Dans le numéro deux du magazine masculin GQ, on trouve à la page 54 une colonne titrée « Damned, les 90’s reviennent » pour le buzz musique du mois, du pain béni pour cette semaine ! Cette colonne nous annonce les albums des grands artistes des années 90 prévus pour ce printemps ou dans l’année. Qui sont-ils ? La liste est longue mais retenons 3 noms Tricky, Portishead et Oasis

L’auteur de la colonne se permet même une analogie entre les années 90 et la fin des années 2000 « nihilistes, dépouillées, dark, les années 90 semblent tout à coup furieusement adaptées à cette fin des années 2000 ». La messe est dite.

Pour un jeune homme (moi) ayant eu 12 ans en 1999 auquel on demanderait tout de go de citer un groupe marquant des années 90 je citerais sans me poser la moindre question Nada Surf.Popular a inondé les ondes en 1996, je m’en souviens encore. Nada Surf est le témoin, que dis-je l’exemple que les années 90 ne sont pas mortes, mieux, qu’elles perdurent car ils conservent des sonorités très rock « de l’époque » compilées avec des morceaux pop très actuels. Si les enragés de l’époque se sont bien adoucis en sortant Lucky début 2008 ils n’en restent pas moins au top de cette décennie. De plus Nada Surf au même titre que Nirvana ou autres font partie de ceux qui ont bercé ma génération et pour laquelle ces artistes évoquent bien la période.

Nada Surf – Whose Authority

Les années 90 ont aussi permis la démocratisation de la house et de la techno. La bien connue French Touch est une variante de la house devenue complètement internationale pendant les années 90. Parmi les artistes électro à succès nous pouvons parler de Calvin Harris ce jeune écossais né en 1984 qui traverse les années avec ses sonorités disco tout en étant clairement identifiable au style des années 90. Pourtant, l’électro na pas toujours été sur le courant ascendant de la hype. Dans les années 90, cette musique novatrice toujours à la pointe de l’innovation artistique et technologique se réinventant sans cesse était incomprise et méprisées, considérée comme une musique à peine bonne pour les raveurs cette bande de drogués. Depuis les temps ont changé. C’est dans ses versions les plus « bourrines » que l’électro fait son entrée auprès du grand public en clubs grâce à la techno, alors qu’aujourd’hui le courant est au minimalisme et à la pureté des sons. D’autre part, la récompense du duo de Justice aux victoires de la musique, l’engouement mondial pour les Daft Punk ont bien changé la donne.

Les 90’s profitent également à une diffusion de masse du mouvement hip-hop apparu durant les années 70 dans les ghettos new-yorkais. En France, ce sont des artistes comme IAM ou MC Solaar qui profitent de cette vague. Le mouvement laisse place dans les années 2000 au R’nB avec des artistes mondialement connus comme Timbaland, Aaliyah, Beyonce etc. et au crunk représenté entre autres par Lil’Jon et Ciara (pour ne citer que les plus connus).

Le mouvement a lui aussi, comme l’électro, bien changé. A l’origine, le hip hop, était le nouvel outils des revendications sociales, il faisait passer un message différemment, montrait que le rêve américain n’était plus d’actualité. Les populations noires des ghettos des grandes villes américaines ont scandé les refrains de ces artistes. Ces artistes ont gagné beaucoup d’argent laissant place à un hip hop plus bling bling dont Puff Daddy et feu son protégé Notorious BIG ont été les pionniers sur la côte Est du continent américain. Le hip hop s’est alors

transformé en moyen de gagner de l’argent en masse et de sortir des ghettos. Pour mieux comprendre, une citation de David O’Neil auteur du livre Explicit Lyrics : toute la culture rap ou presque ‘Le bling bling est le symbole de la fieryé du « Nigga » qui a réussi sans cesser d’être celui qu’il est. Dans la tête d’Iceberg Slim, ce sont des chaînes d’esclave transformées en or. »

D’un point de vue musical, les années 90 semblent déjà très loin, mais il est essentiel de rappeler qu’elles sont à l’origine de ce que nous écoutons aujourd’hui et que les références sont nombreuses.
Donnez-nous votre avis : quels sont les groupes qui ont pour vous profondément marqué les années 90? Quels sont les artistes qui ont le plus contribué à changer leur courant musical?

Les autres articles de la semaine 90’s :