumeuse ou réservée, il émane une véritable fraîcheur des photos de Bettie Page, même dans les poses les plus perverses. Son expression si particulière, si ambiguë faisait dire au magazine Playboy, dont elle fait la couverture en 1955 : « [ce magnifique sourire] suggère aussi bien le fruit défendu que la tarte au pommes… ».

Ce personnage à multiples facettes, ce mystère, ses expressions équivoques suffisent à faire fantasmer des milliers d’hommes à travers la planète et à inspirer autant de femmes. Quand elle disparaît, Bettie laisse derrière elle un fan club qui se pose toujours la question : Qui est Bettie Page ?

Entre culte et merchandising?

Bien qu’underground aujourd’hui encore, Bettie Page a fortement influencé l’art populaire : starlettes, cinéastes, dessinateurs et peintres, nombreux sont ceux qui empruntent à Bettie ou à son imaginaire. A commencer par Dita Van Teese, qui avec une frange aurait tout du parfait sosie. D’ailleurs, saviez vous que la frange de Bettie est due au hasard : « [Jerry Tibbs] a été celui qui m’a fait porter la frange.[...] Un jour, il m’a dit ‘Bettie, tu as un grand front. Je pense que tu serais plus jolie si tu te faisais une frange pour le couvrir’[...]. Ils disent que c’est ma marque de fabrique. »

rocketeer bettypinup02

Parmi les dessinateurs on trouve Dave Stevens, créateur du comic book Rocketeer. Stevens a prêté les traits de Bettie Page à la fiancée du héros. Greg Theakston, illustrateur d’affiches de films, dessinateur pour DC comic a tenu pendant plusieurs années le magazine The Betty Pages, un comic en son honneur. En France, le duo Le Pennetier / Berthet redonne une jeunesse à Bettie à travers le personnage de Poison Ivy dans la BD « Pin Up » (1994).

Récemment, le film The Norious Bettie Page (2006) revient sur l’histoire singulière de cette icône. Il est impossible de recenser tous les clins d’oeils, plus ou moins appuyés, au travail de Bettie.

betty page bougieLe merchandising quant à lui, licencié ou non, se gave de l’iconographie du model, avec plus ou moins de bonheur (souvent moins).

Malgré tous les efforts déployés à travers cet article, certain(e)s arriveront à la fin de cette note (maintenant) en se disant : « so what ? ». Ce à quoi je répondrai par un citation du site officiel : « pour ceux qui comprennent qui était Bettie Page, aucune explication n’est nécessaire ; pour ceux qui ne comprennent pas, peut-être qu’il n’y a pas d’explication possible. Pourquoi ? parce que Bettie Page était et reste un phénomène underground, une curieuse « bad girl next door » – une sorte de plaisir coupable collectif… ».


EDIT : Bettie Page est décédée le 11 décembre 2008, à l’âge de 85 ans.

Join the conversation! 7 Comments

  1. Moi ce que je trouve très surprenant chez Betty Page, c’est la sophistication qu’elle dégage. Pour un personnage de cette époque, elle fait vraiment moderne.
    Petite question: elle a subi une opération esthétique ou souffert le martyre et porté des années un corset pour avoir une taille pareille. Un vrai corps de poupée Barbie, ça fait bizarre.

  2. En fait Betty est restée à  la « Page » parce que son influence est encore très forte. L’appropriation de ses codes par les nouvelles générations la maintienne up to date.

    Pour répondre à  ta question : je ne sais pas. Ce qui est sûre, c’est que ses formes ont fait tourné la tête à  plus d’un homme en son temps.

    Sinon, est ce que comme moi vous êtes étonnés par le côté désuet de la vidéo?

  3. Plus que le caractere desuet, cest le personnage qui est etonnant… On dirait dans la video que cest « amateur », qu’elle ne se prend pas au serieux du tout, et cela donne quelquechose de tout a fait decale…

    Merci pour cet article interessant et eclairant sur ce qu’etaient les pin-up!

  4. J’ai eu le plaisir de lire la vie de Betty Page en BD. C’est super de voir qu’elle était sur
    les carlingues des bombardiers américains. Pour les fans de BD, c’est à lire.

  5. [...] simple objet médiatique, un membre de plus de la tribu des people trash … Evaporée l’image de pin-up sexy et innocente, de “success girl”. La sympathie du public se transforme en [...]

  6. [...] mois, les pin-up sont de retour. Le phénomène prend de l’ampleur notamment depuis que Dita von Teese est la nouvelle showgirl du Crazy Horse et qu’elle s’affiche en tant que nouvelle [...]

  7. DECIDEMENT LA BEAUTEE EST INTEMPORELLE ,ELLE A L’ELEGANCE DES STATUES DE DEESSES GRECQUES,ON IMAGINE TOUJOURS QUE LA BEAUTEE EST UNIQUEMENT LE PRIVILEGE DE NOTRE EPOQUE .VOILA LA PREUVE DU CONTRAIRE. BRAVO POUR LE PHOTOGRAPHE ET POUR LE CINEASTE AMATEUR QUI ONT FAIT DU BON TRAVAIL

Comments are closed.

Category

Culture

Tags

,