Après m’être attardé dernièrement à la France ou du moins aux français, je vous propose un tour du monde musical, l’occasion de regrouper tout ce qui traverse durablement mes oreilles depuis un mois, soit un « Pas Chroniqué mais vivement conseillé » géant.

Gorillaz

GorillazOn file tout d’abord outre manche et pour avoir été récemment à Londres, on fête plus que dignement la sortie du nouvel album de Gorillaz, Plastic Beach ; pas étonnant vu la qualité de la livraison du groupe cartoon de Damon Albarn, kaléidoscope de la musique moderne avec des influences venues de tous les continents.
(En écoute Empire Ants)

Goldfrapp

GoldfrappAutre groupe dont on parle beaucoup, en Angleterre comme ailleurs : Goldfrapp et ses errements entres electro planante et disco dansante. Sur Head First, confirmant le jeu de l’alternance c’est le côté disco qui ressurgit et qui atteint même son paroxysme avec synthés vintage et la toujours sublime voix d’Alison.
(En écoute Rocket)

Groove Armada

Groove ArmadaLes Groove Armada eux aussi ont fait un come back remarqué outre manche avec un quasi unanimité de la critique alors qu’ils demeurent boudés ici. Le groupe adore le rock et l’avait déjà mis en exergue sur quelques titres auparavant (Purple Haze) mais avec Black Light il devient la base de leur musique. Soyons clair les gros sons electro sont toujours présents et avec des featurings intéressants (Nick Littlemore moitié de Pnau et d’Empire Of The  Sun), le mélange est assez détonnant.
(En écoute Paper Romance)

Chew Lips

Chew lipsCôté vraies nouveautés, les anglais s’emballent en ce moment pour l’electro sautillante et mélodique du trio féminin Chew Lips, nouvelle coqueluche des médias et vraie réussite artistique. Blondie repris par Simian Mobile Disco décrit The Observer pour parler de leur premier effort : Unicorn, tout à fait d’accord avec eux.
(En écoute Play Together)

We have band

We have bandOn termine avec We Have Band, trio londonien et leur passionnant premier album, sobrement intitulé WHB, assez déroutant de contraste : pop, new wave, electro… aucune chanson ne reproduit le même schéma. On traverse donc les âges avec fraîcheur, de Pet Shop Boys à Metronomy en passant par Depeche Mode, New Order, Hot chip… premier essai et premier coup de maître.
(En écoute Divisive).

Join the conversation! 3 Comments

  1. Good news: Chew Lips débarque en France le 17 mai en digital et la semaine suivante physiquement

  2. Hello David,

    Allez hop, deux achats au semi-feeling/hasard :
    - Rufus Wainwright : « All days are nights – Songs for Lulu »
    - Mumford & Sons : « Sigh no more »

    Voyons ce que ça donne.

  3. L’epissure de ces deux albums donne un mélange d’étonnant.

Comments are closed.

Category

Culture

Tags