Avec l’adoption de la nouvelle loi DADVSI, chaque internaute a désormais l’impression dêtre un bandit au moindre titre de Christina Aguillera téléchargé (un peu comme l’automobiliste qui roule à  132 km/h sur autoroute).

L’ère du P2P (Peer to Peer) que nous avons connu, avec ses icones (Emule, Kazaa, Morpheus, Napster…snifff) est donc en passe d’être révolue.
Mais déjà  se profile une riposte de la résistance avec le développement des réseaux « privés». Le principe est le même qu’avant, sauf que les fichiers ne sont plus disponibles à  l’ensemble des internautes, mais à une communauté choisie par les soins de l’utilisateur.

Par exemple, avec Tribal Web, je choisis de mettre en partage certains dossiers et je définis moi-même les personnes autorisées à  télécharger mes fichiers :« photos, ou vidéos familiales» (humour).

Selon l’éditeur du logiciel, ce dernier ne tombe pas sous le coup de la loi DADVSI puisqu’il se limite à un cercle privé et familial, c’est-à-dire une utilisation quasi identique à celle d’un  MSN Messenger ou d’un serveur FTP.

Si un tel systême se développe réellement, il y a fort à parier que très rapidement les communautés amicales ou familiales deviennent inter-communicantes, élargissant ainsi le nombre de fichiers téléchargeables par un individu.

Pour télécharger Tribal Web c’est .

Il existe une version gratuite (fonctionnalité de base, 1 téléchargement à la fois) et une version payante (19.90€, 128 téléchargements simultanés et des fonctions gadgets supplémentaires).

tags technorati :