Nutella en seringue

Nutella en seringueLa pâte à tartiner Nutella est le best-seller du goûter. Chez les enfants et les jeunes femmes, personne ne saurait se passer d’un pot de Nutella. Beaucoup de concurrents se sont déjà cassés les dents mais un petit nouveau devrait prochainement apparaître… au rayon frais.

 

Un monopole incontesté

Nutella n’a pas d’équivalent. Avec 85% du marché mondial de la pâte à tartiner, le monopole ne prête à aucune discussion. En France, c’est encore mieux : nous sommes les plus gros consommateurs avec 26% du marché mondial, soit 84 000 tonnes (1,5kg/pers par an en moyenne).

Nutella CompositionAu vu des qualités nutritionnelles et marketing de la marque, ce succès est difficilement explicable.

Régulièrement, le Nutella est pointé du doigt pour sa composition (70% de sucre et d’huile de palme), le cacao, le lait et les noisettes ne représentant que 25% du produit.

Pourtant rien n’y fait, Nutella n’a aucun équivalent et les consommateurs en redemandent.

Niveau marketing, le budget Ferrero est le plus important du secteur alimentaire : 207 millions dont 44 pour le Nutella. Les publicités sont souvent horriblement niaises mais passent tellement souvent que la musique Glorious de Andreas Johnson reste inévitablement gravée dans votre cerveau.

Diffusions fréquentes, publics larges et promotion d’un produit « sain » : le message est simple(t) mais efficace.

Du fromage au chocolat…

Philadelphia MilkaFace à ce mastodonte, un « petit nouveau » devrait faire son apparition le 15 mars dans les rayons frais.
Il s’agit du Philadelphia au Milka.

Fromage industriel le plus vendu dans le monde, Philadelphia est célèbre pour se tartiner sur un bagel au saumon, comme à New-York. Lancé il y a un an en France par Kraft Foods, Philadelphia est le concurrent direct du St-Morêt national.

WTF, me direz-vous!
En France, Milka, la vache violette et sa marmotte emballeuse ont une très belle image auprès du public. Et c’est sur celle-ci que Kraft souhaite s’appuyer pour le lancement de ce produit hybride à mi-chemin entre le goûter, le dessert, le produit laitier du matin ou le fromage pour enfants.
Beaucoup moins calorique et plus sain, Philadelphia au Milka devrait pourtant tout miser sur le goût. Au même titre qu’avec du (ou de la) Nutella, le consommateur doit devenir gourmand et compulsif. Wait & see…

Fromage ou chocolat ?

Quel sera le succès de ce genre de produit au pays du fromage ? Probablement mitigé. Les Français sont relativement conservateurs en ce qui concerne la nourriture et l’association de produits sucrés / salés est toujours délicate. Car même si le Philadelphia Milka n’est pas salé, son placement et son association avec du St-Môret Ciboulette pourrait lui être fatal.

En tout cas, pour vendre leur produit, je conseillerai à Kraft de faire des publicités bien simplistes et de tout miser sur des marmottes qui jouent au ballon et des enfants qui rient sur des vaches violettes! Il serait inutile de brouiller le message avec des valeurs sanitaires…

Join the conversation! 6 Comments

  1. « Lancé il y a un an par Kraft Foods, Philadelphia est le concurrent direct du St-Morêt national. »
    Lancé en France il y a un an, oui sûrement, mais sinon le Philadelphia existe depuis plus longtemps ! :)

  2. On pourra faire des « cheese cake » au chocolat :)

  3. C’est bien vu! C’est en France qu’il a été lancé il y a un an.

  4. Du fromage au chocolat? yeark!
    Si le Nutella est si apprécié gustativement c’est bien grâce à sa forte teneur en graisses.
    Moi , j’aime pas trop je préfère ma tartine avec du beurre et des carrés de chocolat ou du beurre chocolaté (recette maison de beurre mélangé à de la poudre de chocolat). Au moins comme ça, si c’est toujours aussi calorique, la matière grasse est de meilleure qualité et plus écologique.
    Par ailleurs, j’ai un peu de mal avec le matraquage qui me semble être fait autour de ce « fromage à la crème » qu’on veut obliger les français à absorber comme si c’était un « must have » alors qu’il s’agit juste d’étendre leur marché par tous les moyens.

  5. Le Nutella, c’est un peu le Coca de la pâte à tartiner. Une sorte de produit exclusif que l’on ne peut pas déréférencer. Les économistes parleraient de concurrence monopolistique au sujet du Nutella.

    Il est vrai que son succès s’explique difficilement car la stratégie n’a pas trop changé au cours des années mais elle est efficace. La chanson « Glorious » d’Andreas Johnson avait déjà utilisée il y a quelques années pour ce produit et ils s’en sont resservi pour les dernières campagnes de pub. Où est l’innovation?

    Kraft a intérêt à trouver une bonne promesse marketing s’ils veulent tirer leur épingle du jeu.
    La publicité sera déterminante aussi bien dans les médias que dans les points de vente.
    Pour cibler la clientèle déjà existante, il serait intéressant de voir des publicités avant et après les JT, notamment le mercredi et le week-end aussi bien sur les chaînes hertziennes que sur la TNT, sur les chaînes pour enfants mais vu le prix des espaces publicitaires aux heures de grande écoute…
    Ils pourraient faire du street marketing en distribuant le Philadelphia au Milka dans des gares, à la sortie des écoles et dans tous les lieux susceptibles de contenir une cible potentielle.
    Mais bon, je présuppose que Kraft a déjà pensé à tout ça.
    Des dégustations dans les rayons seraient les bienvenues ainsi qu’un bon référencement en magasin avec présence en tête de gondole obligatoire.
    Heureusement, Milka existe depuis longtemps et bénéficie d’une image de marque plutôt bonne comme tu le soulignes.

    Je leur souhaite bonne chance et ce sera avec grand plaisir de goûter ce nouveau produit.

  6. « Le Nutella, c’est un peu le Coca de la pâte à tartiner. » assez d’accord avec Damien ! Indétronable je ne sais pas, mais inscrit dans « l’histoire de la consommation » si l’on peut dire, et « transmis de générations en générations ». A mon avis cela va être dur de transmettre au grand public l’association fromage (salé-fin de repas) avec le chocolat (sucré-gouter-ptit dej-grignottage). Le mariage me parait un peu compliqué lorsqu’il ne s’agit pas de proposition gastronomique. Bon après, l’avenir nous réserve des surprises, on m’a dit qu’en belgique les ventes de Nutella s’étaient effondrées au profit de la pate de speculos…

Comments are closed.

Category

Lifestyle