Vous n’avez pas pu passer à côté du 40ème anniversaire du Sport Illustrated Swimsuit Issue. Il faut dire que Kate Upton s’est envoyée en l’air cette année et a su mettre en avant ses meilleurs atouts pour vendre un numéro qui, chaque année, fait parler de lui. Une occasion idéale de revenir sur le magazine sportif le plus lu chaque année.

51 semaines très calmes

Sport Illustrated Manning

Couverture Sport Illustrated février 2014

Sport Illustrated c’est le magazine typiquement américain créé il y a 50 ans pour devenir LE magazine sportif. Chaque semaine, il traite principalement (pour ne pas dire uniquement) des sports US populaires comme le baseball, le basket et le foot us. Si un peu de golf, de boxe et de sports universitaires viennent diversifier la ligne éditoriale, la majorité des couvertures se sont faites sur les Yankees, les Lakers ou les Cowboys.
Créé par Henry Luce en 54 donc, il est lu aujourd’hui par 23 millions de personnes (dont 3 millions d’abonnées) et met chaque année un sportif à l’honneur. Michael Jordan et Mohammed Ali ont fait à eux deux 88 couvertures.
Sport Illustrated publie chaque semaine de longues enquêtes sur les affaires dans le monde du sport. Il bénéficie de la structure CNN, propriété de Time Warner, pour obtenir un site web étoffé voire étouffant…
Depuis 1964,  un exemplaire Maillots de bain « Swimsuit Issue » vient réchauffer les rudes mois d’hiver habituellement calmes en actualités sportives…

50eme anniversaire Sport Illustrated

Les mannequins « Legend » qui ont fait la couv’ Sport Illsutrated depuis 1964

J’aime mieux quand c’est un peu plus moins calme…

Sport Illustrated Cheryl TiegsExemplaire le plus vendu de l’année, le « Swimsuit Issue » est devenu une véritable institution mondiale.
A l’origine, seulement  cinq pages étaient consacrées à des modèles qui posaient dans les vagues mais avec des maillots de bain très sages.
Petit à petit, la morphologie des mannequins choisis va changer, passant de la pin-up traditionnelle à des filles plus « californiennes », grandes et athlétiques. Leurs noms va apparaître faisant d’elles des célébrités et préfigurant la starisation des années 90.
C’est en 1978, que le Swimsuit Issue fera le plus parler de lui, quand Cheryl Tiegs, une jolie blonde aux yeux bleus, posera topless sur une des photos simplement vêtue d’un filet de pêche.
Elle entraînera une vague de protestations et le plus grand nombre de désabonnements avec…340 résiliations.
Pour se faire pardonner, le journal publie traditionnellement, 15 jours après l’édition Swimsuit, et avec un brin d’ironie, les courriers de parents choqués, les plaintes de kiosquiers gênés.
Anecdote amusante, il est possible depuis 2007, lors de l’abonnement et simplement en cochant une case, de demander à NE PAS recevoir l’édition Swimsuit et de prolonger ainsi son abonnement annuel d’une semaine.

Elle Mc Pherson, kate upton, Barbie…

barbie Sport IllustratedDepuis toujours, Sport Illustrated Swimsuit a cherché un moyen de se différencier.
Ainsi à chaque édition, le shooting se déroule dans un lieu différent (Bahamas, Polynésie, Australie, Antartique…). Cette année, lors de la séance photo « Zéro Gravity », la bien choisie Kate Upton défiait la gravité lors d’un vol en apesanteur. Autant vous dire que le maillot ne tient pas une place primordiale dans la promotion…

C’est le 40ème anniversaire cette année et c’est Elle McPherson aka The Body qui fit le plus de fois la couverture, en apparaissant 5 fois entre 1986 et 2006.
Parmi les premières, Stefi Graf fut la première sportive en 1997 à être dans le magazine, Tyra Banks la première noire en couverture (1997) et Beyonce, la première non modèle en 2007.
Cette année, c’est Barbie qui a fait scandale en étant pressentie pour la une. Modèle controversée et image inatteignable de la femme parfaite, elle ne fera finalement qu’une édition à 1000 exemplaires.

Kate Updton Sport Illustrated

Body Painting

Emily Ratajkowski Sport IllustratedJamais à court de bonnes idées, Sport Illustrated est même parvenu à faire une édition Maillots de bain SANS maillot. Le subterfuge est subtil mais c’est avec le body painting (peinture sur corps) que désormais les mannequins se montrent plus sexy que jamais sans parvenir à choquer la morale. La dernière à s’y être collée et la très pudique Emily Ratajkowski, que certains avaient peut-être repéré dans le clip d’Alan Thicke « Blurred Lines »…

 

C’est vraiment un argument génial que Sport Illustrated a su développer  au fil des années. On ne vous accusera jamais de vous rincer l’oeil puisqu’il ne s’agit que de sport, d’art ou de mode.
Maintenant que vous avez tout lu, vous avez le droit d’admirer les maillots de bain

Anastasia Ashley Sport Illustrated Irina Shayk Sport Illustrated Heidi Klum Sport Illustrated

Join the conversation! 1 Comment

  1. Kate Upton c’est vraiment du lourd quand même… Enfin pas si lourd puisque elle se met en apesanteur sans problème… ok je sors…

Comments are closed.

Category

Lifestyle

Tags

, , , ,