Twitter logoTout le monde a déjà entendu parler de Twitter, le réseau social de microblogging en 140 caractères. Tous les médias en parlent, évoquant à chaque coup « la révolution » mais pour beaucoup d’entre vous, cela reste, j’en suis sûr, un concept. Pour moi aussi, d’ailleurs. Décryptage qui vous permettra de savoir si vous serez sur Twitter en 2011 ou pas.

Qu’est ce que Twitter ?

Twitter ca veut dire « gazouillis », d’où l’oiseau bleu qui fait du bruit autour de lui. C’est un réseau social à la manière du « Wall Actualités » que vous trouvez sur Facebook.
Le principe est de faire partager une information limitée à 140 caractères (qui peut être un lien vers un site, un article, une image) à deux types d’amis.
Ces deux types d’amis sont la clé de Twitter : les amis suivis, les « following » et les amis suiveurs, les « followers ».
Pour simplifier, les amis suivis sont ceux que vous aimez et les amis suiveurs sont ceux qui vous aiment. Vous pouvez lire les tweets de ceux que vous aimez et ceux qui vous aiment peuvent lire les vôtres.
Cette règle simple signifie que les personnes populaires ont beaucoup de followers (Lady gaga, Obama, Justin Bieber, Ashton Kutcher…) et que leurs propos sont très largement diffusés.

Pourquoi utiliser Twitter ?

C’est un outil de communication : il doit servir à envoyer et/ou recevoir de l’information. C’est vous qui définissez votre usage. Sur Facebook, tout le monde utilise le « Wall » d’une manière différente : certains souhaitent les anniversaires, racontent leurs voyages, leurs week-ends, d’autres mettent des vidéos, des articles, des liens.
Twitter fonctionne sur le même principe mais avec une dimension plus tentaculaire puisque chaque personne peut « retweeter » le message d’un autre à tous ses followers.

Flux twitterUs et coutumes de twitter (RT, Friday tweet)

Pour le profane, une page Twitter ne ressemble à rien : beaucoup de conversations qui se croisent, des discussions entrecoupées de déclarations, d’images. Il y également des abréviations. Vous trouverez aussi des @, des # et des RT.
Pour faire simple :

@ladygaga : sert à s’adresser ou à parler de quelqu’un, en l’occurrence lady gaga dans ce cas. Cette personne peut voir que vous vous adressez à elle.

RT : retweet@mrskutcher. Indique que vous réutilisez le tweet de Demi Moore et que vous le diffusez à vos amis. Cependant vous seriez plus « populaire » si c’est Demi Moore qui vous retweetait…

# : « hashtag ». Désigne un mot clé dans votre phrase. Permet de référencer son contenu. C’est un moyen d’augmenter son audience, surtout si vous parlez de sujets qui intéressent les autres. #ipad2 cartonne plus que #ballondefoot.

d : direct. dsebchabal, envoie un message direct et privé à Sébastien Chabal.

Si vous souhaitez allez plus loin, Presse Citron a fait un très bon billet de vulgarisation : le petit Twitter illustré.

Qui suivre?

Vous pouvez d’abord suivre vos amis, s’ils ont des choses intéressantes à raconter. Ensuite, tout dépend de vos centres d’intérêt. Beaucoup de people US sont sur Twitter, ainsi vous auriez pu apprendre le divorce de Tony Parker et Eva Longoria pratiquement instantanément ou voir les fesses de Demi Moore (je suis sûr que vous trouverez le lien tout seuls).
Vous pouvez également suivre des hommes ou femmes politiques (NKM, Obama), des sportifs (Chabal, Lance Armstrong), des journalistes, des spécialistes, des scientifiques : des gens qui pourraient dire, voir, vivre des choses intéressantes.

Vincent Glad sur Slate, vous donne le top 10 des stars francaises sur Twitter (spoiler!! Nikos Aliagas est number one). A lire également cet article amusant, qui donne une vision plus large de ce qu’on trouve sur Twitter, « gamineries et chamailleries », « tweet-clashs » et « personal branding ». Un peu tout et n’importe quoi donc.

Retrouvons-nous sur Twitter. ou pas.

En France, selon OpinionWay, le portrait-robot de l’utilisateur Twitter serait une jeune femme active parisienne, CSP+. Aux US, ce serait plus un homme jeune, classe moyenne et hispanique selon une étude sur wearesocial. Cette grande différence de profils signifie que les usages de Twitter ne sont pas encore complètement figés selon les pays et les cultures. Il est encore temps d’imposer votre marque.

Pourtant et selon moi, si vous n’êtes pas encore sur Twitter, il y a peu de chances que vous y soyez demain. Si l’on évoque souvent l’absence de personnes emblématiques à suivre, il faut également prendre en compte d’autres paramètres : la complexité sémantique, technologique et le fait que Twitter soit un outil de communication et non de sociabilisation.
Vous l’avez vu, s’inscrire et faire ses premiers pas sur Twitter n’est pas chose facile : il faut un mode d’emploi. Comme dans tous les cercles fermés, une grosse volonté d’apprendre et de la curiosité sont nécessaires pour comprendre et s’approprier les usages Twitter. Si aucun prescripteur ne vous a encore encouragé à vous connecter, ne désespérez pas, sur Internet tout va très vite.
Ensuite, technologiquement, le smartphone reste l’outil indispensable pour tweeter correctement, ce qui restreint le nombre d’utilisateurs potentiels, à l’inverse de Facebook que vous utiliseriez plus volontiers chez vous sur PC, devant la télé pour vous changer les idées.
Enfin, sur Twitter on communique, on relaie, on partage, on s’informe mais on ne retrouve pas d’amis d’enfance, on ne peut pas jouer et on ne « gossip » pas. Des « détails » qui rendront la page principale beaucoup moins attractive et surtout moins ludique pour les néophytes.

Finalement, Twitter ne regroupe qu’une infime partie de la population (200 000 utilisateurs?) mais parvient tout de même à faire parler beaucoup de lui parce qu’il amène un nouveau mode de communication, rapide et partagé, utilisé surtout dans les médias.
Je ne sais pas si vous vous connecterez sur Twitter cette année, les modes de communication changent rapidement et il se peut qu’un phénomène nouveau apparaisse pour vous y inciter. Cependant, n’oubliez pas que le plus important dans l’échange d’informations, ce n’est pas l’échange mais la pertinence des informations.

Join the conversation! 4 Comments

  1. j’y suis inscrite depuis fort longtemps, mais je n’y trouve décidément aucun intéret: 150 caractères: c’est plus court que la moyenne de mes com’. Je n’arrive pas à m’y exprimer et je trouve que le peux qui y est diffusé bien trop succint.

  2. Je suis d’accord avec toi.
    J’y suis également depuis plusieurs mois (okcowboytoy) mais je n’y trouve pas ce que je veux non plus en terme de contenu.
    Je regrette le manque de leaders (intéressants ou amusants)pour être vraiment accro.

  3. [...] This post was mentioned on Twitter by Dominic Desbiens, Suzanne Martel and Esteve, Actu et Buzz. Actu et Buzz said: # Serez-vous sur Twitter en 2011? (okcowboy): Tout le monde a déjà entendu parler de Twitter, le réseau… http://bit.ly/fDdkJN #Twitter [...]

  4. Tout cela est très instructif. Moi, j’y trouve pas mal de contenu en termes de référencement, et d’actualités. Cela dépend en effet des centres d’intérêts de chacun, qui sont, selon le cas, bien ou moyennement représentés !

Comments are closed.

Category

Web