logo pinterestDestiné à partager des photos, des coups de cœur en les épinglant simplement sur votre « board », Pinterest n’a rien à voir avec la vie privée de Facebook ou les actualités de Twitter. Il s’agit simplement d’une immense réunion Tupperware pour toutes les femmes du monde, dans laquelle les « pires » images circulent librement… Allez-vous succomber?

Du contenu visuel

Créé il y a deux ans maintenant, Pinterest s’est fait une place parmi les réseaux sociaux. Le principe est simple, épingler (to pin) des images, partager ses centres intérêts (interest), ses coups de cœur. Vos amis ou les personnes que vous suivez vont pouvoir ensuite partager toutes ces photos, les liker ou même les acheter. Aucun contenu n’est donné, seule l’image compte, reliée à sa source par son adresse URL.
Votre espace personnel, le « board », rangé par famille (vêtements, bricolage, cuisine, mode…) devient alors un scrapbook géant, recueil de rêves et de désirs, essentiellement féminins.

pinterest111

Curation féminine

donuts pinterest« J’aime bien cette robe », « j’ai fait des muffins », « voici des idées cadeaux ». Pinterest fait partie des sites de recommandation, de partage et de curation. L’absence de texte facilite la communication entre les utilisateurs et accélère l’échange d’images.
En juillet, il y avait environ 23 millions d’utilisateurs dont 2/3 de femmes. Réunies dans cette gigantesque réunion Tupperware, orgie de recettes, de fringues et d’idées déco, elles continuent de piner et de repiner leurs coups de cœur, construisant sans le savoir la carte des désirs féminins, l’ADN du sexe faible, la matrice visuelle de l’imaginaire féminin.

Gnan-gnan

bikini pinterestLe Web était censé libérer les esprits, cultiver les âmes. Pinterest aurait pu être un Twitter visuel, bibliothèque du monde entier, flux continu de paysages, de situations extraordinaires, d’émotions photographiques.
En lieu et place, on retrouve essentiellement des recettes, des intérieurs de maison, des conseils minceur ou des astuces mode.
Pinterest révèle malheureusement la vision essentiellement matérialiste et un peu rétrograde véhiculée dans la presse féminine : des photos cul-cul de cupcakes et de mini donuts, des fringues par milliers et des corps de femmes parfaites. De quoi mettre à nue une féministe de Femen en 2 « repin »…

Juste un passe-temps?

donuts pinterestPour beaucoup d’hommes, Pinterest est un enfer sans intérêt, une accumulation de photos qui souligne le fossé existant entre les deux genres. Feuilleter pendant des heures, des catalogues de recettes, de fringues ou d’objets de décoration n’est pas particulièrement passionnant en soi mais l’accumulation sans fin de photos « cutes » entre couples sur la plage, macaron pistache et foulard rend l’expérience encore plus traumatisante.

Il va pourtant falloir s’y faire car Pinterest se développe très vite et le petit symbole rouge se démocratise sur les pages Facebook. Pour beaucoup d’utilisatrices, c’est un passe-temps divertissant, une source d’inspiration, un lieu de collection comme une boîte à images que l’on partage avec ceux qu’on aime, ceux qui aiment les mêmes choses. C’est peut-être ca un vrai réseau social…

Join the conversation! 5 Comments

  1. 😉 En bonne testeuse du net je suis évidement inscrite également sur ce réseau http://pinterest.com/cleanettte/
    J’aime bien l’idée d’y collectionner des images glanées au fil du net de choses qui me plaisent histoire de ne pas les laisser se reperdre dans l’immensité de la toile. Par contre comme toi, je ne me retrouve pas du tout dans la majorité des collections et donc je m’attarde rarement sur le site.

  2. Houpla, les hommes sont là, certes beaucoup moins que les femmes, mais faites un tour dans les catégories « Geek », « Technologie » ou « Voitures et motos » et vous en croiserez des tas.

  3. Lol la vision… Oui c’est féminin, et so what?
    C’est aussi très arty, très geek. Mais en effet c’est women power, car oui il y’a des offres populaire pour les filles aussi (et moi le DIY, l’art, les sapes, le graphisme ça m’intéresse autant que le Tech, le foot ou COD…)

    Disons que les filles ont perçu l’intérêt du truc avant les mecs

  4. @Svinz – C’est féminin, c’est une boîte à idées à géante. J’ai rien contre le graphisme, l’art, au contraire.
    Mais je suis toujours surpris du succès de Pinterest, puisqu’au bout d’un moment, je me suis également dit « so what? »…

    Je ne sais pas si les filles ont perçu l’intérêt avant les mecs, je pense juste que c’est plus un « un truc de fille » qu’un truc de mec.

  5. Pour avoir testé et y revenir de temps en temps, je suis tout à fait d’accord avec l’analyse « Pinterest révèle malheureusement la vision essentiellement matérialiste et un peu rétrograde véhiculée dans la presse féminine : des photos cul-cul de cupcakes et de mini donuts, des fringues par milliers et des corps de femmes parfaites. » à laquelle on pourrait ajouter « weddings ».
    Je pense que c’était aussi beaucoup une vision américaine.

    Mais je suis comme Cleannette ;
    « J’aime bien l’idée d’y collectionner des images glanées au fil du net de choses qui me plaisent histoire de ne pas les laisser se reperdre dans l’immensité de la toile »

    Pour mon avis et utilisation, c’ets comme gacebook ou autre réseau : c’est surtout ce que tu en fait ou ce que tu veux en faire et non pas toujours regarder comment les autres le sur-utilise.

    PS : J’avoue aussi un plaisir « coupable » d’avoir retrouvé sur Pinterest des vieilles photos vvintages.

Comments are closed.

Category

Web

Tags

, , , ,