Le sondage est un formidable outil qui permet de connaître l’opinion de l’ensemble ou d’une partie de la population.
Principe: un questionnaire est soumis à une population qui est libre de répondre ou non. Le sondage est régi par des critères spécifiques qui lui permettent d’être légitime :
- nom de l’institut de sondage
- nom du mandataire
- le sujet du sondage, y compris le fait qu’il s’agit d’un sondage à caractère prévisionnel ou non prévisionnel
- identification de la population de l’enquête
- méthode d’échantillonnage:
- échantillon aléatoire
- échantillon sur quotas
- combinaison d’échantillon aléatoire et sur quotas
- taille de l’échantillon net
- méthode de collecte des données
- période où les données ont été collectées

Les résultats ainsi obtenus peuvent être pondérés suivant des critères socio-démographiques.

Cet outil trouve des domaines d’application infinis, de la politique au marketing (je sais la frontière est mince).

Largement utilisé par les médias lors des périodes électorales, le sondage fait parfois débat : les résultats sont-ils toujours représentatifs ? Le sondage a-t-il une influence sur l’opinion publique ?
Les questions, peuvent en effet contribuer à construire une image ou à établir des vérités. Voilà pour les généralités.

A la recherche d’un sujet de note pour okcowboy, je me suis rendu sur le site de l’Ipsos, catégorie « Société et tendances ».
Je me suis dit que le plus fameux Institut français allait me livrer toutes les clés pour décoder notre société. Je n’ai pas été déçu.

Je vous livre en synthèse les éléments qui m’ont paru les plus pertinents pour analyser Notre société :
« 72% des françaises préfèrent acheter leurs sous-vêtements seules. 44% les achètent dans un supermarché.
38% des femmes jugent que la culotte en dentelle est leur sous-vêtement de séduction favori, et elles sont rejointes par 34% des hommes. Le string lui n’atteint que 18% des avis recueillis (le chiffre monte à 33% pour les moins de 35 ans…ouf ! ».

Alors le sondage n’est-il pas LE baromètre de notre société ?!

Sur un deuxième thème fondamental, on notera que 75% des jeunes femmes moins de 26% s’épilent le maillot contre seulement 50% au-delà de 26ans.
76% des femmes considèrent d’ailleurs que l’épilation est un critère de séduction, sentiment partagé par les hommes.
Ces derniers seraient prêt à faire la démarche de s’épiler si madame leur demandaient ; mais avec une nette différence selon l’âge. 82% pour les jeunes et 42% pour les plus vieux.

J’avoue, j’ai choisi ces thèmes pour servir mon cynisme. Il y avait des sujets plus représentatifs de nos préoccupations :
« Apero caouette contre Apéri frais : les nouveaux comportements des Français à l’apéritif »  « 30 ans de Loto ! Des rêves des joueurs à la réalité des gagnants»

Conclusion : 40% des sujets traités par l’IPSOS dans la catégorie « Sociéte et Tendances » ont eu le mérite de me faire sourire.

tags technorati :