Si vous êtes encore surpris par les résultats sur le Brexit, l’élection de Trump ou la popularité de Marine Le Pen, c’est parce que vous n’avez probablement pas vu toutes les opinions s’exprimer. Dans votre entourage, sur vos réseaux sociaux ou dans vos lectures, tout indiquait pourtant que ces mouvements, même jouissant d’une certaine popularité, n’avaient aucune chance de gagner. Il se trouve que vous vivez dans une bulle filtrante.

Vous croulez sous les informations. La presse papier, télévisuelle, Internet, Facebook, Twitter, vos amis, tout le monde est susceptible de vous apporter de l’information. Cependant, même si vous pensez qu’elle est objective et multi sources, elle ira toujours dans le même sens : celui de vos opinions.
La bulle informative qui vous entoure filtre les informations, ne gardant que celles qui vous intéressent, que vous aimez, que vous avez sélectionnées : c’est la bulle filtrante.

Si vous lisez la presse, vous choisissez généralement un journal proche de vos convictions politiques. Un mec de gauche lit rarement la presse d’extrême droite. Un mec de droite, rarement l’Humanité.
Sur Facebook, vous avez choisi vos amis, votre cercle proche, vous suivez des gens que vous aimez et qui sont donc, par nature, proche de vous et de vos idées. Sur Internet, c’est encore pire, les algorithmes de google et consorts, sont programmés pour coller à vos goûts, vos préférences, vos habitudes, que ce soit en terme d’articles, de phénomènes de société ou d’opinions.

trump-bulle-filtrante-760x390

Vous la voyez maintenant la bulle ?
Elle est là et jusqu’à présent vous ne l’aviez pas vue.
Vous ne comprenez toujours pas pourquoi autant de gens ont voté pour ce sympathique Donald Trump qui voulait rendre « L’America great again » ? Vous n’avez pas vu passer toutes les news de désinformation, la propagande autour des élites, les faux articles qui ont porté son message très haut et très loin ?
Mais vous avez vu le soutien d’Obama à Hillary, celui de toutes les stars Hollywoodiennes, de Jay-Z et Beyoncé et vous avez trouvé cool ?

aveuglement1Pour sortir de votre bulle, il vous faudrait écouter des émissions que vous n’aimez pas, lire des articles dans des journaux que vous n’achetez pas, liker des articles que vous ne vous ne partagez pas et essayez de les comprendre ou de les combattre.
Mis à part si vous êtes un masochiste aimant la douleur profonde et lente (intellectuellement parlant bien sûr) ou vous si vous êtes un troll ultime, jamais vous ne perdrez du temps à faire tout ca.

La solution ? Je ne l’ai pas. Continuez à voyager tranquille dans votre petite bulle sur le chemin de la pensée mignonne, pavée de bonnes intentions. Mais quel que soit votre direction, n’oubliez jamais que dans l’autre sens, il peut y avoir une belle autoroute à 5 voies remplies de fous furieux qui détestent ce que vous êtes ou ce que vous pensez.

Il y a deux jours, Guillaume Champeau expliquait dans un post à quel point sa bulle filtrait l’homophobie et le sexisme. En tweetant simplement que son fils voulait une poupée dans les pages roses du catalogue, sans oser la demander, il a d’abord reçu des messages de sympathie ou des retweets. Puis quelques temps, après être sorti de sa sphère, c’est un déferlement de tweets concernant lui et son « gamin tantouze », qui l’ont frappé en pleine face. S’il arrive à faire abstraction, ce fut un vrai retour à une autre réalité.

Alors, vous la crevez quand votre bulle ?