En tant que blogueur je mets un point d’honneur à être à jour sur les nouveaux services/sites/outils émergeants sur le net. Solution de facilité, j’ai bookmarké Mashable dans Netvibes. Mashable France (piloté par Aziz) recense toutes les news sur les réseaux sociaux et les communautés virtuelles.

Le rythme de sortie de ces outils / services est impressionnant : widgets (module à insérer dans un blog ou un site comme le Blog-it-Express), API (modules développés pour un service), sites communautaires…toutes les idées sont exploitées avec l’espoir de créer LE service qui connaîtra l’incroyable destin d’un YouTube ou d’un MyBlogLog.

Certains de ces services me laissent perplexes et je ne comprends pas l’engouement autour d’un Twitter par exemple. Le principe est de pouvoir tenir informé vos contacts et vos lecteurs de ce que vous faites en temps réel. Ici pas de longs articles ou d’analyses compliquées, un post sur Twitter ressemble à ceci : « 16h12 : je suis au taff et je m’ennuie », « 22h04 : oh non Médor a vomi sur le tapis ».
Vous ne voyez pas l’intérêt ? Moi non plus. Pourtant le service fait énormément buzzer et les extensions sont de plus en plus nombreuses (mise à jour par sms etc…).Si quelqu’un pouvait m’expliquer le concept je lui en serais très reconnaissant (avec un peu d’argumentation quand même…).

Second mystère pour moi, Second Life (SL). J’y vois un intérêt certain pour les entreprises. Aujourd’hui le retour sur investissement d’une entreprise dans SL n’est absolument pas mesurable, mais on sent qu’il se passe quelque chose et il faut y être au même titre que l’on investit dans la R&D.
C’est au niveau du particulier que je ne comprends pas bien l’intérêt que l’on peut avoir à s’y rendre sinon chatter. Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir lu bon nombres d’articles sur les communautés SL, les success stories des SL-entrepreneurs, ou les applications futures possibles. Je vois bien la « prouesse technique », c’est juste au niveau du plaisir et de ce que l’on en tire au niveau personnel que je doute. Une fois encore je suis ouvert sur le sujet et prêt à changer d’avis si quelqu’un qui adore SL veut bien m’éclairer.

Le «communautaire » est donc dans une phase de fort développement. J’essaye de tester ce qui me semble intéressant, mais devant l’abondance de l’offre je m’y perds. Sachant que chaque nouveau site me demande de créer un compte avec mes infos personnelles, j’ai de plus en plus l’impression de me « répandre » sur le net. Et puis franchement, les réseaux que l’on est supposé construire avec ces outils ne sont que des « demis-réseaux » : combien de personnes de vos réseaux sociaux (hors LinkedIn ou Viadéo) seriez vous prêts à coopter pour un poste ou simplement inviter à manger chez vous ?

En conclusion, j’aime bien l’internet communautaire, mais trop de web 2.0 tue le web 2.0…

PS : je viens de mettre en test sur ce blog, le widget Criteo qui a pour but de vous faire découvrir des blogs similaires à celui-ci. Si ça se développe, je pense que ça peut être intéressant (parce que là, je ne me reconnais pas dans les blogs listés…)

technorati tags: