Une récente étude américaine* vient de lever le voile sur les réunions en entreprise. Quand on écoute les gens susceptibles d’y participer, la plupart évoquent leur nombre, leur fréquence, le fait que le temps passé en réunion est du temps improductif à rattraper par la suite. L’ironie du terme « réunionite » relève la caractère négatif de cet outil pourtant sensé placer les collaborateurs sur la même longueur d’onde.

L’enquête, donc, a porté sur un millier de personnes soumises à un questionnaire. Il ressort, à la grande surprise des sondeurs, que les réunions ne sont pas si redoutées que cela.
Pour certains, les réunions sont considérées comme une pure perte de temps. Cette catégorie de personnes pense pouvoir mener son travail en collaboration avec ses collègues sans pour recourir à la réunion pour une prise de décision. Ils ont un fort « désir de réalisation ».

D’autres apprécient les réunions plus qu’ils ne l’avouent : il s’agit de tous ceux pour qui la réunion est l’occasion de faire une pause dans la journée, ceux qui en profitent pour retrouver les collègues, et ceux qui en usent à titre personnel.
Pour ces derniers, on a constaté qu’ils occupaient généralement des postes où il était difficile de mesurer leur performance et l’atteinte de leurs objectifs.

Vous connaissez sans doute ce genre de personnages : peu fiables en face à face ou dans leur travail quotidien, ils ne manquent pas d’assister aux réunions qui peuvent les mettre en valeur, ou auxquelles sont conviées des personnes importantes. Par contre vous ne les verrez jamais dans les « petites réunions » constructives. Ces  personnages ne perdent pas une occasion de se mettre en avant, d’étaler leurs connaissances ou de valoriser le peu de travail qu’ils fournissent.

Malheureusement, je ne possède aucune parade contre ces individus. Par contre, si les réunions vous pèsent, vous pouvez toujours vous abstenir d’y participer, si aucun point de l’ordre du jour ne requiert votre action. Un simple compte-rendu sera bien suffisant.

* publiée dans Journal of applied Psychology


tags technorati :