larahubertdelartigue

Quand on est artiste et que la rencontre avec le grand public se fait à travers un sujet anecdotique et qui n’a que peu de rapport avec son art, c’est frustrant.
C’est ce qui est arrivé à Hubert de Lartigue. Quand il a mis en ligne son tutoriel illustré de 57 photos : « comment réaliser un X-Wing avec 2 tickets de métro » sur le forum de Café Salé, je pense qu’il ne s’attendait pas à ce que cette « prouesse » fasse le tour de la terre.
Pourtant, Hubert est peintre. Et quel peintre! Mettez-lui un aérographe dans les mains et il réalise des œuvres d’un réalisme incroyable ; de l’hyperréalisme pour être précis.

Quand j’ai visité son site, la première réaction que j’ai eue était : « Ce type est un psychopathe ! ». Si vous ne connaissez pas la technique de l’aérographe, il s’agit en fait de peinture pulvérisée grâce à de l’air. L’avantage de cette technique est la qualité des rendus des dégradés et la transparence des tons. Cette technique est donc parfaitement adaptée pour des œuvres réalistes. Par contre, comme la peinture est pulvérisée, l’artiste est obligé de créer des masques pour protéger les zones peintes. Cette méthode demande donc patience et minutie. Quand vous verrez le travail d’Hubert de Lartigue, vous comprendrez ma remarque.

Que peint Hubert ? Des pin-up ! Il est intéressant de remarquer le regain d’intérêt pour la pin-up. Alors que les Suicide Girls proposent une version trash de la pin-up (photographies saturées, punk-attitude), Hubert revisite le style dans ses choix de modèles ou de poses : la « French Touch » d’Hubert. La pin-up revient également « en vrai » : Dita Von Teese (Mme Marilyn Manson) était de passage au Crazy Horse il y a quelques semaines, mais on remarque également cette tendance dans les coiffures Femmes de cet Hiver (grandes franges et cheveux raides à la Betty Page). Le glamour est de retour, pour le plus grand plaisir des artistes, et le notre.

Image: Lara -2005 Hubert de Lartigue

technorati tags:

lara-2005 Hubert de Lartigue

Join the conversation! 1 Comment

  1. [...] se mélangeaient dans une ambiance de foire. Au milieu du 20ème siècle, l’apogée des pin-up relance l’intérêt pour ces filles dénudées, jusqu’aux années 70, période où [...]

Comments are closed.

Category

Culture

Tags

,