En ce moment sort Batman VS Superman, un nouveau film de super-héros. Au-delà des fans qui connaissent déjà les raisons de l’affrontement, la plupart des gens se demanderont pourquoi deux figures emblématiques du bien en viennent à se battre, surtout que l’affrontement semble disproportionné. Dans cet épisode, c’est Ben Affleck qui incarne le Chevalier Noir. Pourra-t-il devenir le meilleur Batman ?

Le Retour du Chevalier Noir

Marvel qui possède les super-héros Iron Man, Captain America, Thor, Hulk, etc a toujours su réunir ses poulains au sein de comics emblématiques comme les Avengers ou les  X-Men. Le succès est énorme et chaque enfant (ou adulte) retrouve alors son personnage préféré se battant contre un super-méchant.
En face, DC, que l’on appelle parfois à tort ( ?) DC Comics (comme DC veut dire Detective Comics, DC Comics signifierait alors Detective Comics Comics), possède entre autres Batman et Superman. Les fans ont également voulu une alliance ou un affrontement entre les deux géants de la franchise. Ils vont l’avoir.

Dark knight returnsC’est donc en 1986, dans le comic « The Dark Knight Returns » de George Miller que les fans verront ce combat. Dans ce sublime épisode en noir et blanc, Batman a pris sa retraite depuis 10 ans, fatigué et usé par des années de service. Dans un contexte de Guerre Froide et avec une noirceur et une brutalité rares, Gotham City va sombrer et voir le retour de vilains comme le Joker ou Double Face. D’autres super-héros comme Wonder Woman, Green Lantern y feront leur apparition mais c’est surtout l’affrontement entre Batman et Superman (pour des raisons que je vous laisse découvrir) qui marquera les esprits.

Pas un reboot

C’est donc sur cette base que le film « Batman VS Superman, l’Aube de la Justice » a été imaginée. Mais attention, ce film n’est pas la suite ni un reboot des Batman de Nolan. C’est un épisode indépendant et il faudra bien garder en tête que beaucoup de règles peuvent être remises en question.
Pour préparer cet affrontement épique, les studios DC avaient donc produit  le « reboot » Man of Steel en 2013 (un Man of Steel 2 est déjà prévu pour…2021).
Ben Affleck a quant à lui été choisi pour incarner le 6ème Batman après Christian Bale, George Clooney, Val Kilmer, Michael Keaton et Adam West.

Ben Affleck sur le podium ?

daredevil ben affleckLors de l’annonce de son nom au casting, les fans avaient hurlé à la mort car c’était lui qui incarnait déjà un autre super-héros, Daredevil, dans un film resté culte pour sa nullité. Mais comme on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise, peut-être arrivera-t-il à faire comme Ryan Reynolds, excellent dans Deadpool et nul en Green Lantern.

En tout cas, le débat est ouvert et vous pourrez, tout comme les héros de The Big Bang Theory dans le 200ème épisode faire le classement des meilleurs interprètes du Batman. Après un âpre débat, c’est Adam West qui était (auto)proclamé numéro 1, suivi de près par Christian Bale, Michael Keaton et Val Kilmer. Loin, loin derrière, c’est George Clooney.
Il faut dire qu’avec « Batman et Robin », sorti en 1997, le Docteur Ross n’avait pas été aidé. Les dialogues étaient nuls, l’ambiance kitsch et les costumes horribles. Malgré Schwarzenneger en Mister Freeze, Uma Thurman en Poison Ivy et Alicia Silverstone en Batgirl, la franchise a fait un flop.
On oublie souvent que Val Kilmer aura interprété la Chauve-Souris, la faute à un « Batman Forever » sans prétention en 1995 malgré Jim Carrey et Nicole Kidman.

batman_forever-54e36
Premier vrai Batman cinématographique, Michael Keaton aura laissé un bon souvenir aux fans. Sobre, sérieux, peut-être un peu trop, c’est surtout Jack Nicholson en Joker qui tirera son épingle du jeu.
Enfin, c’est donc Christian Bale qui devient le meilleur Batman moderne grâce à Christopher Nolan et sa trilogie. C’est eux qui redonneront une véritable envergure et de l’intérêt à la Chauve-Souris.

Mais à tout seigneur, tout honneur, rendons finalement à Adam West le privilège d’être le meilleur Batman tout court. Malgré des costumes ridicules, des scènes avec des requins pourries ou des effets spéciaux absents, il ne sera probablement jamais oublié du grand public. Et il n’aura jamais eu besoin de dire « Je suis Batman »…