couverture
18 mars 2013

# The Good Magazine

couverture

Un nouveau magazine masculin est sorti ! Allez-vous pouvoir sculpter votre corps comme dans un Men Health ou soigner votre style comme dans GQ ? Allez-vous pouvoir organiser vos voyages comme dans Hôtel et Lodges ou bien choisir votre bateau comme dans Yacht’s International ?
Le premier magazine masculin news et lifestyle se définit comme hybride et il a bien raison.

Concept

The Good Life se veut hybride, news & lifestyle: il « regarde le monde à 360°, pour comprendre ce qui se passe sur la planète et décrypter les tendances de fond économiques et sociétales ».
Avec un format magazine et une longueur de bouquin, on parlerait presque de « magabook ».
Le papier est de belle qualité, les 300 pages pèsent leur poids et des pages cartonnées viennent séparer les différentes rubriques.
Si la publicité est bien présente, elle n’est pas excessive ni envahissante ; on est loin des 15 premières pages inutiles comme dans la plupart des magazines (masculins et féminins).
C’est un bimestriel qui coûte 5€ en kiosque et 4,17€ en version digitale ( à titre comparatif, GQ coûte 3,5€/ mois, Courrier International 3,5€/semaine).
Autant le dire, The Good Life fait une bonne première impression.

logo

Le magazine est divisé en plusieurs « Good rubriques ».

Good to know

Consacré à l’actualité et aux tendances, le chapitre expose quelques objets déco, des radios aux télephones ou des vélos. On parle aussi beauté, appareils technologiques (les drones domestiques, la G-Shock) ou d’architecture avec un sujet sur la Fondation Louis Vuitton.
Une entrée en matière simple et sympathique.

Good world

Dans cette rubrique, on retrouve des articles tirés d’autres journaux internationaux à la manière du Courrier International. Les sujets sont très différents et parfois en version originale (anglais ou allemand).  Toujours bien écrits et intelligents, on prend plaisir dans un Masculin à trouver du sens et du contenu à découvrir aussi bien des portraits que des analyses originales.
Ce mois-ci, vous découvrirez entre autres le cabinet d’architecture 5+1AA et Diageo, le leader mondial des alcools et spiritueux, une interview de Odon Vallet…

Good magazine

Good trips

Dans cet édition spécial Pays du Golfe, on voyagera de Dubai à Abou Dhabi en passant par le Qatar.
Le point positif, c’est que la visite va (un peu) au-delà des hôtels de luxe et des poncifs habituels (le foot, les voitures en or).
Les images sont belles, c’est la partie Geo du mag avec un côté Hotels & Lodges et Routard pour les bonnes adresses…

Good comics

Un nouveau chapitre étonnant et original. Ce n’est pas la partie la plus étoffée, mais pour une fois, un Masculin ne prend pas ses lecteurs pour des gamins (ou des adultes) et traite l’actualité de la bande dessinée, du comics et du manga avec sérieux.
Au menu quelques planches de One, une BD belge, un reportage sur l’essor du manga et la bio de Woody Woodpecker.
Une très bonne initiative et une bonne surprise qui mérite d’être développée.

Good Look

Grand classique, les pages Look abordent les thèmes de la décoration, du design et de la mode.
Vous retrouvez ainsi un portrait de Paul Smith, un article sur GStar ou une sélection de fringues pour l'hiver. The Good Life partage son amour du beau sans oublier que vous ne gagnez pas (tous) 200 000€ par mois et que vous achetez de plus en plus en ligne, sur superdry.fr et autres boutiques online.
La bonne surprise, ce sont les 6 pages sur « les 25 fauteuils cultes qu’il faut connaître ».

Good Toys

On parle de mécanique dans The Good Life mais joliment. L’essai d’un break Mercedes CLS ou l’histoire de la petite Honda S800 confirment qu’on peut être un connaisseur et un épicurien. Pour une fois, on échappe aux belles photos de bolides inaccessibles, style Ferrari, Lamborghini ou Rolls Royce. Comment ça il y a un test des breaks allemands Mercedes CLS 350, Audi A7 3.0 TDI, BMW 640d et du Porsche Panamera? Des voitures à 80 000 $? C’est bon, personne n’est parfait…
Et puis The Good Life n’oublie pas que c’est l’Homme qui prend la mer et propose ainsi une rubrique yachting, que paradoxalement j’ai apprécié pour sa simplicité.

Good vibrations

C’est la partie culturelle et artistique. On y parle musique, musées et architecture.

Good to read

Vous l’aurez compris, The Good Life est un très très bon magazine. Pour le prix, il y a la quantité et la quantité. Le ton général est très agréable et pas donneur de leçons, ce qui n’est pas courant: c’est un accompagnateur bien plus qu’un guide.
C’est beau, c’est intelligent, c’est tout ce qu’on demande et qu’on aime lire. On peut remercier Laurent Blanc, le rédac chef.

Vous cherchiez un bon magazine Masculin, vous l’avez.